INVENTEURS NOIRS

Inventeurs et savants noirs, découvertes et contributions

Le Guadeloupéen Raoul-Georges Nicolo est l’inventeur du bloc de commutation pour la télévision multi-canal (télécommande). Ce bloc permet la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision;

Les historiens leucodermes honnêtes ont attribué à l’Egypte l’invention des disciplines de l’astronomie, l’architecture, la physique, la philosophie,  l’ingénierie, les mathématiques, la géométrie

HALTE AUX MENSONGES, HALTE A LA FALSIFICATION DE L’HISTOIRE PAR LES BLANCS à leur avantage et au détriment des noirs. LA VERITE DOIT ECLATER

La connaissance de son passé, de sa culture ne sont-ils pas les 1ères formes de résistance à l’exploitation et à l’oppression ?

Il y a deux Histoires : l’histoire officielle, menteuse qu’on enseigne (dans les écoles et universités), puis l’histoire secrète, cachée où sont les véritables causes des évènements : une histoire honteuse ” (Honoré de Balzac, écrivain)

 Qui contrôle les médias, contrôle les consciences

Nous Noirs devons IMPERATIVEMENT SAVOIR que nous sommes les victimes depuis le 18è siècle de la part des leucodermes de la plus vaste et abominable usurpation d’identité que l’Histoire ait jamais connue, de nos rois, reines, saints et personnages célèbres. Nous sommes aussi les victimes de la plus grande et monstrueuse falsification de l’Histoire jamais réalisée. Les leucodermes ont réalisé ce travail diabolique de maquillage et de crimes à l’aide de leurs sociétés secrètes mondialement présentes. (voir chap les noirs étaient les 1ers européens : 12 indices, Rois noirs en Europe).

« Le maniement du passé est un instrument de pouvoir: le vainqueur pour légitimer ses conquêtes, l’oppresseur pour justifier sa violence altèrent, maquillent le passé de leurs victimes »   Source: B Saint-Sernin: l’Action Politique selon Simone Weil pp53

………de penser que cette race d’hommes noirs aujourd’hui notre esclave et l’objet de nos mépris est celle la même à laquelle nous devons nos arts, nos sciences et jusqu’à l’usage de la parole; d’imaginer que c’est au milieu des peuples qui se disent les plus amis de la liberté et de l’humanité, que l’on a sanctionné le plus barbare des esclavages, et mis en problèmes si les hommes noirs ont une intelligence de l’espèce des hommes blancs! (comte de Volney :voyages en Egypte et en Syrie 1783)

-”Tant que le lion n’aura pas ses propres historiens, les histoires de chasse seront toujours à la gloire du chasseur.” (Proverbe africain)

Nous les mélanodermes ne devons jamais prendre pour des vérités l’histoire et les faits racontés par les leucodermes (les blancs). Ceux ci- ont toujours fabriqué l’histoire à leur avantage, en construisant des mensonges pour se donner la prééminence et en mettant sur un plan d’infériorité les autres races surtout noire. Nous devons nous interroger sur ce qui est raconté, faire des recherches afin de faire ressortir la vérité. Ce n’est pas toujours évident mais dans tous les cas nous ne devons jamais prendre ce qu’ils racontent pour paroles d’évangile. Nous connaissons leurs instincts d’égocentrisme, de prédation. De ce fait, Restons méfiants et vigilants.  

Van Beethoven fut le plus grand compositeur, Les blancs prétendent qu’il avait 1/16è de sang noir; Visiblement impossible

Le Guadeloupéen Raoul-Georges Nicolo est l’inventeur du bloc de commutation pour la télévision multi-canal (télécommande). Ce bloc permet la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision; système de réception utilisé chaque jour par des centaines de millions de personnes dans le monde. Pourtant son inventeur Georges NICOLO, noir, est totalement méconnu.

Compositeur Joseph de Bologne

Joseph Bologne Chevalier de Saint George – Concertos pour violons. Joseph Bologne, Chevalier de St Georges (1739-1799) était un grand musicien (compositeur, violoniste, chef d’orchestre) et escrimeur français, virtuose du fleuret ; Né en Guadeloupe (à Baillif) enfant naturel d’une esclave et de Georges de Bologne de Saint-Georges, riche planteur blanc. Mozart le jalouse mais s’est inspiré de St Georges dans ses compositions musicales. Il a été dénommé le Mozart Noir, insulte pour celui que Mozart a copié (Mozart est mort à 35ans, De St Georges à 53 ans) En 1802, au rétablissement de l’esclavage, ses pièces sont simplement chassées du répertoire musical. Jusqu’à ce jour ce grand musicien noir est totalement méconnu du public

Inventeur noir Lavalette

Aujourd’hui imprimer un journal ou un livre est devenu un acte banal, mais beaucoup de gens ne savent pas que la rotative de presse a été inventée le 17 septembre 1878 par W. A. Lavalette.

Norbert Rillieux, né le 17 mars 1806 à La Nouvelle-Orléans – 8 octobre 1894. Le Noir qui révolutionne l’industrie du sucre. Le procédé de Norbert Rillieux améliore la transformation du jus de canne en sucre
Inventeur noire Patricia Bath

Dr  Patricia Bath 1942/2019 est l’inventrice du laser pour le traitement de la cataracte. Elle a inventé une nouvelle technique pour la chirurgie de la cataracte appelée le laserphaco. Elle est la première Afro-Américaine à obtenir un brevet pour une invention dans le domaine médical

Inventeur noir Africain transforme langue des signes en paroles audibles

2019-Roy Allela Un innovateur kenyan a créé de toutes pièces un système qui permet de traduire la langue des signes en audio, via un téléphone. Une innovation qui pourrait bien révolutionner les méthodes de communication.

Introduction

« Tout effet  a une cause, le hasard n’existe pas », L’esprit inventif des noirs n’est pas du au hasard, mais vient d’une substance noire qu’ils ont en abondance dans leur cerveau et leurs centres nerveux et qui est appelée neuromélanine, (voir Chap Être noir, la mélanine une bénédiction) c’est un type de mélanine présente dans les parties profondes du cerveau humain, appelée  substance noire (substantia negra). Ce pigment est produit par la glande pinéale située entre les 2 hémisphères du cerveau. Cette glande   peut atteindre la taille du pouce chez les noirs.  La glande pinéale étant souvent calcifiée chez la majorité des leucodermes (les blancs), la mélanine y est faiblement produite. D’après les études du Dr Carol Barnes biochimiste afro-américaine, la calcification pinéale touche 5 à 15% des africains, 15 à 25% des asiatiques, et 60 à 80% des occidentaux.(voir chap :Albinisme,  création de l’homme blancPlus une personne est teintée plus elle a la capacité à fabriquer en abondance ce pigment. Dans le cerveau des noirs, la neuromélanine serait présente dans 12 endroits, alors que dans le cerveau des blancs on la trouverait dans 2 endroits. Elle joue un rôle majeur dans les fonctions du système nerveux. Les qualités des Noirs : talents artistiques, sciences, qualités physiques, morales, spirituelles etc… résident dans cette substance que nous avons dans notre peau et notre cerveau : la mélanine.En outre, la créativité émane de l’inspiration qui vient des forces spirituelles invisibles. Les noirs êtres très spirituels grâce à leur glande pinéale plus développée sont naturellement connectés à ces forces qui les inspirent. En causant une superconductivité, la neuromélanine permet aux messages de passer vite, sans rien qui puisse leur faire obstacle, elle permet au cerveau de stocker davantage d’informations et de fonctionner à un niveau élevé (inventions).

La neuro-mélanine perfectionne le système nerveux de telle sorte que les messages émis par le cerveau atteignent plus rapidement le reste du corps chez les mélanodermes (les noirs) que chez les leucodermes (les blancs) ; c’est la raison pour laquelle l’abondance de ces pigments chez les personnes de peaux mattes à foncées les prédispose à être plus performants physiquement et psychologiquement. .« C’est justement pourquoi les enfants noirs rampent, s’assoient, marchent et font preuve de facultés cognitives plus avancées que les enfants de type leucoderme, leur QI est plus élevé. D’autre part, dans une expérience menée avec des Australiens indigènes, des enfants des îles Mélanésiennes noirs et des enfants blancs anglo-saxons aux États-Unis, la célèbre anthropologue Margaret Meade a révélé que la « banque de souvenirs » des enfants noirs était plus grande et leur « capacité de rappel instantané » de la mémoire, exceptionnelle. Elle, comme la plupart des chercheurs renommés, a conclu que les enfants noirs ont une banque de mémoire plus profonde et donc un QI plus élevé que leurs homologues européens et américains ; ils ont attribué ce grand phénomène à la «neuro-mélanine» – un produit responsable de la couleur noire dans le cerveau.

Outre leur déficience en neuromélanine due à la calcification de leur glande pinéale, les blancs fonctionneraient à 80% avec le cerveau gauche, les noirs fonctionneraient avec les 2 cerveaux gauche et droit. Le cerveau gauche, c’est le cerveau de la raison : pas de créativité (inventivité) Il est logique, cartésien, séquentiel (il ne traite qu’une seule donnée à la fois) et spécifique. Pour le cerveau gauche, une question = une réponse. Il fonctionne en binaire, ce qui implique qu’il n’y a qu’une seule façon de faire les choses. L’inconvénient majeur est qu’un cerveau gauche dominant étouffe la créativité. Par contre, Le cerveau droit, c’est le siège de l’intuition, de la créativité, de l’imagination, des émotions et de la pensée fulgurante. Il fonctionne en arborescence (création rapide et successives d’idées), de façon beaucoup plus puissante que son collègue de gauche. Les émotions des cerveaux droits dominants sont également plus intenses, ils ont une plus grande sensibilité. l’hémisphère droit permet une grande créativité et une grande sensibilité. 

Carol Barnes, théoricienne de Melanin, écrit dans son livre Melanin: The Chemical Key to Black Greatness: “ La mélanine est responsable de l’existence de la civilisation, de la philosophie, de la religion, de la vérité, et de la justice.” ( la M.A.A.T en Egypte) Les individus (blancs) possédant de faibles niveaux de mélanine dans le cerveau se comporteront de manière barbare. La mélanine donne à l’homme la capacité de SENTIR car il absorbe toutes les fréquences d’énergie. Comme les Blancs ont le moins de neuromélanine, ils sont perçus par les personnes de couleur comme étant généralement rigides, insensibles (sans cœur), froids, calculateurs, mentaux et «non spirituels»

La (neuro) mélanine est responsable de la sensibilité qui s’exprime par : l’empathie, la créativité (inventions), la spiritualité, la gaieté, le partage, l’Amour, l’affection, l’intuition, les émotions. Par contre chez les individus qui en sont carencés (les leucodermes) on dénote l’Insensibilité qui s’exprime par : l’égocentrisme, le manque de créativité, de spiritualité, d’affection, d’amour, de partage ; la barbarie, la prédation de la nature et des autres peuples par massacres, génocides.

La mélanine est ce qui rend les gens humains, elle les relie aux forces créatrices de l’univers.

A propos de la créativité créée par la neuromélanine, je relate le fait suivant : Une infirmière de Centre hospitalier me faisait remarquer que son service organisait des groupes distincts d’enfants noirs et blancs, on ne leur donnait rien pour les occuper ; il a été constaté que les groupes d’enfants blancs se plaignaient, criant ” on s’ennuie, nous n’avons rien à faire ” alors que les groupes d’enfants noirs s’occupaient, créaient les uns avec les autres des jeux en utilisant leurs mains, leurs pieds. La carence en neuromélamine chez les petits leucodermes ne serait elle pas la  cause de ce manque d’esprit créatif ?

En outre, le personnel de crèches :médecins, puéricultrice,  constatent que les petits noirs ont un développement psychomoteur nettement plus avancé que les petits blancs.il est formellement interdit à tous médias de relever cette constatation  : le noir devant toujours paraitre un être inférieur devant le blanc.

L’absence de mélanine (neuromélanine) est directement liée au dysfonctionnement du système nerveux central alors que la présence de mélanine est directement associée au bon fonctionnement du système nerveux central.

Les Blancs savent tout de la mélanine et de la grandeur qu’elle peut produire. Ils sentent comme si c’était un danger pour eux.

Les leucodermes nous ont tout volé, copié et adapté à leurs besoins. Et cela continue. (Voir vidéo de l’inventeur africain Maxwell Chikumbutso tout récemment assassiné aux usa pour lui voler ses inventions). Ils n’ont pas d’histoire qui leur soit propre à part l’invasion, le meurtre, les pillages, les vols, les mensonges.

La mélanine est une bénédiction :  glorifions, gratifions notre mélanine car c’est grâce à elle que la race noire est le berceau de l’Humanité et de toutes les  civilisations et sciences de la Terre ; car toutes les 1ères civilisations de la Terre étaient noires.

Encore un noir assassiné pour  lui voler son génie

Maxwell Chikumbutso  est un super-génie africain qui n’a pratiquement jamais été à l’école du Blanc. Né en 1980 au Zimbabwe il est un ingénieur autodidacte qui a abandonné l’école à 14 ans. Il est connu pour avoir développé une technologie d’énergie verte qui est révolutionnaire car elle convertit directement les fréquences radio en énergie propre et renouvelable.

Après avoir fait les inventions suivantes : 1) une voiture électrique sans branchement à autonomie illimitée : sa voiture électrique n’a pas de système de recharge en raison du « mouvement perpétuel » ou plutôt d’un système de conversion de fréquences en puissance électrique ; Seulement de l’énergie pure, donc zéro émission. 2) un hélicoptère sans carburant à 5 voies d’alimentation (essence, diesel, gaz, électricité, eau). Normalement, cela nécessiterait de modifier le moteur, cependant, ce n’est pas le cas concernant l’invention de Maxwell. 3) une télévision sans branchement.

Maxwell se rend aux États Unis pour demander un brevet afin d’homologuer ses recherches.  Il n’a pas pu faire breveter son travail car la commission en charge de l’attribution et de l’examen du brevet lui a signifié que sa découverte « violait les lois de la physique » ! Néanmoins on  lui offre une hospitalité aux États Unis. Pendant son séjour, il va partager le fruit de ses recherches avec les américains. Le téléviseur sans fil développé par Chikumbutso fonctionne grâce à un générateur d’énergie qui utilise l’énergie des radiofréquences ; son alimentation est assurée par un module à énergie libre qui permet la transformation des fréquences électromagnétiques en électricité. Le téléviseur est alimenté par RadioFréquences  grâce à un dispositif appelé MSED. Il est autoalimenté et utilise de l’énergie verte captée à partir des RF grâce à un dispositif électronique qu’il a développé : le MSED, dispositif d’énergie micro-sonique ; aucun câble n’est connecté, il est auto-alimenté.  Chikumbutso  a dit : « Nous avons réussi à développer une solution qui alimente des téléviseurs, des smartphones, des ordinateurs portables, des réfrigérateurs, pour n’en citer que quelques-uns. »  Malheureusement Il est victime de   3 tentatives d’empoisonnement et depuis il a disparu jusqu’à aujourd’hui janvier 2023. Ce téléviseur sans fil est actuellement commercialisé aux Etats Unis par une société américaine. Autant comprendre qu’on l’a fait disparaitre pour lui voler ses découvertes.

Il est temps maintenant que les États AFRICAINS se réunissent et créent leur organisation d’attribution de brevets planétaires.

Les inventeurs africains qui meurent empoisonnés, tués sont nombreux, parce que les états africains ne sont pas solidaires. L’Afrique devrait organiser des salons made in Afrika pour valoriser tous ces talents, mais hélas !

 Les talents, l’Afrique en regorge, sauf qu’ils ne sont pas protégés et leurs inventions ne sont pas reconnues par ceux-là qui sont en manque d’inspiration.Courant 1er semestre 2023 un autre africain a été assassiné pour lui voler son invention. IL avait  découvert un procédé révolutionnaire de système de dépollution de l’air.

Nous Noirs, Restons vigilants et DENONCONS  la commercialisation de ce téléviseur alimenté par radio fréquences et  inventé par Maxwell Chikumbutso. RECLAMONS JUSTICE POUR MAXWELL

« Encore un noir assassiné par les leucodermes pour lui voler son génie ». Preuve flagrante de la carence chez le leucoderme de ce pigment neuromélanine, génie créateur chez le noir, moteur des découvertes de l’humanité que le blanc envie et revendique. Il n’hésite pas à aller jusqu’à tuer le noir  pour lui voler les découvertes réalisées grâce à ce pigment, puis à les revendiquer comme étant les siennes. C’est terrible ! Pourquoi mettent ils tout en œuvre pour nous barrer la route, nous empêcher de faire valoir nos compétences, de  nous faire remarquer  sur le plan professionnel  ? c’est parce qu’ils nous redoutent, ont peur de nous  et  savent que sur le plan inventif, scientifique, notre intelligence,  nos compétences  dépassent largement les leurs et de ce fait ils redoutent la compétition qui les ferait paraitre inférieurs. C’est aussi cette peur des capacités supérieures du noir qui amène le blanc à tout faire pour le faire paraitre comme un être inférieur, et à présenter l’Afrique avec les noirs comme  un continent arriéré qu’il leur appartient de civiliser .

En outre, le blanc (l’élite intellectuelle) à travers ses médias entretient une omerta, un silence hermétique, total  sur les capacités des noirs, les soulignant uniquement dans le domaine de la musique et du sport, car ce dernier doit toujours paraitre comme étant plus bas que lui. Il conserve aussi un silence total sur  le mot mélanine qu’il n’évoque strictement jamais. Sachant parfaitement que les connaissances de l’humanité viennent des noirs, il met mondialement tout en œuvre pour faire le noir apparaitre comme un être inférieur, animal, servile, au qi bas, n’ayant rien inventé. C’est bien pourquoi ils ont mis mondialement en place un plan pour que nous les noirs soyons  méprisés, pourchassés, haïs, rejetés, nous berceau de l’humanité et  auteurs de toute civilisation et culture qui étaient toutes originellement noires en Europe, Amériques, Asie. 

Les inventeurs et savants noirs qui ont modernisé le monde

« Les noirs, savants ou inventeurs ne figurent nulle part dans le livre mondial de l’invention dont l’auteur est Valérie Anne Giscard d’Estaing fille de l’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing et recensant ceux qui ont permis les progrès de l’humanité. Ces scientifiques noirs sont « volontairement et soigneusement » oubliés par le monde bien que leurs inventions soient d’un usage divers, quotidien ; La propriété intellectuelle de beaucoup de ces inventions a été bafouée.

Contrairement à une certaine image véhiculée , il existe beaucoup d’africains sur le continent et dans la diaspora(États Unis) qui s’inscrivent dans cette longue tradition d’inventions, et cela dans presque tous les domaines de l’antiquité à nos jours… » Afrique et diaspora de Mezepo

En outre, bien des inventions faites par des esclaves pendant l’esclavage ont été concédées à leurs maîtres esclavagistes. L’esclave n’étant pas considéré comme citoyen Américain ne pouvait déposer de brevet d’invention.

Je rends hommage à tous ces noirs.

« ” Aucune race ne possède le monopole de la beauté et de l’intelligence “. De grands savants comme Aristote, qui avait souligné, formellement, que l’Égypte est le berceau des Mathématiques, lui, spécialiste de la métaphysique, avait précisé que les égyptiens étaient très noirs de peau, en parlant de leur physionomie.?

Tout le monde occidental venait s’instruire en Égypte ancienne. Le savant grec Hérodote, témoin oculaire, atteste que ” les anciens Égyptiens ont la peau noire et crépus les cheveux. “. Le monde anglophone l’a compris mais, c’est dans le monde francophone que ces vérités sont encore occultées aujourd’hui.

L’Histoire moderne doit rétablir certaines vérités. Savez-vous que le plus grand musicien de tous les temps, selon l’Occident, est Beethoven ? Or, ce dernier est un descendant d’Afrique noire. Mais, ce même Occident a voulu par tous les moyens le blanchir. Pourquoi ? La contribution du monde noir à la science et aux techniques modernes mérite d’être soulignée. »www.black-feelings.com

« Voici une liste non-exhaustive des inventions réalisées par des hommes et des femmes de la diaspora noire, qui ont changé le monde et resteront incontournables ad vitam æternam.

  1. LA LAMPE ÉLECTRIQUE : inventée le 13.09.1881 par Joseph V. Nichols et Lewis H. Latimer.
  2. L’ANTENNE PARABOLIQUE : inventée le 07 juin 1887 par Granville T. Woods
  3. LA PRODUCTION SUCRIÈRE AMÉLIORÉE : inventée le 10 décembre par Norbert Rilleux
  4. L’AIGUILLAGE DES TRAINS : inventé le 31 octobre 1899 par William F. Burr
  5. L’EXCAVATRICE DES POMMES DE TERRE : inventée le 23 avril 1895 par F.J. Wood
  6. CAPSULES DES BOUTEILLES ET JARRES : inventée le 13.9.1898
  7. BIDON (JERRICAN) : inventé le 17 février 1891 par Albert C. Richardson
  8. PANNEAU DE PROTECTION DES LITS : inventé le 13 août 1895 par Lewis A. Russel
  9. MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 05 juillet 1892 par Andrew J. Beard
  10. MASQUE A GAZ : inventé le 13 octobre 1914 par Garett A. Morgan
  11. BOUCHE DE SECOURS INCENDIE : inventée le 07 mai 1878 par Joseph R. Winters
  12. LA CHAISE BALANÇOIRE : inventée le 15 novembre 1881 par Payton Johnson
  13. CHARPENTE MÉTALLIQUE (DE VOITURE) : inventée le 02 février 1892 par Carter William
  14. TABLE DE CUISSON A VAPEUR : inventée le 26 octobre 1897 par Carter William
  15. LENTILLES DE PROTECTION DES YEUX : inventée le 02 novembre 1880 par Powell Johnson
  16. L’ASCENSEUR : inventé le 11 octobre 1867 par Alexander Miles
  17. LE TAILLE CRAYON : inventé le 11 octobre 1867 par John L. Loove
  18. DISPOSITIF DE COUPLAGES DES VOITURES DE TRAIN : inventé le 10.10.1899 par Andrew J. Beard
  19. LES MANÈGES POUR DIVERTISSEMENT : inventés le 19 décembre 1899 par Granville T. Woods
  20. LA CHEMINÉE DE LOCOMOTIVE : améliorée le 23 mai 1871 par Landron Bell
  21. LA LANTERNE ou LA LAMPE TEMPÊTE : inventée le 19 août 1884 par Michael C. Hamey
  22. LE PIANO MÉCANIQUE : inventé le 11 juin 1912 par Joseph H. Dickinson
  23. L’AMÉNAGEMENT DES WAGONS-LITS : inventé le 08 octobre 1870 par John W. West
  24. LA BALANCE PORTABLE : inventée le 03 novembre 1896 par John W. Hunter
  25. LES W.C ( TOILETTES ) : inventés le 19 décembre 1889 par Jérome B. Rhodes
  26. LE CACHET ET LE TAMPON : inventés le 27 février 1883 par William B. Purvis
  27. LE RÉFRIGÉRATEUR ( FRIGO ) : inventé le 14 juillet 1891 par John Stenard
  28. L’INTERRUPTEUR ( LE COMMUTATEUR ) : inventé le 1er janvier 1889 par Granville T. Woods
  29. LE RÉVÉLATEUR PHOTOGRAPHIQUE : inventé le 23 avril 1895 par Clatonia Joaquin Dorticus
  30. LA GALOCHE ( COUVRE CHAUSSURE ) :inventée le 08 février 1898 par Alvin L. Rickman
  31. LA MACHINE A COMPOSTER : inventée le 22 juin 1897 par William Barry
  32. LA FONDEUSE-MOULEUSE : inventée le 14 mars 1876 par David A.Fisher
  33. LE BALAI-LAVEUR : inventé le 13 juin 1893 par Thomas W.Steward
  34. LA MACHINE A ÉCRIRE : inventée le 07 avril 1885 par Lee S. Burridge et Newman R. Mashman
  35. LE PROTEGE-DOCUMENT ( papiers ) : inventé le 02 novembre 1886 par Henry Brown
  36. LE MANCHE D’ENREGISTREUR : inventé le 08 janvier 1918 par Joseph Hunter Dickinson
  37. LE SYSTÈME D’ALARME DES TRAINS : inventé le 15 juin 1897 par Richard A. Butler
  38. LA TERRINE ou LA MOULE A GLACES : inventée le 02 février 1897 par Alfred L. Cralle
  39. LE SÈCHE-LINGE : inventé le 07 juin 1892 par George T. Sampson
  40. LA PEINTURE ET LES COLORANTS : inventés le 14 juin 1927 par George Washington Carver
  41. LES FREINS DE VOITURE : inventés le 06 août 1872 par John V. Smith
  42. LA MACHINE A PÉTRIR : inventée le 07 août par Joseph H.Dickinson
  43. LA MACHINE DE CORDONNERIE : inventée le 20 mars 1884 par Jan E. Matzeliger
  44. LE STYLO PLUME A RÉSERVOIR : inventé le 07 janvier 1890 par William B. Purvis
  45. LE TUNNEL POUR TRAIN ÉLECTRIQUE : inventé le 17 juillet 1888 par Granville T. Woods
  46. LE FEU DE SIGNALISATION (feu rouge) : inventé le 20 novembre 1923 par Garett A. Morgan
  47. LA GUITARE : inventée le 30 mars 1886 par Robert F. Flemmings Jr
  48. LA BOITE AUX LETTRES : inventée le 27 octobre 1891 par Philip B. Downing
  49. LE PEIGNE A CHEVEUX : inventé le 21 décembre 1920 par Walter H. Sammons
  50. LE TROLLEY ÉLECTRIQUE SUR RAIL : inventé le 19 septembre 1893 par Elbert R. Robinson
  51. LES COUPES-BISCUITS MÉCANIQUES : inventés le 30 novembre par Alexander Ashbourne
  52. LE FOUET BATTEUR D’ŒUFS : inventé le 05 février 1884 par Willis Johnson
  53. LA TABLE DE REPASSAGE : inventée en 1892 par Sarah Boone
  54. LES ROTATIVES DE PRESSE (imprimerie) : inventées le 17 septembre 1878 par W.A Lavalette
  55. LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES ASCENSEURS : inventé le 02 avril 1895 par James Cooper
  56. LA BALAYEUSE DES RUES : inventée le 17 mars 1890 par Charles B. Brooks
  57. LE PORTE-BAGAGES DU VÉLO : inventé le 26 décembre 1899 par Jerry M. Certain
  58. LES SYSTÈMES ET LES APPAREILS TÉLÉPHONIQUES : inventés le 11.10.1887 par Granville T. Woods
  59. LA TONDEUSE A GAZON : inventée le 09 mai 1899 par John Albert Burr

VITESSES AUTOMATIQUES (des véhicules) : inventées le 06 décembre 1932 par Richard B. Spikes

  1. LES POUBELLES (bac à ordures) : inventées le 03 août 1897 par Lloyd P. Ray
  2. LA PRESSE A AGRUME : inventée le 08 décembre 1896 par John T. White
  3. LES PORTES DE SÉCURITÉ (pour ponts à bascules) : inventées le 07 octobre 1890 par Humphrey Reynolds
  4. LE THERMOSTAT : inventé le 06 mars 1928 par David N. Crosthwait Jr
  5. LE CADRE DU VÉLO : inventé le 10 octobre 1899 par Isaac R. Johnson
  6. LE FER A CHEVAL : inventé le 23 août 1892 par Oscar E. Brown
  7. LE LANDAU (poussette) : inventé le 18 juin 1889 par William H. Richardson
  8. LE PIÈGE A RAT AUTOMATIQUE : inventé le 31 août 1881 par Williaù S. Campbell
  9. LA MOISSONNEUSE-BATTEUSE : inventée le 07 août par Robert P. Scott
  10. LA SELLE DE CHEVAL : inventée par William D. Davis
  11. LE MORS DE CHEVAL : inventé le 25 octobre 1892 par Lincoln F. Brown
  12. LE COUVRE SABOT (pour chevaux) : inventé le 19 avril 1892 par Robert Coates
  13. LA CROSSE DE GOLF : inventée le 12 décembre par George F. Grant
  14. LE CONDITIONNEMENT D’AIR (split) : inventé le 12 juillet 1949 par Frederck M. Jones
  15. LA GÂCHETTE DE FUSIL (le détonateur) : inventée le 03 mai 1897 par Edward R. Lewis
  16. APPAREILS AUTOMATIQUES DE PÊCHE : inventés le 30 mai par George Cook
  17. L’ARROSOIR DE GAZON : inventé le 4 mai 1897 par Joseph H. Smith
  18. LE TÉLÉGRAPHE DES CHEMINS DE FER : inventé le 28 août 1888 par Granville T. Woods
  19. LES APPAREILS de TRANSMISSION de messages via l’électricité : inventés le 7 avril 1885 par Granville T. Woods
  20. LE DISPOSITIF DE TRANSFERT des courriers postaux : inventé le 24 mai 1917 par J.C. Jones
  21. EXTINCTEUR DE FEU : inventé le 26 mars 1872 par Thomas J. Martain
  22. LE DISPOSITIF DE TRANSPORT DES FRETS : inventé le 10 octobre 1899 par John W. Butts
  23. LE LIT PLIANT : inventé le 18 juillet 1899 par L.C. Bailey
  24. LES TRINGLES DES RIDEAUX : inventés le 04 août 1896 par W.S Grant
  25. LE CANAPÉ-LIT CONVERTIBLE : inventé le 05 octobre 1897 par J.H. Evans
  26. LAVE-VITRES ÉLECTRIQUES : inventé le 27 septembre 1882 par A.L. Lewis
  27. LA MOISSONNEUSE : inventée le 03 juin 1890 par H.L. Jones
  28. LE DIRIGEABLE : inventé le 20 février 1900 par J.F. Pickering
  29. LA RAMASSEUSE DE COTON : inventée le 05 juin 1894 par Georges W. Murray
  30. LES LUBRIFIANTS DE MOTEUR : inventés le 15 novembre 1898 par Elijah Mc Coy
  31. LA MACHINE DE GRAISSAGE A VAPEUR : inventée le 04 juillet 1876 par Elijah Mc Coy
  32. BANDE MAGNÉTIQUE D’ORDINATEURS : inventée le 24 août 1971 par Larry T. Preston
  33. LA PÉDALE DE COMMANDE : inventée le 05 octobre 1886 par Minnis Hadden
  34. ANTENNE DE DÉTECTION PAR RADARS : inventée le 11 juin 1968 par James E. Lewis
  35. SUPER CHARGEUR POUR MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 03 février 1976 par Joseph A. Gamell
  36. Automatisation chargement et déchargement du courrier postal : inventée le 13.02.1945 par Gus Burton
  37. ENGINS DE LEVAGE et MONTE-CHARGE : inventé le 02 mai par Mary Jane Reynolds
  38. LA CELLULE ÉLECTRIQUE GAMMA : inventée le 06 juin 1971 par Henry T. Sampson
  39. LE SYSTÈME DE REFRIGERATION (FRIGO et CONGÉLATEUR) : inventé le 04 novembre 1879 par Thomas Elkins
  40. LA SIGNALISATION (balises d’aéroport, grues, immeubles,…) : inventée le 30 mars 1937 par Lewis WW. Chubb
  41. DOSAGE DE LA MÉLANINE : à partir de la peau, inventé par Cheikh Anta Diop
  42. LE SHAMPOING : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver
  43. LE VINAIGRE : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver
  44. LE SAVON : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver
  45. LA POUDRE DE TOILETTE : à partir de l’arachide, inventée par George Washington Carver
  46. LA FARINE : à partir de la pomme de terre, inventée par George Washington Carver
  47. L’ENCRE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
  48. LE TAPIOCA : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
  49. L’AMIDON : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
  50. LE CAOUTCHOUC SYNTHÉTIQUE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
  51. LA CONSERVATION DES ALIMENTS : inventée par Lloyd A. Hall
  52. LA STÉRILISATION DES ALIMENTS : inventée le 8 février 1938 par Lloyd A. Hall
  53. MOUSSE IGNIFUGE CONTRE LE FEU : utilisée pendant la 2nd guerre mondiale, inventée par Percy L. Julian
  54. SYNTHÈSE DE LA PHYSOSTIGMINE : pour le traitement du glaucome , inventée par Percy L. Julian
  55. SYNTHÈSE DE LA PROGESTÉRONE : inventée par Percy L. Julian
  56. SYNTHÈSE DE LA CORTISONE : inventée le 10 août 1954 par Percy L. Julian
  57. SYNTHÈSE ORGANIQUE DE LA PHÉROMONE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid
  58. SYNTHÈSE DE L’OLIGOSACCHARIDE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid
  59. FILAMENT DE CARBONE : pour la lampe à incandescence : inventé le 17 juin 1882 par Lewis Howard Latimer
  60. APPAREIL DE REFROIDISSEMENT et DE DÉSINFECTION : inventé le 12 janvier 1886 par Lewis Howard Latimer
  61. RHÉOSTAT FIABLE : inventé par Granville T. Woods le 13 octobre 1896
  62. TROISIÈME RAIL : pour le métro, inventé par Granville T. Woods le 29 janvier 1901
  63. UN FREIN AUTOMATIQUE à AIR COMPRIME : inventé par Granville T. Woods en 1905
  64. UN FREIN ÉLECTROMÉCANIQUE : inventé par Granville T. Woods en 1887
  65. UN INTERRUPTEUR AUTOMATIQUE de circuits électriques : inventé par Granville T. Woods en 1889
  66. UNE COUVEUSE ARTIFICIELLE : inventé par Granville T. Woods en 1890
  67. PACEMAKER (régulateur pour stimulateur cardiaque) : inventé par Otis Boykin
  68. OPÉRATION A CŒUR OUVERT : inventé par Daniel Hale Williams le 9 juillet 1893
  69. TEST DE DÉPISTAGE DE LA SYPHILIS : inventé par William A. Hinton en 1936
  70. COLLET pour les fractures cervicales : inventé par Louis Tompkins Wright
  71. TRAITEMENT des MALADIES VÉNÉRIENNES (avec l’auréomycine) : inventé par Louis Tompkins Wrigh
  72. CONSERVATION DU SANG (suite à la transfusion sanguine): inventé par Charles Richard Drew
  73. LA POLYTHERAPIE (utilisation de la chimiothérapie contre le CANCER) : inventée parJane Cooke Wright
  74. TRANSPLANTATION du REIN (2ieme au monde) : par Samuel L. KOUNTZ
  75. CONSERVATION du REIN (durant plus de 50 heures) : par Samuel L. KOUNTZ
  76. ANTIDOTE contre les SURDOSES de BARBITURIQUE : inventé par Arnold Hamilton Maloney
  77. MACHINE A MONTER LES EMPEIGNES (soulier) : inventé par Jan Earnst Matzeliger
  78. FIXATEUR POUR CHEVEUX : inventé par Garrett A. Morgan
  79. ANÉMOMÈTRE : inventé par Philip G. Hubbard
  80. CAMERA-SPECTROGRAPHE (transporté par Apollo 16) : inventé par George R. Carruthers »

141 INVENTION DU GPS par l’américaine Gladys WEST

Savez-vous que Bill Gates n’a inventé aucune des inventions qu’il revendique et pour lesquelles il a déposé des brevets ? Ces inventions sont toutes  le fruit des recherches de chercheurs indiens desquels il les a acheté et pour lesquelles il a déposé des brevets

Titulaire d’un doctorat en physique (qu’il a soutenu le 14 mai 1962 à Paris) et ingénieur au Commissariat à l’énergie atomique, le Guadeloupéen Raoul-Georges Nicolo est l’inventeur du bloc de commutation pour la télévision multi-canal. Ce bloc permet la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision; système de réception utilisé chaque jour par des centaines de millions de personnes dans le monde. Pourtant son inventeur Georges NICOLO, noir, est totalement méconnu. Il est également l’inventeur des dispositifs de contrôle de la réactivité des piles atomiques en régime sous-critique. Mr. Nicolo est aussi l’initiateur de l’introduction de l’électronique dans les appareils de contrôle nucléaires et a rédigé de nombreux ouvrages de contribution.

Joseph Bologne, Chevalier de St Georges (1739-1799) était un compositeur, chef d’orchestre, violoniste émérite. Joseph Bologne de Saint-Georges, plus connu sous le nom de « chevalier de Saint-Georges » ou, plus simplement, « Saint-Georges », est né à Baillif, près de Basse-Terre (Guadeloupe) le 25 décembre 1739 ; enfant naturel d’une esclave et de Georges de Bologne de Saint-Georges, riche planteur. Il est mort à Paris le 10 juin 1799.

  Il a un peu moins de dix ans lorsque son père rentre en France avec ce jeune métis et sa mère, et décide de lui accorder l’éducation traditionnellement réservée aux enfants de la haute aristocratie.  c’était un grand musicien (compositeur, violoniste, chef d’orchestre) et escrimeur français, Virtuose du fleuret. Mozart le jalouse mais, s’est inspiré de St Georges dans ses compositions musicales, aussi il est très offensant que St Georges ait été surnommé ‘ »le Mozart noir’ » alors que c’est Mozart qui aurait du être surnommé le « Saint Georges blanc ».Mozart est mort à 35 ans, St Georges à 54 ans.

  Saint-George s’impose très vite comme l’escrimeur le plus célèbre de Paris. Mais il est surtout un violoniste prodigieux et un chef d’orchestre admiré qui hisse sa formation au rang de meilleur orchestre européen. 

Le chevalier de St Georges était un athlète « On le voyait souvent traverser la Seine en nageant d’un seul bras ; et au patinage son adresse surpassait celle de tous les autres. En tirant au pistolet, il était rare qu’il manquât son but. », écrit Emil F. Smidak, auteur d’une biographie intitulée «Joseph Boulogne nommé Chevalier de Saint-Georges ».

En outre, Saint-Georges est aussi un habile danseur et il est remarquable à la course.

Saint-Georges a toujours été une personnalité hors du commun dans le monde de la musique classique. C’est un musicien et compositeur talentueux mais c’est aussi l’un des meilleurs escrimeurs d’Europe et un colonel héroïque de la Révolution Française. Il s’engage dans la Garde nationale et obtient le grade de capitaine en 1790.  Il est le premier colonel de l’armée française à la peau noire, où il crée un régiment de Noirs et Métis, rapidement surnommé la « Légion de Saint-George ». Son lieutenant n’y est autre que le futur Général Dumas, père de l’écrivain Alexandre Dumas.

Il est fauché par la maladie en pleine gloire en juin 1799.

Une deuxième mort frappe son œuvre en 1802. Au rétablissement de l’esclavage, ses pièces sont simplement chassées du répertoire musical.

Saint-Georges a certainement eu au moins une relation amoureuse sérieuse, mais le climat raciste qui règne alors en France lui interdit tout mariage à son niveau social.http://chevaliersaintgeorge.fr/biographie

– Savez-vous que le plus grand musicien de tous les temps, selon l’Occident, est Beethoven ? Or, ce dernier est un descendant d’Afrique noire. Mais, ce même Occident a voulu par tous les moyens le blanchir.

Concernant les inventions il y a lieu de désigner en 1er lieu l’Egypte antique. Les historiens leucodermes honnêtes ont attribué à l’Egypte l’invention des disciplines de l’astronomie, l’architecture, la physique, la philosophie,  l’ingénierie, les mathématiques, la géométrie (Les théorèmes de Pythagore et de Thalès existaient plusieurs millénaires avant la naissance des dits Pythagore et Thalès qui ne les ont pas inventé comme veulent le faire croire les européens ; d’ailleurs ces théorèmes figurent sur le papyrus Rhind conservé au British Museum de Londres), la médecine, la chirurgie, la religion, l’art, la musique, la navigation, l’écriture. Toute la science revient à l’Egypte qui s’appelait Kemet. La médecine jouissait d’une place très importante, la médecine africaine décrite dans les  Papyrus de Smith, papyrus d’Ebers, papyrus de Kahun, de Hearst, de Berlin….. était réputée jusqu’en Orient. Il existait des médecins généralistes, des médecins spécialistes de toutes les disciplines (cardiologie, pneumatologie, ophtalmologie, neurologie.-à cet effet l’AVC, l’hémiplégie, les aphasies motrices aujourd’hui attribuées au français Broca et au polonais Wernicke sont antérieurement décrites dans le papyrus de Smith- ,la rhumatologie, l’ORL, l’Oncologie, l’Anesthésie, la gastro-entérologie, la psychiatrie, la pédiatrie, la gynécologie-obstétrique, la stomatologie, les soins dentaire (prothèses), la dermatologie, l’infectiologie, les urgences médicales et chirurgicales) ; et des chirurgiens. La médecine quantique, énergétique (les méridiens, l’acupuncture, les 7 chakras étaient connus : d’ailleurs le mot chakra vient de l’égyptien ancien kara). Cette médecine énergétique a été bêtement étiquetée comme de la magie  par l’Occident matérialiste qui ignore totalement l’aspect invisible des choses et ne croie qu’en ce qu’il voit et touche qui n’est que la petite partie émergée de l’iceberg. Les méridiens qui sont des   canaux de circulation de l’énergie dans le corps sont contenus dans le papyrus de Hearst et ont été repris par la médecine traditionnelle chinoise. Comme tous les autres peuples, les chinois sont issus des migrations africaines (Confucius et Bouddha étaient noirs). En Egypte, le traitement de la plupart des maladies passe par la régulation, l’équilibre la restauration des fonctions des méridiens (acupuncture).

 Les instruments médicaux et chirurgicaux ont été copiés par les occidentaux (bistouris, crochets, ciseaux…) Le 1er stéthoscope est égyptien et n’a pas été inventé par le français Laennec en 1816. L’asepsie n’a pas été découverte par Pasteur mais existait déjà en Egypte. Je cite la  Biologie avec l’existence de laboratoires où les médicaments étaient préparés et stockés. La pharmacologie était très structurée (naissance des 1ères pharmacies en Egypte).Les antibiotiques dont la pénicilline, étaient utilisés ; Ils avaient pour but de traiter les infections en faisant moisir du  pain ou des céréales. La pénicilline dont la découverte a été prêtée au britannique Fleming était déjà utilisée en Egypte. Concernant la chirurgie (Papyrus médical de Smith, papyrus d’Ebers…) je cite la chirurgie générale et vasculaire, la dissection, la neurochirurgie, la chirurgie obstétricale, la chirurgie plastique, la chirurgie osseuse orthopédique, l’urologie, la stomatologie, les soins dentaires, les soins et extractions dentaires, l’asepsie qui était de règle, l’hygiène, la diététique et la prévention.   Les connaissances des Egyptiens en Anatomie étaient très précises (Papyrus de Smith). Dans la pensée kémite les mondes visibles et invisibles coexistent et sont totalement imbriqués.

  De nombreux malades venaient d’Orient pour se faire soigner, des étudiants étrangers migraient pour recevoir l’enseignement et se perfectionner auprès des patriciens kémites .Il y avait des facultés de médecine dénommées ‘’ maison de vie, Per Ankh’’ ; elles se situaient dans les villes de Abydos, Saïs…. Les médecins kémites ont été les précurseurs de la médecine occidentale. Partout dans le pays le système de soins était public, gratuit et accessible à tous ; l’assurance maladie, les congés maladie et la retraite étaient institués (papyrus d’Anasthasie IV) Le médecin grec Hippocrate né vers en 460 avjc et appelé par les occidentaux le Père de la médecine a été initié à la médecine égyptienne à l’école d’Alexandrie en 500 avjc. C’est Imhotep (2700 à 2625 avjc) qui fut le vrai père de la médecine, il était architecte, reconnu éminent médecin-chirurgien. L’espérance de vie était était de 36 ans vers 3000 avjc, alors qu’ elle était de 34 ans en Europe au 18è siècle. Les savants leucodermes en copiant les papyrus ont repris à leur compte les découvertes médicales faites par les Egyptiens. A la lecture de ce qui précède, vous comprenez pourquoi les égyptologues leucodermes se sont battus par tous moyens mais en vain pour démontrer que les égyptiens : des kamites à peau noire et aux cheveux crépus étaient des blancs qui portaient des perruques crépues. Heureusement que  leurs théories mensongères ont toutes été démontées par le savant sénégalais Cheik-Anta-Diop( Je vous invite à la lecture du livre vendu à Anyjart « l’Afrique noire berceau de la médecine et de la chirurgie » de Kwado Fernand DOBAT- CHAULEAU) 

Les grands savants africains de l’antiquité égyptienne que nous ignorons

 Rares sont les africains d’aujourd’hui capables de vous révéler le nom d’un seul mathématicien africain ayant vécu durant l’antiquité. C’est vous dire l’ampleur de notre aliénation culturelle et des défaillances de notre système éducatif :

  • Djehuty (-5000 ans) : (Appelé Thot ou Hermès par les Grecs), Djehuty est le premier scientifique africain de tous les temps, de l’aveu même des Grecs. Divinisé car détenteur de tous les savoirs émanant du Créateur du ciel et de la terre, c’est lui qui reçu la mission divine d’enseigner ces savoirs (musique, mathématiques, écriture, spiritualité, etc.) aux hommes en tenant néanmoins compte de leur haut niveau de sagesse, condition nécessaire à toute initiation aux sciences en Afrique.
  • Imhotep (vers -2700 ans) : Appelé « Asclépios » par les Grecs, « Esculape » par les Romains, son nom kamit Imhotep signifie « Celui qui vient en paix ». S’il est surtout connu pour être le Premier Ministre du pharaon Djoser et l’inventeur de la médecine, il convient de ne pas oublier qu’il est le bâtisseur de la première pyramide à degrés construite en Afrique dans le complexe de Saqqarah. Ses connaissances en mathématiques et en architecture étaient donc prodigieuses. Il a par exemple été trouvé un document de son époque comportant une courbe avec abscisse et ordonnée.
  • Metjen (vers -2600) : Dans son tombeau on retrouve la formule parfaite du calcul de la surface d’un rectangle.
  • Papyrus de Khaun (vers – 1 900) : Difficile de ne pas citer ce papyrus de traités de mathématique dont l’auteur reste encore anonyme. Il contient par exemple, le Calcul du volume d’un grenier cylindrique, dévoile l’existence des fractions mathématiques et diverses notations algébriques.
  • Papyrus de Berlin 6619 (vers -1900) : Même si l’auteur reste inconnu ce papyrus nous montre que les Anciens africains maîtrisaient déjà la formule de la surface de la sphère, près de deux mille ans avant la naissance d’Archimède.
  • Néferhotep (vers – 1800 ans) : Il a vécu sous le pharaon Sobekhotep II de la 13ème dynastie (vers -1800 ans) et est l’auteur du papyrus Boulaq 18 (document administratif et comptable du palais de Thèbes) sur lequel apparaît la première mention du Zéro de l’histoire universelle qu’il nomme, de l’aveu de l’égyptologue anglais Sir Allan Gardiner, « Néférou ».
  • Ahmès (vers -1650 ans) : De son vrai nom « Iah Mès » à savoir « Celui que la Lune a enfanté », Ahmès fut un grand mathématicien kamit (africain). Il est le scribe copiste du Papyrus de Rhind vers -1650 ans, soit un traité de 87 problèmes mathématiques. Ce document africain est resté célèbre car il contient déjà près de 1000 ans avant Thalès et de Pythagore, les théorèmes dont ils sont étrangement affublés. Ahmès est le premier mathématicien connu au monde à avoir inscrit un cercle dans un carré. Son papyrus n’était néanmoins qu’une copie d’un document mathématique plus ancien remontant à -2040 avant l’ère chrétienne.
  • Amenemhat (vers -1 567 ans) : De son vrai nom kamit « Amen n hat » à savoir « Dieu est devant », il est l’inventeur de la première horloge à eau nommée Clepsydre vers -1567 ans. Fin mathématicien, son invention permettait de mesurer précisément le temps qui s’écoulait (heures, minutes, secondes). Elle était aussi utilisée par les médecins kamits pour prendre le pouls de leurs patients. C’est ce que fit plus tard le grec Hérophile d’Alexandrie, dont l’eurocentrisme dit qu’il fut le premier à prendre le pouls de quelqu’un. C’est bien entendu totalement faux et vérifiable !
  • Sonchis ou Sonkhis (vers -600 ans) : De son vrai nom kamit « Se Ankh » à savoir « le Vivifiant », ce grand mathématicien africain qui enseignait au grand Temple de Saïs (dit Saou par les anciens africains) eu pour élève l’étudiant grec qui devint par la suite législateur à Athènes, à savoir Solon ( vers – 600).
  • Enuphis ou Enouphis (vers -500 ans) : De son vrai nom kamit «Ounefer » à savoir « l’Etre parfait », ce mathématicien africain qui enseignait au Grand Temple d’Iounou à savoir Héliopolis, eu aussi pour élève, l’étudiant grec Pythagore de Samos ( vers -540 ans).
  • Conuphis ou Chounouphis (vers -400 ans) : De son vrai nom kamit « Knoum Néfer » à savoir « Dieu est parfait », ce mathématicien africain qui enseignait au Grand Temple de « Men Nefer » (Memphis), fut entre autre, le professeur du mathématicien grec Eudoxe. Comme tous les savants kamits, il n’enseignait pas qu’une seule discipline.
  • Sechnouphis (vers -400 ans) :De son vrai nom kamit « Se Ankh Nefer » c’est à dire (le Parfait Vivifiant), ce savant et philosophe africain qui enseignait au grand Temple d’Iounou (à savoir Héliopolis) eu aussi pour élève, celui qui deviendra le célèbre philosophe Platon (- 428 ans).
  • Pammènès (vers -400 ans) : Ce mathématicien kamit du grand Temple de « Men Nefer » (Memphis) eu pour élève le géomètre grec Démocrite d’Abdère (vers -400 ans).
  • Euclide (vers – 300 ans) :Auteur d’un traité mathématique qui prouve l’immense savoir acquis par l’Afrique.

Par Professeur Serge Dossou. Bibliothèque Kamasofia

 

Egypte antique Bistouris.jpg

A gche Bistouris d’Egypte antique, et bistouris européens. A drte Le 1er stéthoscope est égyptien et n’a pas été inventé par le français Laennec en 1816.

La plus vieille prothèse au monde
 

L’histoire vous raconte que l’inventeur blanc Thomas Edison dépose un brevet pour une ampoule électrique le 22 octobre 1897 : il réussit l’exploit de produire de l’électricité :Il met dans un globe de verre un filament de bambou qu(il fait chauffer par deux bornes électriques, c’est une première mondiale. Mais en 1882 l’inventeur noir Lewis Latimer remplace ce filament de bambou par un filament de carbone donnant une lumière incandescente et une électricité durable. Mais regardez bien l’image ci-dessus d’une ampoule inventée par les Egyptiens anciens il y a plusieurs millénaires ? Thomas Edison aurait il copié cette invention

Les cathédrales : le style gothique, les châteaux (voir chap : les cathédrales)

Les cathédrales, les châteaux ont été construites par l’élite noire  (rois, nobles) qui régnait en Europe, Ils sont de grands chefs d’œuvre, témoignages de la présence de l’homme noir, de sa créativité,  de sa forte spiritualité et de son savoir-faire  sur le plan scientifique, architectural.  On peut se demander comment le leucoderme barbare, très peu croyant, très peu spirituel aurait bâti avec tant de patience, de labeur, d’Amour pendant des dizaines d’années voire des siècles ( la construction de la cathédrale Notre Dame de Paris a duré 200ans, la cathédrale de Beauvais plus de 300 ans), des monuments à la gloire d’un Dieu et de divinités sur lesquels  il ne s’interrogerait pas.

Les architectes ont développé de nouvelles solutions révolutionnaires  pour simplifier et consolider les structures des cathédrales : l’introduction de l’ogive et des arcs-boutants ou contreforts pour pouvoir répartir le poids du dôme sur les piliers de pierre massifs. Les nouvelles techniques de construction (style gothique) ont permis d’édifier d’immenses cathédrales lumineuses, de hautes fenêtres, souvent ornées de vitraux somptueux, et des flèches très élevées. Décorées de peintures, de sculptures et de vitraux en verre coloré, les cathédrales furent une grande source de fierté et de prestige pour les villes.

 Je rappelle que les noirs sont venus d’Afrique en Europe 45.000 ans avjc, les blancs venus du Caucase à partir de 370 apjc, au 18è siècle  les ont éliminés et envoyés en servitude en Amérique du Nord, mais ils demeurent à tout jamais dans le phénotype des blancs européens actuels par le dominant noir (cheveux et yeux allant du brun clair au noir) signe de présence de mélanine dans les cheveux et les yeux, la mélanine étant un pigment relevant de la race noire. Je vous invite vivement à visiter le chapitre : le dominant noir avec lequel les blancs naissent.

Le cubisme

Le cubisme est désigné par les européens comme l’un des grands mouvements modernes du premier quart du XXe siècle. Élaboré, sous l’influence de Cézanne, par Pablo Picasso et Georges Braque en première ligne.

 Cependant , le cubisme a été emprunté à l’art nègre de  tribus de  pays d’Afrique comme la Tanzanie, Le Cameroun par les peintres Braque et Picasso. Picasso disait « l’art nègre connais pas «  mais dans son atelier il avait des statues d’Afrique. Ses tableaux comme :Les Demoiselles d’Avignon, la femme qui pleure, reflètent cet art copié auprès de ces tribus. Voilà encore un accaparement de nos arts par les leucodermes

En outre la science sur  l’inconscient : la psyché, a été découverte en ancienne Egypte et était appelée «eaux primitives de Nun « ; D’ailleurs les psychiatres allemands dont Carl Jung, Freud s’en sont inspirés pour  leur pratique de la psychanalyse; en outre le mot grec Psyche est dérivé du vocabulaire de l’ancienne  Egypte Khe Su : l’âme.

En réalité cette science médicale africaine est ou carrément ignorée ou grandement déformée, ridiculisée, ou considérée comme de la superstition primitive ou même de la magie noire par les occidentaux, mais ils s’en sont inspirés malgré tout pour la pratique de leur psychanalyse.

De surcroît, beaucoup de techniques de bien-être et de santé vieilles de plusieurs millénaires sont de plus en plus copiées par les leucodermes parce qu’ils ont non seulement remarqué leurs bienfaits mais elles sont aussi un moyen pour eux toujours à la recherche de profits, de se faire de l’argent : Ces techniques sont connues et pratiquées, souvent par de grands maîtres en Inde. Les leucodermes se déplacent en Inde prennent contact avec ces maîtres qui les enseignent, et de retour en Occident, les adaptent aux problèmes qu’ils veulent traiter et se posent les inventeurs en leur donnant un nom.

Avec ces techniques apprises auprès de maîtres en Inde ils font des livres qu’ils interdisent de copier, publier, exploiter sous peine de poursuites judiciaires. Ils créent des droits d’auteur, « tous droits réservés », des marques qu’ils protègent judiciairement: Convention de Berne.

Nous savons que des techniques dénommées Ostéopathie, kinésiologie, Thêtahealing etc…… ont leurs sources en Asie. Ils n’hésitent pas à diffuser ces thérapies dans ces mêmes pays d’où ils les ont apprises.

Même la création de la restauration Fast food vient d’une femme noire cuisinière chez un restaurateur blanc dont l’enseigne était KFC ( Kentucky Fried Chicken) dans l’Etat du Utah aux usa en 1952. C’est elle qui lui donna cette idée de restauration rapide. Le blanc s’enrichit avec ce procédé et la pauvre servante ne reçut qu’une misérable rémunération financière.

Inventions des armes, autres inventions 

La montée de l’Europe leucoderme était avant tout financée par la traite négrière transatlantique, qui à son tour finançait la révolution industrielle européenne. Avant la révolution industrielle en Europe, tous les progrès technologiques découlaient du croissant de la connaissance: l’Égypte, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est (principalement l’Inde) et la Chine. Ce sont les inventions et les technologies issues de ces anciennes cultures noires et anciennement noires, que les blancs d’Europe ont été en mesure de copier, d’adapter à leurs besoins  et d’utiliser pour poursuivre leur expansion. Les plus importantes de ces inventions et technologies pour les Européens blancs étaient: 

Le moteur à vapeur (La locomotive à vapeur alimentait les usines et les transports de l’Europe). Vers 60 apr. J.-C., le “héron d’Alexandrie” égyptien a inventé le premier “moteur à vapeur”, son appareil à vapeur s’appelait “l’éolipile”. Il a également inventé le Windwheel (roue à vent)ou Windmill (moulin à vent), qui était également très important pour l’économie européenne. Le moteur à vapeur a été copié et réinventé en 1827 par Jacob Perkins.

Le moulin à vent: Inventé par l’égyptien le “héron d’Alexandrie”. Les machines des éoliennes ont été adaptées pour fournir de l’énergie à de nombreux besoins industriels et agricoles autres que la moulure du grain. La majorité des éoliennes modernes se présentent sous la forme d’éoliennes utilisées pour produire de l’électricité, ou de pompes à vent pour pomper de l’eau, que ce soit pour le drainage des terres ou pour l’extraction des eaux souterraines. 

Le fusil: (L’arme à feu confère aux albinos (les blancs) de l’Europe un avantage en matière d’armes qui provoquent chez la partie adverse de lourdes pertes) Le premier “fusil” a été inventé par un Égyptien et utilisé par leurs occupants turcophones, les Mamelouks, contre les Moguls lors de la bataille de 1260 d’Ain Jalute. Ces canons ont par la suite été décrits dans des manuels chimiques et militaires arabes au début des années 1300. 

Poudre à canon: La Chine et l’Inde avaient tous deux de la poudre à canon au 9ème. siècle. Concernant son invention. Elle proviendrait d’Égypte;Les prêtres égyptiens utilisaient le salpêtre lors de rituels dans leurs temples, Ils le brûlaient et en se consumant il pétait . Lors de l’invasion de l’Égypte vers -525 avt JC, les prêtres sont partis avec leur savoir pour le porter en Inde (vallée de l’Indus), et c’est de là qu’elle s’est répandu en Chine. Les Européens lorsqu’ils sont venus en Chine avec Marco Polo ont découvert cette poudre à canon que les chinois utilisaient pour faire des feux d’artifice. Ils s’en sont emparés pour faire des armes mortelles afin d’éliminer les autres peuples. 

Grâce aux revenus tirés du commerce des esclaves et de la révolution industrielle (de 1760 à 1840 environ), les Européens albinos ont été en mesure de lancer une “course à l’armement” qui a permis de développer et de fabriquer des armes encore plus perfectionnées. 

Avec ces nouvelles et meilleures armes qu’ils ont développées, les leucodermes d’Europe ont été en mesure de conquérir la plus grande partie du monde, puis d’absorber et de concentrer toutes les connaissances du monde entre leurs mains. 

L’architecture

Je cite : Imhotep inventeur de la pyramide à degrés de Saqqarah 2800 avjc, Sénémout 1500 avjc architecte et constructeur de divers édifices à Louxor, Hermonthis, Karnak, temple de Deir El Bahari en hommageà la reine Hatshepsout et bien d’autres constructions architecturales.

Les danses anciennes comme modernes : leurs auteurs étaient ces populations noires qui étaient les habitants des pays où elles étaient exécutées -je rappelle que les 1ers habitants des Amériques et d’Europe étaient les noirs jusqu’à leur extermination et leur envoi en esclavage par les blancs en Amérique du Nord au 18è siècle- (voir chap : Les noirs 1ers européens). Le tango danse adoptée au 19è siècle par les européens a son origine dans les communautés africaines du Rio de la Plata en Argentine. Le mot tango signifie lieu habité par des noirs.

La musique classique a été inventée par les noirs européens dans la personne des grands compositeurs principalement d’Autriche et d’Allemagne (Prusse) que beaucoup d’entre nous connaissent en les personnes de Van Beethoven, Chopin, Mozart, Chopin, Bach, Schubert etc… qui étaient des noirs et des mulâtres dont les portraits ont été blanchis au 18è siècle après l’extermination et l’envoi en esclavage en Amérique du Nord  des noirs d’Europe dans le cadre de campagnes d’éradication et d’annihilation des noirs en Europe (voir Chap :les noirs 1ers européens)

De gauche à droite Beethoven, Chopin, Schubert, Bach, Debussy

Concernant la chanson les blancs ont copié nos rythmes, nos airs et se sont décernés des récompenses prestigieuses alors que les vrais auteurs les noirs étaient, mouraient dans l’ombre, (Chubby Checker, Chuck Berry  etc….). Vous connaissez ces chanteurs tels que Elvis Presley, les Beatles etc…, Johnny Halliday qui n’a pas inventé un seul de ses tubes qui sont tous des copies de chanteurs noirs : ils se  sont tous inspiré, ou ont plagié les chanteurs afro-américains.

Les lois, les textes juridiques, la Constitution de 1948

Ont été empruntés aux principes de notre .M.A.A.T d’Egypte qui veut dire Vérité, Equité, Justice, Paix.

Vous devez savoir que les prétendus créateurs des droits de l’Homme se sont inspirés de la charte du Manden (Mali en Afrique) issue de la tradition orale, et  qui est la 1ère constitution du monde mise par écrit en 1222 (elle était orale). Cette charte est appelée 1ère déclaration de l’Homme,  bien avant celle de 1948 qui s’est inspirée d’elle. Elle est basée sur l’entente et la concorde, l’amour, la liberté et la fraternité. C’est en Afrique, dans l’empire du Mali au 12e siècle que ces mots sacrés retentirent. Dans la dite Charte, des points tels que l’inviolabilité de la personne humaine, la paix sociale dans la diversité, l’éducation, la solidarité, l’intégrité de la patrie, la sécurité alimentaire, l’abolition de l’esclavage, la liberté d’expression et d’entreprise, y occupaient une place primordiale. Les pays européens se sont inspirés de cette charte pour créer la Charte de l’Onu en 1945 et les diverses règles qui régissent leurs pays.(chap Les noirs étaient les 1ers européens : 12 indices)

 Les leucodermes se sont aussi inspirés du Livre des morts égyptien qui comprend 42 commandements, ils ont emprunté 10 de ces commandements qui incitent l’Homme à un comportement civique ex : Tu ne tueras point, Tu ne voleras pas, tu honoreras tes parents…… Tous ces emprunts de nos Textes étaient faits par les blancs dans le seul but de s’imposer par la violence psychologique et physique à la majorité en lui imposant des textes juridiques qui  permettaient de la diriger en gardant la main sur elle.

Les religions

Les noirs sont les premiers bâtisseurs des religions judéo chrétiennes à travers Moïse et Jésus qui étaient des hébreux, donc noirs avant d’avoir été blanchis par les leucodermes, les hébreux étaient noirs, les juifs qui appartiennent au peuple hébreu étaient noirs. La Bible pour sa création s’est inspirée et a plagié les Textes et divinités  du peuple noir d’Egypte (voir Chap Plagiat des Textes et divinités). Elle a repris 10  commandements puisés parmi les 42 commandements du Livre des morts égyptien.

Le Coran mis par écrit en 632 est une émanation du prophète Mahomet, Ses sourates (versets) reflètent bien des versets de la Bible.                                                                    . 

SANS NOIRS ? On raconte une histoire très amusante et très révélatrice à propos d’un groupe de Blancs qui en avaient marre des Noirs. Ces Blancs avaient décidé, d’un commun accord, de s’évader vers un monde meilleur. Ils étaient donc passés par un tunnel très sombre pour ressortir dans une sorte de zone nébuleuse au cœur d’une Amérique sans Noirs, où toute trace de leur passage avait disparue. Au début, ces Blancs poussèrent un soupir de soulagement. Enfin, se dirent-ils, finis les crimes, la drogue, la violence et le malaise social. Tous les Noirs ont disparu. Mais soudainement, ils furent confrontés à une toute autre réalité, la nouvelle Amérique n’était plus qu’une grande terre aride et stérile. Les bonnes récoltes étaient rares car le pays s’était jusque-là nourri grâce au travail des esclaves noirs dans les champs. Il n’y avait pas de villes avec d’immenses gratte-ciel, car Alexander Mills, un Noir, avait inventé l’ascenseur et, sans cette invention, on trouvait trop difficile de se rendre aux étages supérieurs. Il n’y avait pratiquement pas d’automobiles, car c’était Richard Spikes, un Noir, qui avait inventé la transmission automatique. Joseph Gammel, un autre Noir, avait inventé le système de suralimentation pour les moteurs à combustion interne, et Garret A.Morgan, les feux de circulation. En outre, on ne trouvait plus de réseau urbain express, car son précurseur, le tramway, avait été inventé par un autre Noir, Elbert R. Robinson. Même s’il y avait des rues où pouvaient circuler automobiles et autres rames ferroviaires express, elles étaient jonchées de papier et de déchets, car Charles Brooks, un Noir, avait inventé la balayeuse motorisée. Il y avait très peu de magasines et de livres car John Love avait inventé le taille-crayon, William Purvis, la plume à réservoir, et Lee Burridge, la machine à écrire, sans compter W.A. Lovette avec sa nouvelle presse à imprimer. Vous l’avez deviné ? Ils étaient tous des Noirs. Même si les Américains avaient pu écrire des lettres, des articles et des livres, ils n’auraient pu les livrer par la poste, car William Barry avait inventé le tampon manuel et Phillip Downing, la boite aux lettres. Le gazon était jaunâtre et sec, car Joseph Smith avait inventé l’arrosoir mécanique, et John Burr, la tondeuse à gazon. Lorsque les blancs entrèrent dans leurs maisons, ils trouvèrent que celles-ci étaient sombres, pas étonnant, Lewis Latimer avait inventé la lampe électrique, Michael Harvey, la lanterne, Grantville T. Woods, l’interrupteur régulateur automatique. Enfin leurs maisons étaient toutes sales car Thomas W. Steward qui avait inventé la vadrouille (balai), et Lloyds P. Ray, le porte poussière. Leurs enfants les accueillirent à la porte pieds nus, débraillés et les cheveux en broussaille, à quoi fallait-il s’attendre ? Jan E. Matzelinger avait inventé La machine à formes de chaussures, Walter Sammons, le peigne, Sarah Boone, la planche à repasser, et George T.Samon, la sécheuse à linge. Les Blancs se résignèrent finalement à prendre, une bouchée, dans tout ce chambardement, mais pas de chance, la nourriture était devenue pourrie car c’était un autre Noir, John Standard, qui avait inventé le réfrigérateur. N’est-ce pas étonnant? Que serait le monde moderne sans contribution des Noirs? Martin Luther King Jr. a dit un jour “Quand vous êtes prêts à partir pour le travail, sachez que la moitié de toutes les choses et de tous les appareils dont vous vous êtes servis avant de quitter votre maison a été inventée par des Noirs”. Tout ça pour vous dire, chers frères et soeurs, que l’histoire des Noirs ne se résume pas seulement à l’esclavage. Quand nous pensons à Fréderik Douglass, Martin Luther King Jr, Malcolm X, Marcus Garvey et Du Bois. Diffusez ceci à tout le monde afin que tous sachent la vérité, c’est le minimum que nous puissions faire pour leur rendre hommage. Comme disait Bob Marley “Time will tell” (le temps le dira). Je ne peux m’empêcher de publier ce texte qui en dit long sur le complexe d’infériorité que nourrissent certains NOIRS, quand il s’agit de domestication des nouvelles technologies. NOIR ET FIER !

L’une des inventions les plus omniprésentes de l’histoire moderne dont presque TOUTES les installations électriques / électroniques dépendent est celle de l’inventeur noir; OTIS BOYKIN. M. Boykin est l’inventeur de la RÉSISTANCE, un composant électrique de base qui peut être trouvé utilisé dans les équipements électriques comme les fours à micro-ondes, les horloges, les ordinateurs, les radios, les téléviseurs. Aucun de ces produits ne pourrait fonctionner sans l’utilisation de la résistance d’Otis Boykin. Peu d’inventeurs ont eu l’impact durable d’Otis Boykin. Regardez autour de vous aujourd’hui et vous verrez une variété d’appareils qui utilisent des composants fabriqués par Boykin – y compris des ordinateurs, des radios et des téléviseurs. Les inventions de Boykin sont d’autant plus impressionnantes que l’on considère qu’il était un Afro-Américain à une époque de ségrégation et que le domaine de l’électronique n’était pas aussi bien établi qu’aujourd’hui.

– Alan Emtage: selon Wikipédia Alan Emtage (né le 27 novembre 1964 à l’ile de Barbade) a conçu et mis en œuvre la première version de “Archie” un moteur de recherche Internet pré-Web pour localiser les documents dans les archives FTP publiques. , Alan Emtage est l’inventeur des 10 premiers moteurs de recherche tels que : Google, Bing, Yahoo, Ask.com, AOL.com, Baidu, Wolfram, Alpha, DuckDuckGo, Archive Internet, ChaCha.com

« Inventeurs et savants noirs, un devoir de mémoire (afrikhepri.org)

Il suffit juste d’un infime effort de recherche pour découvrir qu’à l’instar des autres races, les Noirs ont aussi participé à l’aventure de l’esprit humain. Savants ou inventeurs, ils ne figurent nulle part dans le livre mondial de l’invention recensant ceux qui ont permis les progrès de l’humanité, se désole Yves Antoine, un Haïtien qui a écrit un livre sur le sujet.

A l’image des braves « tirailleurs Sénégalais », ces scientifiques noirs sont soigneusement « oubliés » par le monde bien que leurs inventions sont d’un usage quotidien.

En effet, combien parmi les millions d’automobilistes, qui s’arrêtent chaque jour au feu rouge à travers le monde, savent que cet outil indispensable à la gestion de la circulation urbaine a été inventé par un Noir ? C’est en 1923 pourtant que l’Afro-Américain autodidacte, né en 1875 dans le Tennessee, Garrett Augustus Morgan a mis au point les feux tricolores. Pour 40.000 dollars de l’époque, il céda son invention à la General Electric Company.

Très ingénieux, ce dernier va également utiliser ses compétences en Chimie pour inventer le masque à gaz, dont le brevet fut déposé en 1914 aux Etats-Unis. Il contribuera ainsi à sauver des milliers de vies humaines, surtout pendant la Première Guerre Mondiale (1914-1918) où le gaz de combat fut utilisé pour la première fois comme une arme de destruction massive.

Né à la Nouvelle-Orléans en 1806, son compatriote d’infortune, Norbert Rillieux a révolutionné la fabrication industrielle du sucre. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages sur les machines à vapeur.

Lewis H. Latimer, quant à lui, a su grâce au filament de carbone apporter les améliorations nécessaires à la lampe à incandescence (l’ampoule électrique) inventée en 1879 par Edison. Ces améliorations ont également permis sa fabrication industrielle et son utilisation à grande échelle dans la vie de tous les jours.

Andrew J. Beard, un autre Afro-Américain, mettra au point le moteur à combustion tandis que l’imagination de John V. Smith donna naissance aux freins de voiture le 23 avril 1872. Le 2 février 1892, Carter William inventa la charpente métallique de la voiture. Toujours dans le domaine du transport, le 19 septembre 1893, Elbert R. Robinson va mettre au point le trolley électrique sur rail et Grandville T. Woods le système d’électrification des voies ferrées. L’Afro-Américain Mc Koy inventa le système de lubrification des moteurs en marche.

Même s’il ne s’agit pas de faire le recensement exhaustif des découvertes et innovations faites par des Noirs, continuons ce tour d’horizon en mentionnant que John Stenard inventa le réfrigérateur le 14 juillet 1891. On ne saurait oublier Lee S. Burridge et Newman R. Mashman qui inventèrent la machine à écrire le 7 avril 1885, année même où les puissances européennes se partagèrent l’Afrique à Berlin.

Granville T. Woods cité plus haut inventa l’antenne parabolique, le 7 juin 1889. Le 11 octobre de la même année, il mit au point les systèmes et les appareils téléphoniques. Deux ans plus tard, le 1er janvier 1891, il inventa l’interrupteur électrique.

Le 23 avril 1895, Clatonia Joaquim Dorticus apporta aussi sa modeste contribution à l’œuvre humaine en inventant le révélateur photographique.

Imprimer un journal ou un livre, un geste banal pour nous. Mais bon nombre de gens ignorent que la rotative de presse a été inventée le 17 septembre 1878 par W. A. Lavalette.

Dans le domaine militaire, le Brésilien Andreas Rebouças (1838-1898) mit au point la torpille, l’arme anti-navire très connue par les armées du monde entier, lors de la guerre contre le Paraguay en 1864.

Victimes De L’injustice

Aux États-Unis, l’inventivité des Noirs n’a jamais été niée. Voyant la prolixité de leur créativité, un Avocat général des États-Unis, Jeremiah S. Black fera passer en 1858 une loi contre le dépôt de brevets d’invention par les esclaves. A cette époque, un brevet Américain était un contrat entre le gouvernement des États-Unis et l’inventeur. L’esclave n’étant pas considéré comme citoyen Américain, il ne pouvait donc pas selon la loi votée par Mr. Black signer un contrat avec le gouvernement américain mais céder son invention à son maître. il est certain qu’un certain nombre d’inventions faites par des Africains-Américains étaient souvent reconnues à leurs maîtres esclavagistes.

Heureusement, on ne peut cacher le soleil avec ses mains. Dans le domaine nucléaire, d’autres Américains Noirs se sont illustrés. C’est le cas de sept d’entre qui ont participé entre 1942 et 1945 au fameux projet Manhattan, qui mobilisa les plus brillants esprits scientifiques de l’époque et dont les recherches aboutirent à la bombe atomique. Ces sept physiciens et ingénieurs Noirs sont Lloyd Albert Quaterman, Ralph Gardner, Edward A. Russel, Moddie Taylor, Harold Delaney,Benjamin Scott, J. Ernest Wilkins et Jaspar Jeffries.

Titulaire d’un doctorat en physique (qu’il a soutenu le 14 mai 1962 à Paris) et ingénieur au Commissariat à l’énergie atomique, le Guadeloupéen Raoul-Georges Nicolo est l’inventeur du bloc de commutation pour la télévision multi-canal. Ce bloc permet la réception de plusieurs chaînes sur un même poste de télévision. Il est également l’inventeur des dispositifs de contrôle de la réactivité des piles atomiques en régime sous-critique. Mr. Nicolo est aussi l’initiateur de l’introduction de l’électronique dans les appareils de contrôle nucléaires et a rédigé de nombreux ouvrages de contribution.

Toujours dans les sciences exactes, l’Afro-Américain David Blackwell s’est vu décerner le prix John Von Newman, récompensant le meilleur mathématicien au monde.

Né en 1954, un Nigérian émigré aux États-Unis, Philip Emeagwali a été récompensé par la plus haute distinction scientifique (le prix Gordon Bill) pour l’invention en 1989 de l’ordinateur de calcul le plus rapide au monde. D’autres inventions dans le domaine informatique sont à mettre au compte de celui que l’on qualifie de génie.

En Chimie, on peut citer le prolifique savant Afro-Américain George Washington Carver (1864-1943). Ses travaux les plus célèbres concernent l’arachide et la pomme de terre, dont il a tiré des produits aussi différents que le shampoing, le vinaigre, le savon ou la poudre de toilette. Ses découvertes portent aussi sur la transformation du coton pour faire des planches d’isolation, du papier, du cordage, la fabrication de pièces automobiles en plastique à base de soja ou la mise au point d’engrais.

Dans le domaine Médecine, les Afro-Américains se sont particulièrement illustrés. En effet, la première opération à cœur ouvert fut effectuée avec succès en 1893 par le Dr. Daniel Hale Williams (1856-1931) à une époque où la chirurgie n’en était qu’à ses balbutiements. Atteint d’une balle à la poitrine, son jeune patient a ensuite vécu jusqu’à 50 ans passés.

A la fin des années 30, on était déjà parvenu à transfuser du sang. Mais on ne savait pas comment conserver ce liquide qui, en dehors du corps, se détériore rapidement. C’est un médecin Afro-Américain, le Dr. Charles Richard Drew (1904-1950) qui va trouver la solution. Il a découvert que le plasma se prêtait bien mieux au stockage. Son travail eut une importance capitale dans la Seconde Guerre Mondiale, puisque ce chercheur a été chargé d’organiser l’expédition de plasma pour les blessés vers la Grande-Bretagne.
Dans le domaine de la recherche, le spécialiste en bactériologie, William Augustus Hinton (1883-1959) fit des recherches, notamment sur l’élaboration d’un test de dépistage de la syphilis qui permirent d’avancer dans lutte contre une maladie qui, il n’y a pas si longtemps, terrorisait autant que le Sida.

D’autres inventions comme le peigne à cheveux, la guitare, la balayeuse des rues, la tondeuse à gazon sont à mettre à l’actif des Afro-Américains.

Sur notre continent, on ne saurait parler de ces savants noirs sans rendre hommage au Sénégalais Cheikh Anta Diop, Physicien et Égyptologue de renom, mort en avril 1986. Par ses recherches, il a prouvé le caractère nègre de l’Égypte antique au cours d’une rencontre épique au Caire en 1974 ruinant définitivement les thèses des occidentaux qui déniaient à la civilisation bâtie dans la patrie des pharaons, sa négritude.

Nous ne terminerons pas sans citer un chercheur de la diaspora, dont le nom est mondialement connu : Mr. Cheick Modibo Diarra, navigateur interplanétaire à la NASA et d’origine malienne. Il guida les sondes Magellan vers Vénus en 1989, Galiléo vers Jupiter, Ulysse vers le Soleil, Observer et Pathfinder vers Mars. Aujourd’hui, il est le Directeur Microsoft Afrique de l’Ouest.

Afin que les efforts de ces savants et inventeurs noirs ne soient pas vain, il nous incombe la responsabilité de ne pas laisser leurs œuvres dans l’oubli. Nous devons essayer de suivre leurs traces et en faire des modèles pour à les générations futures afin de bâtir notre continent. Notre fierté d’être noir et notre rigueur dans l’élaboration de nos projets de développement serait la meilleure récompense que nous pourrions leur offrir. » (afrikhepri.org)

Dr Hadiyah Nicole Green vient par ses travaux de révolutionner le traitement du cancer pour les années à venir, notamment en développant une méthode d’utilisation des nanoparticules activées par laser pour améliorer le ciblage et l’élimination des cellules cancéreuses chez les patients

Alan Emtage né le 27  novembre 1964 à l’île de la Barbade est un informaticien connu pour avoir conçu et mis en œuvre la 1ère version de Archie, le 1er moteur de recherche sur internet. Alan Emtage est l’inventeur des 10 premiers moteurs de recherche tels que Google, Bing, yahoo, Ask.com, Baidu, Wolfram, Alpha, Duckduckgo, Archive internet, Chacha.com

Lonnie George Johnson né le 06 Octobre 1949 est un inventeur, ingénieur aérospatial et entrepreneur américain. Cet homme est un génie méconnu. Il détient pas moins de 133 brevets qui sont au cœur de notre système économique global (notamment la conversion de l’énergie en électricité) mais aussi l’un des jouets les plus vendus au siècle dernier : le pistolet à eau Super Soaker

Sandrine Ngalula Mubenga de la république du  Congo, inventrice d’une voiture hybride en y intégrant une pile à combustible à hydrogène. Avant que Sandrine ne rende le prototype hybride, cette voiture roulait à une vitesse maximale de 67 km/h. Grace au système hybride qu’elle a mis au point, le prototype est passé à une vitesse de 191 km/h. Une autre caractéristique de cette voiture est qu’elle est silencieuse et qu’elle ne produit que de l’eau comme déchet

Mae carol Jemison née le 17 Octobre 1956 à Decatur en Alabama est une ingénieure, médecin, professeure et une astronaute américaine de la National Aeronautics. En 1992, à bord de la navette spatiale Endeavour, elle est la 1ère femme noire à aller dans l’espace.

Inventeur noir Henry Sampson.jpg

L’afro-américain Henry Sampson est l’inventeur du téléphone cellulaire, car c’est à partir de son invention »la cellule Gamma électrique » (brevet déposé le 06 juillet 1971) qui permet d’envoyer et de recevoir des signaux audios au moyen d’ondes radio sans fil, que le célèbre « téléphone portable » a pu faire son apparition dans le monde entier. Il n’est pas l’inventeur du téléphone portable. Sa technologie est utilisée dans les téléphones modernes.

Inventeur noir Percy Julian (1899-1975) était un chimiste et un inventeur qui a découvert comment synthétiser chimiquement la cortisone pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Il détenait plus de 100 brevets dans le domaine de la chimie.

Dr mark Dean né le 2 mars 1957, inventeur noir américain du PC d’IBM, méconnu parce que noir. Obtention des neuf premiers brevets d’IBM, il détient plus de 40 brevets.

Inventeur noir Jerry Lawson, pionnier des jeux vidéo modernes

Inventeur noir Jerry Lawson, pionnier des jeux video modernes

Inventeur noir Daniel Hale Williams (1856-1931) est le 1er chirurgien au monde à avoir réalisé une opération à cœur ouvert sans que le patient meure d’infection.  Afro-américain d’une famille de 7 enfants, il commence à travailler dès l’âge de 10 ans. Pendant ses études de médecine, il se fait remarquer par l’utilisation de nouveaux antiseptiques et de procédures de stérilisation lors de ses opérations. En 1893, il opère à cœur ouvert un jeune afro-américain blessé d’un coup de couteau à la poitrine. Ce dernier sort de l’hôpital complètement guéri et vivra 50 ans de plus.

James Edward Maceo West né le 10 février 1931(âge 91 ans). Saviez vous que 90% des microphones utilisés au monde sont les résultats du génie de James Edward West, un inventeur afro-américain né en Virginie. Il détient plus de 250 brevets étrangers et américains pour la production et la conception de microphones et de techniques de création d’électrets en feuille de polymère.

Inventeur noir cheik anta diop.jpeg

Cheik Anta Diop (1923 -1986) est né au Sénégal. Il étudie en France en 1946, Diplômé en Chimie et en physique nucléaire, il a créé dès 1986 le premier laboratoire africain de datation au carbone 14. Lors de la publication de son livre « Nations nègres et culture » en 1954, il a du faire face à un grand scepticisme et aux préjugés racistes hérités du colonialisme. Ce n’est qu’en 1974, au colloque international du Caire que les plus grands égyptologues ont salué ses théories « visionnaires » :Elles ont depuis été acceptées en tant que vérités scientifiques. Il a prouvé que les anciens Egyptiens étaient des noirs ainsi que toute la prestigieuse culture égyptienne.

Gladys West née en 1930 aujourd’hui âgée de 91 ans. L’invention du GPS doit beaucoup à cette mathématicienne afro-américaine. Si vous utilisez un système de positionnement par satellite, plus connu sous le nom de GPS, pour trouver votre chemin sur des routes inconnues, vous pouvez remercier Gladys West. L’US Navy, son ancien employeur, estime qu’elle a joué un rôle charnière dans la mise au point de la technologie GPS. La reconnaissance tardive de ses travaux menés au sein de l’armée  révèle  aussi une vie sous le joug du racisme aux Etats Unis

Otis Boykin est un Inventeur noir du pacemaker (régulateur pour stimulateur cardiaque) Peu d’inventeurs ont eu l’impact durable d’Otis Boykin. Regardez autour de vous à la maison aujourd’hui et vous verrez une variété d’appareils qui utilisent des composants fabriqués par Boykin. Il est aussi l’inventeur d’un filtre à air, d’une résistance (brevetée le 21 février 1965) qui a rendu les appareils électroniques courants, tels que la télévision et les ordinateurs, plus efficaces . Boykin a breveté 28 appareils électroniques.

Dr. Charles Richard Drew Inventeur de la banque du sang. A la fin des années 30, on était déjà parvenu à transfuser du sang. Mais on ne savait pas comment conserver ce liquide qui, en dehors du corps, se détériore rapidement. C’est un médecin Afro-Américain, le Dr. Charles Richard Drew (1904-1950) qui va trouver la solution. Il a découvert que le plasma se prêtait bien mieux au stockage. Son travail eut une importance capitale dans la Seconde Guerre Mondiale, puisque ce chercheur a été chargé d’organiser l’expédition de plasma pour les blessés vers la Grande-Bretagne

Granville Tailer Woods 1856-1910  était un inventeur afro-américain, détenteur de plus de 50 brevets. L’antenne parabolique que tout le monde utilise aujourd’hui a été inventé par un noir. Très présent sur le toit de nombreuses maisons en Afrique de nos jours, l’antenne parabolique a été inventée le 7 juin 1887 par Granville Tailer Woods un noir américain.

Du plus loin que l’on peut remonter dans l’histoire (Antiquité en Egypte : les Egyptiens étaient des noirs) les blancs ont copié, adapté à leurs besoins nos inventions puis s’en  sont déclarés les inventeurs. Je remonte à l’antiquité et cite diverses inventions faites par les Egyptiens et que les blancs ont mises à leur crédit en tant qu’inventeurs, ce qui est de l’usurpation. Il est à noter que les noirs sont les inventeurs de la culture : arts, écriture, sciences, maths, philosophie, musique, religion, ingénierie, médecine, chirurgie, astronomie… avant que les blancs ne les en dépouillent et les falsifient à leur avantage. Toute la science est liée à l’Egypte. les éléments premiers des mathématiques, médecine, astronomie, navigation, architecture, écriture…… venaient d’Égypte. Les occidentaux admirent beaucoup le génie grec :” le miracle grec ”disent ils , en les personnes des philosophes comme : Démocrite, Diogène, Epictete, Epicure, Leuccipe, Platon, Pythagore, Socrate, Aristote, Thalès, Eudoxe, Solon, Euclide, Jamblique, le géographe Strabon, le médecin Hippocrate etc….mais les prêtres noirs égyptiens qui ont été les professeurs en Égypte de ces personnes méritent encore plus cette admiration, car les grecs se déplaçaient de leur pays pour venir en Égypte étudier dans les temples des villes comme Memphis, Thèbes, Héliopolis où les prêtres leur dispensaient leur savoir. Ils y séjournaient souvent en études entre 10 à 20 ans et plus. Les théorèmes de Pythagore et de Thalès existaient plusieurs millénaires avant la naissance des dits Pythagore et Thalès qui ne les ont pas inventé comme veulent le faire croire les européens ; d’ailleurs ces théorèmes figurent sur les papyrus (ex : papyrus Rhind conservé au British Museum de Londres, et qui est le  papyrus du scribe Ahmès). Le déchiffrement des hiéroglyphes par JF Champollion a confirmé les origines africaines de ce savoir philosophique et scientifique. Dans tous les domaines : mathématiques, philosophie, géométrie, médecine etc…. les grecs ont recopié mot à mot (plagiat)les textes anciens égyptiens des papyrus. « Le géographe grec Strabon dit que les grecs ignoraient tout des sciences et de l’astronomie, jusqu’à leurs contacts avec les Égyptiens qu’il décrit comme étant des noirs. Selon JP Vernant ”les grecs ont utilisé des observations, des techniques, des instruments que d’autres ont mis au point”. Champollion : ” l’Égypte devint une école où allèrent s’instruire les législateurs de la Grèce, les réformateurs de son culte, et surtout les hellènes(intellectuels) d’Europe et d’Asie qui hâtèrent le développement de la société grecque en propageant l’étude des sciences, de l’histoire et de la philosophie”. Les savants grecs n’ont jamais nié qu’ils devaient les fondations de leur civilisation aux Nègres d’Égypte, car à l’époque le racisme envers les Noirs n’existait pas.

La ville de Tombouctou au Mali a connu un passé religieux et intellectuel faste aux 15è et 16è siècle : l’astronomie, la musique, la botanique, les sciences, le droit ou encore l’histoire et la religion étaient enseignés dans ses écoles et son université qui comptait 25,000 étudiants venus de différents pays pour étudier. Les grandes villes africaines avant la période coloniale étaient des centres de savoir et d’échanges entre érudits arabes et africains. »

Je cite quelques inventions que les leucodermes ont mises à leur crédit en s’en prétendant les inventeurs : l’asepsie dont Pasteur s’est attribué l’invention ; le stéthoscope redécouvert par Laennec ; l’aphasie (perte de la parole) décrite dans le papyrus de Smith a été reprise par Broca et Wernicke à leur compte etc….

Les métiers à tisser 

Le tissage, à proprement parlé n’apparut qu’à l’âge du cuivre, typiquement la période 10 000 – 3 000 ans avant notre ère

Les premiers métiers à tisser sont représentés sur des poteries égyptiennes de la période pré-dynastique, vers 4400 av. J.-C. je rappelle que la population égyptienne était originellement noire. Les métiers à tisser étaient utilisés en Afrique sub-saharienne. Le métier à tisser mécanique mis au point en 1801 par Joseph-Marie Jacquart s’est inspiré des métiers à tisser existants.

Les blancs aiment penser qu’ils ont inventé tout ce que nous tenons pour acquis à notre époque. (Ref www.stewartsynopsis.com)La vérité est que les Caucasiens n’ont fait que redécouvrir les nombreuses inventions de nos ancêtres NOIRS au plus profond de l’antiquité

Il est rapidement devenu de notoriété publique que les anciens Égyptiens étaient des Africains noirs. Le Pharaon Menés, qui est considéré comme le fondateur de l’Égypte Pharaonique et de l’unification de l’Égypte inférieure(nord) et supérieure (sud), est précédé de milliers d’années de rois qui ne sont pas pris en compte dans l’histoire ancienne. L’Égypte n’a pas une histoire progressive linéaire où elle a commencé par un stade primitif et a progressé vers son état avancé. Les Égyptiens ont commencé AVANCES. L’Égypte ancienne est la colonie de continuation ou de satellite d’une super civilisation encore plus ancienne et fabuleuse : l’Atlantide. Il y a beaucoup de ruines et de preuves de l’Atlantide. Non seulement le récit de Platon, mais des ruines mégalithiques trouvées aux États-Unis ; celles-ci doivent être les restes d’une ancienne civilisation NOIRE. Bien que la bibliothèque d’Alexandrie ait été détruite par le feu ainsi que des centres de connaissances à d’autres endroits, les anciens textes indiens de l’empire Ramayana existent toujours et confirment que les vimanas (anciennes machines volantes indiennes) sont une réalité et non un produit de l’imagination. Les habitants de l’ancien Empire Ramayana sont les ancêtres des Dravidiens noirs ou « intouchables » (Dalits) de l’Inde d’aujourd’hui. Écrit dans l’ancienne langue du sanskrit, le texte donne des contes merveilleux sur les guerres fantastiques qui se sont déroulées ici aussi sur cette planète et dans l’espace extra-atmosphérique par ces anciennes machines volantes utilisant la propulsion à vortex au mercure. C’est aussi un secret soigneusement gardé que beaucoup d’OVNIS d’aujourd’hui sont en réalité les anciennes vimanas de la grande antiquité ; elles sont dissimulées par les États-Unis et d’autres gouvernements mondiaux, ces ovnis sont des reconstitutions de ces avions anciens. Comme je l’ai dit plus tôt, ce sont des inventions que les Blancs n’ont que REDÉCOUVERTES et qui ne peuvent pas être mises à leur crédit.

Les dogons du Mali avaient  localisé sans l’aide de télescope, l’étoile compagne naine de l’étoile Sirius (livre Why darkness matters, the power of melanin in the brain par Brown,King,Moore)

 

Observatoire dogon

Les dogons du Mali, qui retracent leur lignée historique et génétique jusqu’à l’Égypte pré-dynastique en utilisant une méthodologie très ancienne, ont pu localiser, sans l’aide de télescopes, l’étoile compagne naine de l’étoile Sirius. Les Dogons ont décrit sa forme orbitale et sa durée de rotation avec précision. Ils décrivirent son orbite, son axe et reconnurent aussi ses uniques caractéristiques gravitationnelles d’étoile très petite mais dense. Cette étoile appelée Sirius B a une magnitude de 8 et est invisible à l’œil nu. Elle fait une révolution autour de Sirius tous les 50 ans. Elle a été vue par télescope pour la 1ère fois par le monde scientifique moderne par 2 astronomes américains en 1862 et a été photographiée en 1970. Les Dogons ont aussi décrit avec exactitude d’autres objets clignotants près de Sirius B. Toute la cosmogonie des Dogons est commandée par Sirius B appelée aussi Digitaria.


Or, cette étoile n’a été découverte qu’en 1836 et identifiée comme une naine blanche qu’en 1915. Peu après, les anthropologues Marcel Griaule et Germaine Dieterlen (1986) découvrirent que les Dogons avaient bien d’autres connaissances en astronomie. Ils savaient, par exemple, que Jupiter a quatre satellites principaux, que les planètes tournent autour du soleil. Ils savaient que Saturne a des anneaux, que la Terre tourne autour du Soleil et que les étoiles sont des corps en mouvement perpétuel.

Ils savaient également que la Lune est une planète morte. Depuis des générations, les prêtres enseignent que la Voie lactée est animée d’un mouvement en spirale, auquel participe notre système solaire.

Un autre fait étrange, ils affirment que Sirius serait accompagnée, non pas d’une étoile, mais de deux étoiles.
Nous savons que Sirius B existe, mais, à ce jour, aucune Sirius C n’a été détectée. Il est intéressant de constater selon notre point de vue que le monde tourne comme sur une spirale. Les orbites de Sirius et Digitaria ont une forme elliptique, en spirale, les foyers de neuromélanine du cerveau reflètent cette forme en spirale du 1er au dernier foyer. En d’autres mots il apparait qu’il y a une similarité configurationnelle dans les orbites du monde externe et du monde interne.

Le monde moderne a redécouvert ou réinventé une technologie qui avait été inventée à l’origine par nos ancêtres africains noirs.

Dans les cercles secrets, cette « réinvention ou redécouverte est couramment appelée ingénierie inverse. Au plus profond de l’Antiquité, il existait une super-civilisation préhistorique beaucoup plus avancée sur le plan technologique qu’aujourd’hui. L’engin spatial / avion, qui existait à l’époque s’est écrasée au cours d’une reconnaissance ou d’une guerre ancienne, a été récupérée par les pouvoirs en place et ceux-ci procédèrent au désossage de diverses parties de cet ancien engin. Les leucodermes ont procédé à une ingénierie inverse de tout, du système de propulsion aux capacités électroniques d’autres pièces et composants de l’engin. Il est de notoriété publique dans certains milieux que les laboratoires AT & T Bell ont été reconnus inventeurs du transistor, mais en réalité, ils ont procédé à l’ingénierie inverse de la technologie d’un ancien aéronef vaisseau spatial écrasé. Ils aiment parler de ces engins comme étant des « engins spatiaux Extra-Terrestre écrasés ». Cependant, cela implique que des non-humains ont créé et fabriqué ces objets, alors qu’en réalité ce sont des objets créés et fabriqués par l’homme mais au plus profond de l’Antiquité avant même que les Blancs n’existent dans le contexte que nous comprenons aujourd’hui. Cela va sans dire que bon nombre des aménagements dits modernes que les Blancs se vantent de développer et d’inventer n’ont vraiment pas été inventés par eux. Il s’agit en fait du désossement d’artéfacts ou de machines très anciennes dont ils se sont attribués l’invention. L’un des principaux mensonges est que les frères Wright ont développé le concept de vol. Ils l’ont pris à leur profit. Ils ont vraiment eu le secret du vol grâce à l’ingénierie inverse de l’un des anciens aéronefs / vaisseaux spatiaux tombés. Ce qu’ils ne veulent pas non plus vous dire, c’est que lorsqu’ils récupèrent ces avions antiques écrasés, souvent après des fouilles archéologiques, ils y retrouvent les restes de Noirs, selon l’ADN, qui en étaient les pilotes, et non des « gris » ou d’autres extraterrestres qu’ils veulent vous conduire à croire. Les preuves médico-légales le confirment !

Nicolas Tesla est un autre nom que vous ne connaissez peut-être pas. Il est connu pour la redécouverte de nombreuses technologies anciennes qui commencent tout juste à refaire surface. (Ref www.stewartsynopsis.com)

En outre, des inventions comme l’intelligence artificielle, le 4G, la 5G auraient  été apportées aux blancs par des extra terrestres inamicaux. Au Etats Unis il existe dans le Nevada: la zone 51 qui serait un lieu de rencontre et de travail avec des scientifiques américains en contact avec des extraterrestres beaucoup plus évolués que les terriens, et avec une technologie très avancée. Par leur refus de dévoiler une existence extraterrestre  et leur silence total sur l’existence de planètes et d’autres vies extra-terrestres, ils veulent nous faire croire que nous sommes la seule planète habitée dans un univers qui compte des milliards d’autres planètes et d’autres vies en dehors de la Terre.

 En conclusion.  Que l’on remonte le plus loin possible dans l’antiquité, que l’on examine les découvertes des siècles passés ou des temps actuels, les inventeurs en sont les noirs. Les leucodermes se sont emparées de nos connaissances qu’ils ont copiés, adapté à leurs besoins, puis s’en sont déclarés les inventeurs. Nous supprimer physiquement pour les accaparer est un moyen qu’ils n’hésitent  pas à utiliser pour toujours se mettre au devant de la scène, encore un cas tout récent est celui du jeune zimbabwéen Maxwell Chikumbutsco. Voilà une nouvelle preuve flagrante de la déficience en eux de ce précieux pigment  neuromélanine, créateur  de la pensée fulgurante génératrice  d’idées, d’innovations chez le noir et qui fait défaut chez le blanc.

Vous comprenez tout naturellement pourquoi le leucoderme s’est battu à travers ses sociétés secrètes, et sa main mise absolue et totale sur les médias pour avilir et dégrader le noir au degré le plus bas après l’avoir spolié, et a tout mis en œuvre pour nous éliminer par tous moyens.  « L’Afrique sans les africains » est leur leitmotiv »

Philip Emeagwali Inventeur noir, informaticien, vrai inventeur et Père de Internet est né le   23 août 1954 au Nigeria. L’homme a été qualifié de’’ l’un des plus grands géants intellectuels que l’Afrique ait jamais produit’’.  Il grandit dans un pays déchiré par la guerre civile

Son Qi était trop élevé pour être mesuré avec les tests conventionnels. Il était reconnu plus intelligent que Albert Einstein

En 1974, il immigre aux États-Unis. Il étudie dur et à l’âge de 17 ans reçoit une bourse pour l’Université d’État de l’Oregon, où il obtient un baccalauréat en mathématiques. Il obtient également trois autres diplômes – un doctorat en informatique scientifique de l’Université du Michigan et deux maîtrises de l’Université George Washington.  Il a remporté de nombreux prix, dont le prix Gordon Bell : le prix Nobel de l’informatique. Il  imagine des moyens de rendre les champs de pétrole plus productifs, permettant ainsi aux États-Unis d’économiser des centaines de millions de dollars par an. Ses inventions incluent l’ordinateur le plus rapide du monde, qui en 1989, a effectué 3,1 milliards de calculs en une seconde. La découverte par Emeagwali d’une formule qui permet aux superordinateurs alimentés par 65 000 cerveaux électroniques appelés « processeurs », d’effectuer les calculs les plus rapides au monde a inspiré la réinvention des superordinateurs. Il possède 41 brevets d’invention. Les 65 000 processeurs, 24 millions d’équations et 3,1 milliards de calculs d’Emeagwali constituent trois records mondiaux qui ont fait la une des journaux internationaux.

Bertin Nahum est un entrepreneur franco-béninois, né le 14 novembre 1969 à Dakar. ​Sa société Medtech S.A conçoit, développe et commercialise des robots d’assistance à la chirurgie mini-invasive du système nerveux centra

Jesse Eugene Russell, le père du téléphone portable. Russell, le père du WIFI. Né en 1948. Ingénieur en électricité et technologie digitale, Jesse Eugene Russell Sr est l’inventeur afro-américain qui a mis au point les systèmes de communication sans fil

Lewis Latimer Inventeur de l’ampoule électrique à lumière incandescente et durable

Inventeur noir John Stenard : le réfrigérateur en 1891

Thomas JenningsInventeur du nettoyage à sec en 1821 . Premier noir à obtenir un brevet d’invention  

Garrett Morgan inventeur des feux tricolores de signalisation et du masque à gaz 

Mr. Cheick Modibo Diarra, navigateur interplanétaire à la NASA et d’origine malienne. Il guida les sondes Magellan vers Vénus en 1989, Galiléo vers Jupiter, Ulysse vers le Soleil, Observer et Pathfinder vers Mars. Aujourd’hui, il est le Directeur Microsoft Afrique de l’Ouest

George Washington Carver, né au début des années 1860 dans la condition d’esclave, dans une plantation proche de Diamond Grove, Missouri, et mort le 5 janvier 1943 à Tuskegee, Alabama, est un botaniste, agronome et inventeur américain.  il a développé plus de 300 produits alimentaires, industriels et commerciaux à base d’arachides, 

Sarah Boone 1832-1904 : Table à repasser moderne

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Invention des armes
INVENTEURS NOIRS

Histoire de l’Invention des Armes: Contributions Noires

la montée de l’europe leucoderme était avant tout financée par la traite négrière transatlantique, qui à son tour finançait la
Les dogons du Mali avaient localisé, sans l'aide de télescopes, l'étoile compagne naine de l'étoile Sirius
INVENTEURS NOIRS

LES DOGONS DU MALI AVAIENT LOCALISE SANS TELESCOPE L’ETOILE SIRIUS B

  Les dogons du Mali, qui retracent leur lignée historique et génétique jusqu’à l’Égypte pré-dynastique en utilisant une méthodologie datant