MELANINE -Race noire

LA NEUROMELAMINE

C’est un type de mélanine présente dans les parties profondes du cerveau humain, dans la substance noire qui lui doit son nom (substantia negra). Elle est produite par une glande qui se trouve au milieu du cerveau : la glande pinéale

C’est un type de mélanine présente dans les parties profondes du cerveau humain, dans la substance noire qui lui doit son nom (substantia negra). Elle est produite par une glande qui se trouve au milieu du cerveau : la glande pinéale

 

C’est un type de mélanine présente dans les parties profondes du cerveau humain, dans la substance noire qui lui doit son nom (substantia negra). Elle est produite par une glande qui se trouve au milieu du cerveau : la glande pinéale ;contrairement à la mélanine de la peau et des organes qui elle est fabriquée par de petites poches appelées mélanocytes et situées dans la peau et les tissus. Dans le cerveau des noirs, la neuromélanine serait présente dans 12 endroits, alors que dans le cerveau des blancs on la trouverait dans 2 endroits. Elle joue un rôle majeur dans les fonctions du système nerveux; c’est un antioxydant qui peut prévenir les dommages cellulaires. Elle  agit comme semi-conducteur en accroissant la vitesse d’impulsion des nerfs, elle peut fonctionner comme un transducteur électrochimique pour transformer des stimuli physiques en activité neuronale. En somme, cette matière noire dans le cerveau est un réseau moteur sensoriel hautement sensible. La quantité de neuromélanine dans le système nerveux est déterminée par les gènes. Il n’est pas dit que les niveaux de neuromélanine ne puissent changer chez les individus ; les drogues, les médicaments chimiques, la vieillesse peuvent causer sa détérioration. La mélanine et la neuromélanine commencent à jouer leur rôle depuis l’embryogenèse (formation de l’embryon). La neuromélanine est génétiquement programmée pour fonctionner à une différente capacité selon la possibilité génétique d’une personne à produire de la mélanine ; Cela revient à dire qu’un mélanoderme très teinté produira davantage de neuromélanime. La substance noire du cerveau très mélaninée produit un développement psychomoteur  plus avancé chez ces personnes. Les scientifiques blancs disent que cette substance est un déchet, mais elle joue un rôle majeur dans les capacités physiques, nerveuses, mentales, psychologiques, émotionnelles des noirs qu’elle décuple contrairement à celles des blancs.

Qu’est-ce que la neuromélanine ? C’est ce pigment noir présent dans le cerveau et le système nerveux et qui joue un rôle primordial dans le comportement des humains selon son abondance ou sa rareté.

 Sa forte présence donne les qualités suivantes : Outre le fait qu’elle peut prévenir les dommages cellulaires en tant qu’anti-oxydant en luttant contre les radicaux libres, elle produit un développement psychomoteur plus avancé chez les personnes mélaninées (noires), elle est responsable de la sensibilité, l’empathie, la créativité, la spiritualité, la gaieté, le partage, l’Amour, l’affection, l’intuition, les émotions. Par contre chez les individus qui en sont carencés on dénote : Insensibilité, égocentrisme, manque de créativité, de spiritualité, d’affection, d’amour, de partage ; barbarie, prédation de la nature et des autres peuples par massacres, génocides.

L’absence de neuromélanine serait directement liée au dysfonctionnement du système nerveux central alors que la présence de neuromélanine serait directement associée au bon fonctionnement du système nerveux central.

La neuromélanine est produite par l’activité de la glande pinéale, petite glande située entre les 2 hémisphères du cerveau. La mélanine est ce qui rend les gens humains, elle les relie aux forces créatrices de l’univers.

 Les Blancs savent tout de la mélanine et de la grandeur qu’elle peut produire. Ils sentent comme si c’était un danger pour eux.

La mélanine est un sujet très important.  La majorité de notre peuple est en sommeil et ne voit pas la vérité et la réalité que les Caucasiens lui cachent.  Leur interprétation de la mélanine est en ce qu’elle est l’agent ayant pour activité principale de pigmenter notre peau, et rien d’autre.  Il est vrai que la mélanine nous donne une pigmentation de la peau, mais ce n’est pas sa seule activité principale. La pigmentation n’est qu’une des tâches les plus simples qu’elle effectue; les tâches les plus importantes ne sont jamais mentionnées, avec la crainte de réveiller et d’autonomiser les noirs.

La mélanine est la clé de notre survie, de notre humanité, de notre grandeur et de notre civilisation, de notre spiritualité, et même la clé de notre libération totale.

Les qualités des Noirs : talents artistiques, sciences, qualités physiques, morales, spirituelles etc… résident dans cette substance que nous avons dans notre peau et notre cerveau : la mélanine.

C’est grâce à ce pigment, la mélanine, pour lequel les Noirs devraient éprouver de la gratitude et de la fierté qu’ils sont des êtres civilisés. C’est ce pigment qui fait de la race noire le berceau de l’humanité et de la civilisation humaine, car c’est lui le noir venu d’Afrique de l’Est sur les continents suivants : les Amériques 130.000 avjc où il a créé les civilisations Olmèque, Mayas, Inca, Aztèque ; en Asie 70.000 ans  avjc où il a créé les  Civilisations en Inde, Laos, Cambodge, Chine, Japon etc… ; en Europe 45.000 ans avjc dans tous les pays d’Europe jusqu’aux pays nordiques et la Russie, Sibérie, qui est à l’origine des créations artistiques :cathédrales, temples, sanctuaires, châteaux, monuments historiques ; culturelles, scientifiques sur tous ces continents. Les noirs constituaient l’élite de ces pays : Noblesse noire, Rois noirs dans tous les pays européens et asiatiques, Tsars noirs de Russie, Papes noirs, Saint(e)s noirs – Jésus et Marie étaient noirs- etc… ; Ces civilisations sont toutes des cultures originellement Noires ; jusqu’à ce que le leucoderme (le blanc) originaire du Caucase, arrivé en Europe occidentale à partir de 370 ap JC sous forme d’invasions barbares, chassé par les Huns (noirs aux yeux bridés), et dont la peau et le cerveau sont carencés en ce pigment mélanine, vienne par l’utilisation de la violence, faire main basse sur ces œuvres, les usurper, dépouiller le noir, l’éliminer physiquement, l’envoyer en Amérique du Nord comme esclave et le radier de l’histoire en le présentant comme un être primitif, non civilisé, qui n’a rien inventé, sans culture et ignorant ; faire de lui un être servile et méprisé (ces agissements barbares ne s’expliquent-ils pas par cette déficience en neuromélanine dans le cerveau du blanc?). Il a ensuite mis à son crédit ces civilisations en utilisant la falsification, la fabrication de faux par le blanchiment des portraits de ces rois, de cette noblesse, de ce clergé, de ces saints, de ces personnages célèbres, tous noirs ou mulâtres pour les remplacer par eux. Il a aussi utilisé les mensonges, l’intimidation, la main mise jusqu’à aujourd’hui sur tous les moyens d’information (télé, radio, journaux) pour que le noir ne connaisse jamais la vérité, ni non plus leur propre population blanche. Il a mis en œuvre comme toujours la violence, sa première et habituelle tactique.

Le blanc a été créé blond aux yeux bleus. Les couleurs de cheveux et d’yeux allant du brun le plus clair au noir le plus foncé sont les signes flagrants, formels, indélébiles et tangibles du métissage avec nos ancêtres noirs d’Europe ( c’est le dominant noir avec lequel ils naissent car le noir est dominant, le blanc récessif ) qui ont été éliminés par eux (assassinés ou envoyés en esclavage en Amérique du Nord) –

C’est grâce à cette (neuro)mélanine que le noir a les qualités suivantes innées en lui  : créativité, empathiespiritualité, amour, affection, partage, gaîté, qualités artistiques, physiques et sportives qui font de lui un être humain et civilisé. Il doit donc en raison de ces richesses que lui apporte cette mélanine, la considérer comme une réelle bénédiction divine.

La neuromélanine explique les différences (physiologiques, comportementales) entre les noirs et les blancs. Sa présence explique aussi le développement artistique, scientifique, littéraire de l’Europe (de l’Afrique : Egypte, de l’Asie, des Amériques) sous l’élite noire qui la dirigeait.

La neuromélanine  agit comme semi-conducteur en accroissant la vitesse d’impulsion des nerfs, elle peut fonctionner comme un transducteur électrochimique pour transformer des stimuli physiques en activité neuronale.

En somme, cette matière noire dans le cerveau est un réseau moteur sensoriel hautement sensible. La quantité de neuromélanine dans le système nerveux est déterminée par les gènes. Il n’est pas dit que les niveaux de neuromélanine ne puissent changer chez les individus ; les drogues, les médicaments chimiques, la vieillesse peuvent causer sa détérioration. La mélanine et la neuromélanine commencent à jouer leur rôle depuis l’embryogenèse (formation de l’embryon). La neuromélanine est génétiquement programmée pour fonctionner à une différente capacité selon la possibilité génétique d’une personne à produire de la mélanine ; Cela revient à dire qu’un mélanoderme très teinté produira davantage de neuromélanime. La substance noire du cerveau très mélaninée produit un développement psychomoteur plus avancé chez ces personnes.

Contrairement aux Caucasiens, les descendants d’africains connaissent moins de maladies de Parkinson, moins d’autres maladies dégénératives, de sclérose en plaques, d’infarctus du myocarde, de maladies rhumatismales, d’ostéoporose, de fractures, et en général une incidence réduite du cancer, les effets de la vieillesse sont bien moins évidents chez les noirs. Des maladies existant chez les caucasiens sont beaucoup moins courantes voire inexistantes chez les noirs. Les troubles psychiques, nerveux et mentaux sont sensiblement plus courants chez le leucoderme que chez le mélanoderme.

La neuromélanine est produite par l’activité de la glande pinéale, petite glande située entre les 2 hémisphères du cerveau, cette glande peut atteindre la taille du pouce chez le noir. La glande pinéale étant souvent calcifiée chez la majorité des leucodermes, la mélanine y est faiblement produite, leur glande pinéale n’est pas fonctionnelle. La mélanine est ce qui rend les gens humains, elle les relie aux forces créatrices de l’univers.

Cette calcification de la glande pinéale des leucodermes explique leur problème de densité osseuse occasionnant des soucis d’ostéoporose (c’est-à-dire une décalcification de leurs os) plus fréquents chez les femmes ménopausées blanches que chez les africaines. D’ailleurs, d’après les études du Dr Carol Barnes, la calcification pinéale touche 5 à 15% des africains15 à 25% des asiatiques, et 60 à 80% des occidentaux. Cette calcification de leur glande pinéale qui produit une carence en neuromélanine explique le développement psychomoteur moins avancé chez les blancs que chez les noirs ; les enfants noirs rampent, s’assoient, marchent et font preuve de facultés cognitives plus avancées que les enfants de type leucoderme, leur QI est plus élevé (observations faites par les pédiatres et les personnels de crèches).

En outre, la neuromélanine influe sur la gravité, l’équilibre, la masse musculaire et la coordination des mouvements : les mélanodermes sont par essence les meilleurs danseurs, les meilleurs athlètes, ils ont un esprit inventif très avancé.

Le Dr Carol Barnes, biochimiste américaine, théoricienne de Melanin, écrit dans son livre « Melanin The Chemical Key to Black Greatness » (la mélanine, la clé chimique de la grandeur noire) : La mélanine est responsable de l’existence de la civilisation, de la philosophie, de la religion, de la vérité, et de la justice. Les individus (blancs) possédant de faibles niveaux de mélanine dans le cerveau se comporteront de manière barbare. La mélanine donne à l’homme la capacité de SENTIR car il absorbe toutes les fréquences d’énergie. Comme les Blancs ont le moins de mélanine, ils sont perçus par les personnes de couleur comme étant généralement rigides, insensibles (sans cœur), froids, calculateurs, mentaux et « non spirituels ».

Carol Barnes décrit la neuromélanine comme «une substance chimique civilisatrice qui agit comme sédatif pour aider l’humain noir à rester calme, détendu, attentionné, créatif, énergique et civilisé». La recherche a également révélé que la mélanine permet à la peau noire d’interagir activement avec le soleil pour produire de la vitamine D à partir d’une substance biochimique, le 7-déhydrocholestérol. L’étude a également détecté que la neuromélanine a une dynamique spirituelle aussi bien que physique, car elle agit comme un « récepteur » sensoriel et « émetteur » ; pour communiquer avec les champs d’énergie cosmiques dans le vaste univers en convertissant l’énergie lumineuse en énergie sonore et vice versa. Le Dr Richard King, MD, a déclaré que «la mélanine, par sa capacité à capturer la lumière et à la maintenir en mémoire, révèle que la noirceur transforme la lumière en savoir ».

Fonctions de la glande pinéale sur la production de (neuro)mélanine

La glande pinéale (petite glande de la taille d’un grain de riz chez le leucoderme et qui se trouve entre les 2 hémisphères cérébrales. Cette glande peut atteindre la taille du pouce chez les noirs) est sur le plan énergétique alimentée en énergie par le chakra coronal ou chakra de la couronne, qui se trouve au sommet du crâne. – La glande pinéale est le centre émetteur récepteur des ondes télépathiques-. De nos 7 chakras, ce chakra est celui qui a le taux vibratoire le plus élevé. Il alimente en énergie notre spiritualité, notre mental, notre système nerveux. Il nous lie au divin, aux forces cosmiques supérieures.

A cause de son emplacement au sommet du crâne, le chakra de la couronne est étroitement lié au cerveau et à l’ensemble du système nerveux.

Le chakra de la couronne est associé à la transcendance de nos limitations, qu’elles soient personnelles ou attachées au temps et à l’espace. C’est là que le paradoxe devient norme, où ce qui semble opposé ne fait plus qu’un. La qualité de conscience qui vient avec le chakra de la couronne est universelle, transcendante.

Tandis que nous sommes immergés dans l’énergie du chakra de la couronne, nous ressentons un état d’union bienheureuse avec tout ce qui est, un état d’extase spirituelle. Ce chakra permet l’accès à une clarté supérieure et à une sagesse éclairée, il influence fortement notre développement personnel. Certains décrivent ce chakra comme une porte menant au moi cosmique ou au moi divin, à la conscience universelle. Il est lié à l’infini, à l’universel.

Le chakra de la couronne ou chakra coronal, septième chakra et situé au centre du sommet de la tête, s’il influence notre relation avec le surnaturel et la spiritualité, il est surtout la source d’une paix intérieure profonde et d’une joie de vivre propre à ceux qui parviennent à trouver l’harmonie parfaite entre leur corps, leur esprit et le mouvement constant du monde et du cosmos » Cela explique le niveau de spiritualité, de sagesse, d’empathie beaucoup plus élevé chez les noirs que chez les blancs qui dans leur forte majorité ont la glande pinéale calcifiée. Ce qui a une forte incidence négative sur leurs mœurs dépravées et leur moralité prédatrices, destructives, fortement matérialistes, sans scrupules pour la nature qu’ils asservissent et détruisent et les humains qu’ils exploitent sans conscience.

Les effets prépondérants de la neuromélanine sur le psychique et le physique

Durant la nuit, la glande pinéale libère dans le sang une hormone, la mélatonine, qui contrôle la production de mélanine dans le corps. La glande pinéale, seule structure à l’intérieur de la tête sensible à la lumière, fait partie d’une chaîne de glandes (dont l’hypophyse, la thyroïde) qui part de la couronne de la tête, le milieu du front, pour descendre le long de la colonne vertébrale. Elle est reliée aux autres glandes, ainsi qu’à la mélanine de la peau et de tout le corps. La présence de la mélanine permet la fabrication de  la vitamine D lors d’exposition au soleil et la fixation du calcium.

La glande pinéale sécrète la neuromélatonine, qui active l’hypophyse pour libérer le HSM. (Hormone Stimulante des Mélanocytes). Pendant la nuit, la glande pinéale libère dans le sang une hormone appelée mélatonine qui contrôle la production de mélanine dans le corps. Ainsi, la mélanine perfectionne le système nerveux de telle sorte que les messages émis par le cerveau atteignent plus rapidement le reste du corps chez les mélanodermes (les noirs) que chez les leucodermes (les blancs) ; c’est la raison pour laquelle l’abondance de ces pigments chez les personnes de peaux mattes à foncées les prédispose à être plus performants physiquement et psychologiquement.

C’est justement pourquoi les enfants noirs rampent, s’assoient, marchent et font preuve de facultés cognitives plus avancées que les enfants de type leucoderme, leur QI est plus élevé. Une étude a été réalisée sur des enfants de toutes les régions du monde âgés de 0 à 24 mois. Le but de l’étude était de déterminer s’il existait un lien génétique avec les capacités des personnes vivant sur la planète. À la surprise des observateurs européens, l’enfant africain a dominé à tous égards son homologue caucasien. Les résultats suivants, en moyenne, ont été obtenus :

Bébés
– Tête fermement tenue, regardant le visage de l’examinateur: Enfant noir: 2 jours Enfant blanc: 8 semaines
– Se soutenir assis et regarder ses réflexes dans le miroir: Enfant noir: 7 semaines Enfant blanc: 20 semaines
– Âge auquel il connaissait son nom: Enfant noir: 8 mois Enfant blanc: 14 mois.

– Âge auquel l’enfant pourrait utiliser trois mots ou plus: Enfant noir: 10 mois Enfant blanc: 12 mois
– Marcher seul: Enfant noir: 11 mois Enfant blanc: 15 mois
– Debout contre le miroir: Enfant noir: 5 mois Enfant blanc: 9 mois.

La conclusion de cette étude et d’autres études comparatives, portant sur des enfants noirs et blancs d’Afrique, d’Europe et d’Amérique, était que l’enfant africain est significativement plus avancé que l’enfant blanc jusqu’à au moins deux ans. Après cette période, la société intervient dans une nouvelle dimension de valeurs et d’intelligence. Et si ces nouvelles valeurs et ces nouveaux dogmes ne sont pas en harmonie avec les qualités naturelles et la culture de l’enfant, il se trouve piégé dans les gènes sans se manifester pleinement. Le mauvais régime alimentaire joue également un grand rôle dans le fait qu’un individu ne soit pas capable de manifester toutes ses qualités naturelles et données par Dieu. Ces observations sur le développement des enfants sont faites quotidiennement par le personnel de crèches auprès des bébés noirs et blancs. Mais interdiction d’en parler dans les médias.

Dans une expérience menée avec des Australiens indigènes, des enfants des îles Mélanésiennes noirs et des enfants blancs anglo-saxons aux États-Unis, la célèbre anthropologue Margaret Meade a révélé que la « banque de souvenirs » des enfants noirs était plus grande et leur « capacité de rappel instantané » de la mémoire, exceptionnelle. Elle, comme la plupart des chercheurs renommés, a conclu que les enfants noirs ont une banque de mémoire plus profonde et donc un QI plus élevé que leurs homologues européens et américains ; ils ont attribué ce grand phénomène à la «neuro-mélanine» – un produit responsable de la couleur noire dans le cerveau.

Les mélanodermes ont un champ auditif plus vaste que les personnes de race blanche, surtout au niveau des basses fréquences. En outre, il se trouve que la couleur de l’iris est un signe crucial du degré de pigmentation dans l’organisme ; d’autre part, plus il est noir, plus il confère à son détenteur des facultés auditives plus élevées.

Par contre, la glande pinéale étant souvent calcifiée chez la majorité des leucodermes, la mélanine y est faiblement produite. « Lorsque les Blancs ont muté dans leurs conditions actuelles, ils ont développé une substance osseuse, le calcium, sur leur glande pinéale, les limitant ainsi à une quantité minimale de mélanine, leur glande pinéale n’est pas fonctionnelle. La mélanine est ce qui rend les gens humains, elle les relie aux forces créatrices de l’univers.

En outre, la mélanine est un canal de transmission d’énergie à tous les récepteurs sensoriels que sont l’œil (la vision), l’oreille (l’ouïe), les cordes vocales (la voix), la langue (le goût), le nez (l’odorat), la peau (chez les noirs elle est plus lisse, plus douce, plus élastique, surtout vieillit moins vite). Les problèmes d’ouïe, de vue sont bien plus fréquents chez les leucodermes que chez les mélanodermes, spécialement quand ils prennent de l’âge. La mélanine influe sur la gravité, l’équilibre, la masse musculaire et la coordination des mouvements : c’est pourquoi les mélanodermes sont par essence les meilleurs danseurs, les meilleurs athlètes, etc…(équipe de France lors de la coupe du monde de football 2018)

Au vu de ce qui précède, il est clair que la mélanine est l’élément chimique de la vie et que l’utilisation de produits et méthodes visant à nous dépigmenter n’aura donc que pour effet de la fragiliser ou de l’exposer à un cancer, non sans nous diminuer physiquement et intellectuellement. Être noir n’est donc ni plus ni moins qu’une réelle bénédiction

L’absence de mélanine (neuromélanine) est directement liée au dysfonctionnement du système nerveux central alors que la présence de mélanine est directement associée au bon fonctionnement du système nerveux central.

Ne serait-ce pas l’absence ou l’insuffisance de mélanine (spécialement de neuromélanine) chez les leucodermes qui les rend si égocentriques, agressifs, destructeurs de tout, de la nature, des autres races par massacres et génocides, afin de servir leurs désirs bassement matériels, et qui leur fait manquer de spiritualité, d’empathie, de sensibilité ?

La dimension spirituelle de la neuromélanine, nous donne la possibilité de :

  • Atteindre un niveau de conscience supérieur. La mélanine aiguise notre conscience psychologique, tout en nous donnant une compréhension plus profonde de la vie.
  • Maintenir une disposition humoristique. La mélanine a un léger effet sédatif, nous gardant calmes et recueillis contrairement aux leucodermes ; génère en nous la compassion pour nous-mêmes et les autres, et aide à nous maintenir en harmonie avec l’environnement et la musique. Les Noirs vivent en harmonie avec leur environnement, respectent la Nature, la flore, la faune, ne tuent un animal que pour la nécessité de se nourrir et lui demandent pardon avant.
  • Enivrer naturellement nos sens. La mélanine peut induire un état de conscience altéré, nous donnant la sensation de nous sentir bien, sans avoir besoin de “drogues”.
  • Utiliser un plus grand pourcentage de notre cerveau. C’est un fait connu que la plupart des gens chez les leucodermes utilisent environ 10% de leur cerveau ; car leur pensée est généralement concentrée sur l’hémisphère gauche. Cependant, avec le don de la (neuro)mélanine, nous sommes en mesure de faire usage des deux hémisphères.

En un mot, les Noirs, en tant que modèle génétique original, sont les seules personnes pleinement NORMALES de la planète.

Avec toutes ces informations, nous pouvons clairement voir que la mélanine est ESSENTIELLE pour l’exécution efficace de toutes les fonctions naturelles du corps. Il semble un peu ironique que les Blancs se considèrent génétiquement supérieurs et prônent la suprématie blanche. Il n’y a rien de supérieur à propos d’un défaut génétique. La peau blanche est une forme d’albinisme muté. Le test de la poupée, où il a été rapporté que les enfants blancs et les enfants noirs préfèrent les poupées BLANCHES révèle une ignorance due à des siècles de lavage de cerveau’.

C’est pourquoi nous devons continuer notre croisade pour décoloniser les esprits du modèle génétique original (les Noirs) afin de voir à travers les absurdités propagées par les Blancs pour nous dominer. L’ignorance totale peut être combattue avec la connaissance. Une tactique plus récente utilisée par les personnes blanches pour se rassurer est le «test d’association implicite ». Ils ont imaginé le subterfuge de valorisation raciale pour faire croire que les Blancs sont censés être les personnes les plus désirables sur la planète et que tout le monde veut être comme eux (ex :le blond aux yeux bleus), autour d’eux. Cela est un véritable non -sens car le blond aux yeux bleus est le cas typique d’albinisme de type OCA2 (voir Chap Création de l’homme blanc, Albinisme) comme nous le verrons plus loin. En un mot, les Noirs, étant le modèle génétique original, sont les seules personnes totalement NORMALES sur la planète.

Rappelez-vous toujours ces points, et vous ne devriez jamais avoir à baisser la tête devant les leucodermes. Tous les phénotypes (Le phénotype est l’ensemble des caractéristiques visibles d’une personne : couleur des cheveux, des yeux, forme des oreilles ou du nez, taille, groupe sanguin) existent au sein de la famille noire. Les Asiatiques ne sont que les descendants de leurs ancêtres qui étaient une tribu africaine noire aux yeux bridés. Les Blancs sont les albinos de groupes spécifiques d’Africains et ont hérité des phénotypes de ces personnes (Indiens dravidiens noirs du sud de l’Inde. Il a été dit que leurs phénotypes étaient à l’origine les leurs et que si vous voyez des personnes d’origine africaine avec ces caractéristiques, ils les ont héritées des personnes blanches. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Les Noirs sont les parents génétiques. Rappelez-vous, les blancs ne peuvent pas reproduire autre chose qu’eux-mêmes ou reproduire du matériel génétique qu’ils n’ont pas : la mélanine. Par conséquent, ils ne peuvent pas reproduire la peau noire, mais la peau noire peut reproduire la peau blanche et tous les autres genres humains.

La (neuro) mélanine explique les différences d’agissements des noirs et des blancs

Grâce à la présence de la mélanine dans notre cerveau (la neuromélanine) nous avons un mode de fonctionnement, de pensée qui diffère de celui des blancs, comment expliquer cela ? Examinons de plus près les caractéristiques de chaque hémisphère du cerveau : le Gauche, puis le Droit. Les blancs fonctionneraient à 80% avec le cerveau gauche, Les noirs fonctionneraient avec les 2 cerveaux gauche et droit. La neuromélanine serait présente dans 12 endroits du cerveau des noirs et chez le leucoderme dans 2 endroits du cerveau

Les caractéristiques du cerveau gauche :

Pour 80 % des gens dans les sociétés occidentales, c’est le cerveau gauche qui est dominant. Le cerveau gauche, c’est le cerveau de la raison. Pas de créativité, Il est logique, cartésien, séquentiel (il ne traite qu’une seule donnée à la fois) et spécifique.

Pour le cerveau gauche, une question = une réponse. Il fonctionne en binaire, ce qui implique qu’il n’y a qu’une seule façon de faire les choses.

Principaux Inconvénients (chez les leucodermes)

  • Le système scolaire est très orienté vers ce modèle et tout notre conditionnement social nous pousse à fonctionner ainsi.
  • L’inconvénient majeur c’est qu’un cerveau gauche dominant étouffe notre créativité et nous empêche de trouver des solutions aux problèmes globaux. En effet, le cerveau gauche est un cerveau spécifique.
  • Le cerveau gauche est mono-tâche donc ses capacités d’assimilation et d’attention sont limitées.

Principaux Avantages

  • Le fait d’être mono-tâche est pratique pour rester concentré sur l’instant présent et ne pas se disperser.
  • Le cerveau gauche nous permet de nous organiser, de planifier les choses et donc d’atteindre efficacement des objectifs précis.
  • Il facilite grandement l’intégration sociale puisque la majorité des gens (occidentaux) fonctionnent sur ce câblage.

Les caractéristiques du cerveau droit

Le cerveau droit, c’est le siège de l’intuition, de la créativité (inventivité), de l’imagination, des émotions et de la pensée fulgurante. Il fonctionne de façon beaucoup plus puissante que son collègue de gauche. Les personnes qui ont le cerveau droit dominant peuvent avoir des soucis à s’intégrer en société et peuvent mal vivre leur différence.

La première chose, c’est que le cerveau droit pense en arborescence. Du coup, il explore plusieurs pistes à la fois et a une vision globale des choses.

Ensuite, les sens sont plus développés (hyperesthésie) et peuvent parfois se mélanger entre eux (synesthésie). C’est pour ça que certaines personnes voient des chiffres ou des mots en couleur, par exemple.

Les émotions des cerveaux droits dominants sont également plus intenses, ils ont une plus grande sensibilité et ont une très grande empathie, c’est à dire qu’ils arrivent à ressentir littéralement les émotions des autres.

Les principaux avantages :

  • -l’hémisphère droit nous permet de prendre des décisions rapidement et de générer beaucoup de solutions. La pensée arborescente permet de voir les choses dans leur globalité et de se sortir rapidement d’un problème.
  • -ce cerveau là aime la complexité, il est possible d’être multitâche et d’approfondir plusieurs sujets en même temps
  • -une grande créativité et une grande sensibilité qui convient parfaitement aux métiers artistiques
  • -un excellent sens de l’observation et du détail grâce aux sens développés.
  • -une pensée affranchie et indépendante, on ne rentre pas facilement dans des moules et on est plus apte à penser par soi-même.

Au vu de ces explications de fonctionnement des cerveaux gauche et droit, vous comprenez pourquoi l’enfant noir qui connaît un développement plus rapide que le petit blanc jusqu’à l’âge de 2 ans ; âge auquel il rentre dans le système scolaire occidental qui le force à fonctionner uniquement avec son cerveau gauche, a souvent de la peine à s’intégrer dans ce système qui ne lui fait pas utiliser les capacités de son cerveau droit, et qui en fin de compte n’est pas fait pour lui.

Autre observation très importante portant sur le cerveau droit, Comme il a été précisé précédemment il permet une grande créativité et une grande sensibilité qui convient parfaitement aux métiers artistiques. Vous savez que tous les chanteurs occidentaux qu’ils s’appellent entre autres Elvis Presley, surnommé ” le roi du rock nd roll” et récompensé par Nixon, les Beatles qui ont été décorés par la reine d’Angleterre etc, se sont tous inspirés des chanteurs noirs américains pour composer leurs chansons qui ne sont souvent que des répliques de ces chanteurs noirs. Le chanteur français Johnny Halliday décédé en Janvier 2018, qui a eu droit à des obsèques presque nationales n’a pas créé un seul de ses tubes, tous sont des plagiats des chanteurs Noirs américains : Chubby Checker, Chuck Berry (morts dans l’ombre) entre autres. Quelle tristesse ! Et cela continue, où est la créativité occidentale ? La carence en neuromélamine ne serait-elle pas en cause ?

Une infirmière de Centre hospitalier me faisait remarquer que son service organisait des groupes distincts d’enfants noirs et blancs, on ne leur donnait rien pour les occuper ; il a été constaté que les groupes d’enfants blancs se plaignaient, criant ” on s’ennuie, nous n’avons rien à faire ” alors que les groupes d’enfants noirs s’occupaient, créaient les uns avec les autres des jeux en utilisant leurs mains, leurs pieds. La carence en neuromélamine chez les petits leucodermes ne serait-elle pas la cause de ce manque d’esprit créatif ?

J’ai une amie guadeloupéenne qui est coach en développement personnel aux États Unis ; ses élèves dans ses classes sont noirs et blancs : elle me raconte que les blancs s’accrochent, suivent ses cours, viennent, reviennent, paient, repaient ; mais elle constate qu’il leur est difficile de comprendre et mettre en pratique ses enseignements parce qu’ils sont mentaux me dit-elle, alors que les noirs sont beaucoup plus à l’aise, assimilent et réagissent plus vite. ”’ Nous voulons être heureux lui disent les blancs”. Mais ne serait-ce pas la carence en ce pigment neuromélanine dans leur cerveau qui serait un handicap à leur bonheur ?

En outre, les leucodermes s’adonnent à la cigarette malgré les avertissements sur les boites pour les mettre en garde contre les dangers mortels de la nicotine (les mélanodermes beaucoup moins). Il est connu que les personnes qui s’adonnent au tabac cherchent à compenser dans la cigarette un mal être psychologique : anxiété, angoisse, nervosité, peurs, manque affectif…..Ce mal être serait t-il dû encore une fois à cette carence en neuromélanine ?

Il existe un lien entre le soleil, la mélanine et certaines maladies comme le cancer de la peau, l’herpès etc. Les personnes pâles sont les plus vulnérables aux maladies de la peau en raison du manque de mélanine pour les protéger des rayons nocifs du soleil. Le sida et certaines maladies liées aux stupéfiants présentes dans la communauté Africaine dans le monde entier seraient l’invention de l’homme blanc. Les virus du sida et de l’herpès sont activés par la lumière ultraviolette. La composition des drogues telles que l’héroïne et le crack, qui sont toutes des drogues synthétiques, comporte un élément très lié à la mélanine ; dès que cet élément rencontre les virus de l’herpès et du sida, il se forme un lien, une alliance très forte et incassable. Cela explique les effets dévastateurs des drogues chez les noirs.

En adoptant les pratiques culturelles, le mode de vie (façons de penser, habitudes…) des caucasiens, leur nourriture industrielle, leur drogues synthétiques, ils causent des dommages génétiques à leur ADN, tombent dans des états psychologiques anormaux et attrapent des maladies physiques. Ces produits chimiques se déverseront dans leur flux sanguin, dans tout le corps et endommageront tout organe ayant une quantité élevée de mélanine (cerveau, organes sexuels, système digestif…). Un bas niveau en mélanine favorisera l’action des radicaux libres qui vont causer des dommages aux tissus. Une mauvaise alimentation fera décroître la quantité de neuromélanine dans le cerveau et agira sur les facultés mentales et causera des dommages physiques et mentaux.

«  TOUT CE QUE NOUS AVONS ÉTÉ AMENÉS À CROIRE EST UN MYTHE.

Ce mythe  est devenu tellement dogmatique que beaucoup de gens tentent inconsciemment de réfuter  instinctivement les vérités développées ci-dessus, parce que cela ne coïncide pas avec l’endoctrinement qui imprègne profondément les processus de la pensée. Les Caucasiens ne pouvant pas reproduire le matériel génétique (mélanine),  n’auraient pas pu engendrer l’humanité, parce que le soleil stérilise et envoie les Blancs sur la voie de l’extinction. Les Européens s’éteignent en Europe, comme partout ailleurs sur la planète. L’ADN du gène blanc ne peut pas être retracé jusqu’à leurs parents génétiques, les AFRICAINS NOIRS ! Le résultat est une preuve suffisante pour qu’ils ne soient pas les ancêtres de l’humanité ou de la civilisation. Les gènes déficients ne dureront tout simplement pas bien longtemps en présence d’une majorité de personnes noires / brunes. Leur taux de naissance à l’échelle mondiale est inférieur au taux de remplacement et, même s’ils n’avaient pas à craindre d’être exclus par les  gènes noirs / bruns, leur nombre diminuerait encore en raison de la victimisation par photolyse : Ensemble des phénomènes de décomposition chimique par la lumière (et plus particulièrement les rayons ultraviolets)

Pour de plus amples informations, je vous invite à visiter le chapitre » Etre noir, la mélanine une bénédiction »

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

La mélanine joue un rôle important dans l’anatomie des noirs et des blancs
MELANINE -Race noire

ANATOMIE NOIRS BLANCS

ANATOMIE NOIRS BLANCS NOIRS MELANINE Mélanine centrée sur le sélénium Poids moléculaire supérieur (Eumélanine) – contenu élevé dans le corps
Les noirs et les blancs ont des modes de pensée opposés en raison de la présence de neuromélanine dans le cerveau et les centres nerveux, plus abondante chez les noirs
MELANINE -Race noire

Psychologie Noirs Blancs

Explorez les différences profondes de la Psychologie Noirs Blancs, où les modes de pensée opposés des noirs et des blancs