CIVILISATION NOIRE D'EUROPE

LES CATHÉDRALES, LES CHÂTEAUX,

Les noirs ont une spiritualité très développée, ils sont très croyants, les constructions multiples de cathédrales et d'églises ne sont-elles pas une des preuves de l'existence de la population noire en Europe ?

LES CATHÉDRALES, LES CHÂTEAUX, JUSQU ‘AU 17 E SIÈCLE ONT ÉTÉ CONSTRUITS PAR L’ELITE NOIRE AVANT QU ELLE SOIT EXTERMINÉE ET DÉPORTÉE EN ESCLAVAGE AUX AMÉRIQUES par les blancs

HALTE AUX MENSONGES, HALTE A LA FALSIFICATION DE L’HISTOIRE PAR LES BLANCS à leur avantage et au détriment des noirs. LA VERITE DOIT ECLATER

Il y a deux Histoires : l’histoire officielle, menteuse qu’on enseigne (dans les écoles et universités), puis l’histoire secrète, cachée où sont les véritables causes des évènements : une histoire honteuse ” (Honoré de Balzac, écrivain)

Qui contrôle les médias, contrôle les consciences

Nous Noirs devons IMPERATIVEMENT SAVOIR que nous sommes les victimes depuis le 18è siècle de la part des leucodermes de la plus vaste et abominable usurpation d’identité que l’Histoire ait jamais connue, de nos rois, reines, saints et personnages célèbres. Nous sommes aussi les victimes de la plus grande et monstrueuse falsification de l’Histoire jamais réalisée. Les leucodermes ont réalisé ce travail diabolique de maquillage et de crimes à l’aide de leurs sociétés secrètes mondialement présentes (voir chap les noirs étaient les 1ers européens : 12 indices, Rois noirs en Europe).

« Le maniement du passé est un instrument de pouvoir: le vainqueur pour légitimer ses conquêtes, l’oppresseur pour justifier sa violence altèrent, maquillent le passé de leurs victimes »   Source: B Saint-Sernin: l’Action Politique selon Simone Weil pp53

………de penser que cette race d’hommes noirs aujourd’hui notre esclave et l’objet de nos mépris est celle la même à laquelle nous devons nos arts, nos sciences et jusqu’à l’usage de la parole; d’imaginer que c’est au milieu des peuples qui se disent les plus amis de la liberté et de l’humanité, que l’on a sanctionné le plus barbare des esclavages, et mis en problèmes si les hommes noirs ont une intelligence de l’espèce des hommes blancs! (comte de Volney :voyages en Egypte et en Syrie 1783)

-”Tant que le lion n’aura pas ses propres historiens, les histoires de chasse seront toujours à la gloire du chasseur.” (Proverbe africain)

La connaissance de son passé, de sa culture ne sont-ils pas les 1ères formes de résistance à l’exploitation et à l’oppression ?

Nous les mélanodermes ne devons jamais prendre pour des vérités l’histoire et les faits racontés par les leucodermes (les blancs). Ceux ci- ont toujours fabriqué l’histoire à leur avantage, en construisant des mensonges  pour se donner la prééminence et en mettant sur un plan d’infériorité les autres races surtout noire. Nous devons nous interroger sur ce qui est raconté, faire des recherches afin de faire ressortir la vérité. Ce n’est pas toujours évident mais dans tous les cas nous ne devons jamais prendre ce qu’ils racontent pour paroles d’évangile. Nous connaissons leurs instincts d’égocentrisme, de prédation. De ce fait, Restons méfiants et vigilants.  

Les réalisations de l’homme noir en Europe.

A propos des œuvres de l’homme noir en Europe, parlons des cathédrales qui sont de grands chefs d’œuvre, témoignages de sa présence, de sa créativité, de son savoir-faire, de sa sensibilité, de sa forte spiritualité et de son travail sur le plan scientifique, architectural.

En raison des techniques révolutionnaires utilisées, les cathédrales furent et demeurent jusqu’à aujourd’hui, une grande source de fierté et de prestige pour les villes.

Les noirs ont une spiritualité très développée, ils sont très croyants, les constructions multiples de cathédrales et d’églises ne sont-elles pas une des preuves de l’existence de la population noire en Europe ? On peut se demander comment le leucoderme barbare, non croyant, non spirituel aurait bâti avec tant de patience, de labeur, d’Amour pendant des dizaines d’années voire des siècles, des monuments à la gloire d’un Dieu et d’une  divinité (la vierge Marie) sur lesquels il ne s’interrogerait pas. (la construction de la cathédrale Notre Dame de Paris a duré 192 ans, celle de Beauvais plus de 300 ans)

En outre, la rapidité est un trait caractéristique des leucodermes qui misent beaucoup sur un travail vite fait, signe d’impatience (encore la carence en neuromélanine !).’(voir chap ; être noir, la mélanine une bénédiction). Imaginez-vous que ces cathédrales qui ont exigé dans les moindres détails de leur construction des décennies de labeur réalisé avec Amour aient pu être érigées avec rapidité ? Cela est totalement impossible. En outre, comment croire que l’impatience innée des leucodermes les feraient accepter de construire des monuments qu’ils ne verraient jamais de leur vivant mais que seuls leurs arrières arrières petits enfants connaitraient.

D’autre part les leucodermes expliquent la faible fréquentation par eux des cathédrales et églises en disant que les gens autrefois croyants avaient perdu leur spiritualité. On ne peut perdre une qualité innée que l’on porte en soit, avec laquelle on nait, je parle de la spiritualité, et qui est due à cette neuromélamine abondante chez les noirs et fabriquée par la glande pinéale nettement plus développée chez eux. Chez les leucodermes elle serait calcifié. Cette explication mensongère de faible fréquentation n’est t-elle pas un aveu de l’élimination des noirs créateurs et bâtisseurs de ces cathédrales.

Les cathédrales étaient de magnifiques édifices religieux érigés à la gloire de la divinité Vierge Marie, mère de Jésus Christ et qui montraient la forte spiritualité et créativité de leurs créateurs. L‘esprit créatif, inventif des noirs est du à la présence abondante de mélanine dans leur cerveau et leurs centres nerveux grâce à leur glande pinéale plus développée que chez les leucodermes, car la mélanine du cerveau et des centres nerveux est produite par la glande pinéale présente dans le cerveau. Voir Chap Etre noir, lamélanine une bénédiction

 Les cathédrales ont été érigées par l’élite noire : Rois, Noblesse qui dirigeait les pays d’Europe. L’élite noire était représentée par la royauté, la noblesse et le clergé. 

Les cathédrales

C’étaient de magnifiques édifices religieux érigés à la gloire de Dieu et qui montraient la forte spiritualité de leurs créateurs.

J’ai été émue par l’incendie (volontaire) de Notre Dame de Paris le 15 Avril 2019. Il faut savoir que cette cathédrale drapeau du patrimoine artistique de la France a été construite à partir de 1162 ap jc (pendant 200 ans) par cette élite noire qui régnait en Europe avant qu’elle ait été éliminée et déportée en esclavage aux Amériques par les albinos ; donc cet ouvrage et tous les autres jusqu’au 17è siècle sont des souvenirs vivants, des symboles de son esprit créatif, inventif, émotif, sensible, de sa spiritualité, de son savoir faire.

Les cathédrales puisent leurs origines dans les écoles initiatiques de l’ancienne Égypte qui était noire. L’époque médiévale, et particulièrement les 12ème et 13ème siècles, a donc été marquée par un essor considérable de la construction religieuse. Le vaste mouvement de construction des cathédrales s’étendit de 1050 à 1350 et le siècle où l’on en construisit le plus, « le siècle des cathédrales », fut le 13ème siècle. Néanmoins, il reste que ces immenses trésors architecturaux, témoignages incontestables de la foi et du savoir-faire des hommes de l’époque, ont joué un rôle plus qu’important. Ils permirent de développer de nouvelles techniques de construction. L’essor de l’art gothique a été rapide. Les grandes cathédrales gothiques du Moyen Age sont des exemples d’une architecture révolutionnaire. A cette période plus de 80 cathédrales furent construites : Citons entre autres les cathédrales de :Notre Dame de Paris, Chartres, Reims, Amiens, Beauvais, Bourges, la Sainte-Chapelle etc…. Les bâtisseurs de cathédrales étaient organisés en confrérie, compagnonnages d’architectes, ingénieurs, techniciens, tailleurs de pierre, sculpteurs, verriers, maçons etc…

Les techniques utilisées nous prouvent que les bâtisseurs des cathédrales ont activement participé à la première révolution industrielle de l’Europe.

Les architectes ( l’architecte est celui qui conçoit les plans) ont développé de nouvelles solutions pour simplifier et consolider les structures : l’introduction de l’ogive et des arcs-boutants ou contreforts pour pouvoir répartir le poids du dôme sur les piliers de pierre massifs. Les nouvelles techniques de construction (style gothique)ont permis d’édifier d’immenses cathédrales lumineuses, de hautes fenêtres, souvent ornées de vitraux somptueux, et des flèches très élevées. Décorées de peintures, de sculptures et de vitraux en verre coloré, les cathédrales furent une grande source de fierté et de prestige pour les villes.

Les trois principales ressources d’énergie exploitées pendant la période ascendante du Moyen Age furent : l’énergie hydraulique, l’énergie éolienne et l’énergie du cheval.

Sans énergie hydraulique, la vie du Moyen Age aurait été impensable. C’est au 10ème siècle que se multiplient de façon considérable les moulins à eau, étant donné le réseau dense de fleuves et de torrents à débit annuel régulier.

A partir du 12ème siècle on construisit d’innombrables moulins à vent pour profiter de l’inépuisable énergie éolienne

Les bâtisseurs de cathédrales, travaillant dans une société où l’on admettait le progrès, purent innover, et la cathédrale de la fin du 13ème siècle fut le résultat de centaines d’innovations et de perfectionnements plus ou moins importants, dus à l’esprit de recherche des constructeurs.

Un art de « professionnels

Le bilan des bâtisseurs du gothique est impressionnant : des dizaines de cathédrales, des centaines d’églises ont été érigées. La construction d’une cathédrale rappelle la grande ferveur des bâtisseurs, leur enthousiasme et l’affirmation du pouvoir de l’église au cœur de la ville.

Du temple Égyptien à la cathédrale

La cathédrale est bien la fille spirituelle du temple égyptien. Il faut savoir que les égyptiens à ces époques étaient surtout des noirs et aussi des métissés. De nombreux thèmes, apparaissant comme spécifiquement chrétiens, sont inexplicables sans la connaissance de la symbolique égyptienne. En effet, la symbolique égyptienne permet de mieux percevoir la signification de nombreux thèmes iconographiques ou littéraires du Moyen Age.

Des auteurs médiévaux ont montré qu’ils avaient conscience de leur filiation. La fondation des premiers grands monastères occidentaux se fit sur le modèle égyptien, les moines de la terre des pharaons s’inspirant du fonctionnement des anciennes communautés de prêtres en Égypte.

Le Christ du Moyen Age des Maîtres d’Œuvre est un successeur des Rois-Dieux égyptiens, dans leur fonction comme dans leur mission, malgré les distorsions historiques. La Vierge qui était noire se situe dans le prolongement d’Isis, assurant la présence d’une symbolique féminine dans une religion catholique qui a tout essayé pour la rejeter mais n’a pas réussi à expulser l’immense figure de la déesse égyptienne noire qui, au moment de la formation du christianisme, régnait dans tout le bassin méditerranéen et dans une bonne partie de l’Europe.

Cette base symbolique, d’une extraordinaire richesse, ne suffisait pas cependant à déclencher l’épopée des siècles d’or du Moyen Age. Il fallait aussi un certain état d’esprit qui ne dissociait pas l’art d’une certaine science de la vie. Aussi les médiévaux pouvaient-ils affirmer qu’une vie sans art est dépourvue de sens.

La plus modeste des chapelles correctement construite comme la plus imposante des cathédrales sont érigées selon les règles de la divine proportion(le nombre d’or), comme le corps humain.

C’est précisément cette géométrie sacrée que les Maîtres enseignaient aux compagnons au travers d’une science qu’on appelait « le trait » et que les compagnons d’aujourd’hui connaissent toujours.

Le trait, la divine proportion, le nombre d’or sont autant d’éléments tangibles d’une pratique qui devient sagesse.

Si les cathédrales furent construites sur la base des nombres sacrés, c’est parce que seuls ces derniers donnent la clef des proportions qui en assurent l’extraordinaire stabilité que nous constatons encore aujourd’hui.

La science est un art et l’art est une science.

Bien sûr, il y a la perfection des courbes, des voûtes, l’enchantement des sculptures, la sérénité des murs, les jeux de lumière où le pèlerin trouve naturellement sa place.

Les églises médiévales sont comparables à des broyeurs atomiques où sont concentrées des puissances bénéfiques dont la permanence est entretenue par les rites religieux. La même analyse a été faite par des égyptologues à propos des temples pharaoniques .

La cathédrale reflète l’harmonie du cosmos où tout est soigneusement ordonné.

L’’une des formes essentielles de la cathédrale est la croix, rencontre de la verticale et de l’horizontale, du temps et de l’espace, du ciel et de la terre.

La cathédrale est le lieu où les énergies circulent : cosmiques, solaires et telluriques. Des chantiers gigantesques, des flèches qui s’élèvent jusqu’à 100m de haut, et un résultat généralement spectaculaire et audacieux. Mais il n’y a pas eu que la construction des cathédrales, cette élite noire a aussi bâti diverses constructions telles que les châteaux…..mais les cathédrales demeurent les plus prestigieuses. » (7)

Cette période a été suivie de la période de la renaissance (1300 à 1600). La Renaissance est à la fois une période de l’histoire et un mouvement artistique. Elle voit progressivement le jour en Italie, aux XIVe et Xve siècles, puis dans toute l’Europe. Elle se termine vers la fin du XVIe siècle La Renaissance en architecture s’exprimait par des forme nouvelles tirées de l’art antique. Les programmes de construction de la Renaissance ne différaient guère de ceux du Moyen-Age : il s’agissait avant tout de construire des églises et des palais..

Style gothique : Cathédrale d'Amiens

Cathédrale Amiens

Cathédrale de Reims

Style gothique : Cathédrale Notre Dame de Paris

 Style Gothique Notre Dame de Paris

Style Gothique Notre Dame de Paris

Cathédrale de Chartres Style gothique

Cathédrale de Chartres :Intérieur 

Cathédrale de Chartres :Intérieur

Palais de Westminster Londres 11è siècle

Buckingham Palace et jardins: Londres
Buckingham Palace et jardins: Londres
 Renaissance Italie

Renaissance Italie

Château de Chambord: Renaissance

Château de Chambord: Renaissance

Style gothique : Cathédrale de Beauvais

La Ste Chapelle :Paris

La Ste Chapelle :Paris

 Château de Versailles : Galerie des glaces

Château de Versailles : Galerie des glaces

Château de Versailles

Chateau d'Azay le Rideau 
Chateau d’Azay le Rideau

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Jésus était noir et hébreu, Les hébreux étaient des noirs et décrits tels quels
CIVILISATION NOIRE D'EUROPE

PERSONNAGES SAINTS

Les personnages saints de l’église catholique étaient tous noirs, avant l’apparition des autres religions crées par les albinos (les blancs)
Les vierges noires :180 en France, plus de 500 en Europe, plus de 1000 dans le monde, ne sont-elles pas une preuve irréfutable de la présence passée des noirs en Europe ? Réflexions
CIVILISATION NOIRE D'EUROPE

Les vierges noires

Les vierges noires :180 en France, plus de 500 en Europe, plus de 1000 dans le monde, ne sont-elles pas