RACISME

Explications trompeuses de la couleur blanche des Européens actuels

Explications trompeuses de la couleur blanche des Européens actuels Beaucoup de personnes savent que les noirs sont venus d'Afrique en Europe Il y a environ 40.000 ans avJc à la fin de la période glaciaire. Ces noirs ont été éliminés par les leucodermes pour leur voler tout leur savoir, leurs possessions et s'en approprier.

Les historiens et scientifiques leucodermes expliquent la disparition des noirs d’Europe par le fait qu’ils auraient progressivement blanchi sous l’effet du climat froid et seraient la population actuelle blanche en Europe : Encore un mensonge ! Cependant, cette explication simpliste ignore les dynamiques complexes de l’histoire et perpétue le mythe de “La couleur blanche des Européens” comme une caractéristique biologique plutôt que comme une construction sociale et politique forgée par des siècles de domination et de marginalisation.

 

HALTE AUX MENSONGES, HALTE A LA FALSIFICATION DE L’HISTOIRE PAR LES BLANCS à leur avantage et au détriment des noirs. LA VERITE DOIT ECLATER

Il y a deux Histoires : l’histoire officielle, menteuse qu’on enseigne (dans les écoles et universités), puis l’histoire secrète, cachée où sont les véritables causes des évènements : une histoire honteuse sur la couleur blanche des Européens. ” (Honoré de Balzac, écrivain)

Qui contrôle les médias, contrôle les consciences

Nous, Noirs, devons IMPÉRATIVEMENT SAVOIR que nous sommes les victimes depuis le 18ème siècle de la part des leucodermes de la plus vaste et abominable usurpation d’identité que l’Histoire ait jamais connue, de nos rois, reines, saints et personnages célèbres. Nous sommes aussi les victimes de la plus grande et monstrueuse falsification de l’Histoire jamais réalisée. Les leucodermes ont réalisé ce travail diabolique de maquillage et de crimes à l’aide de leurs sociétés secrètes mondialement présentes (voir chapitre “La couleur blanche des Européens”, “Les Noirs étaient les premiers Européens : 12 indices“, “Rois noirs en Europe”).

« Le maniement du passé est un instrument de pouvoir: le vainqueur pour légitimer ses conquêtes, l’oppresseur pour justifier sa violence altèrent, maquillent le passé de leurs victimes »   Source: B Saint-Sernin: l’Action Politique selon Simone Weil pp53

………de penser que cette race d’hommes noirs aujourd’hui notre esclave et l’objet de nos mépris est celle la même à laquelle nous devons nos arts, nos sciences et jusqu’à l’usage de la parole; d’imaginer que c’est au milieu des peuples qui se disent les plus amis de la liberté et de l’humanité, que l’on a sanctionné le plus barbare des esclavages, et mis en problèmes si les hommes noirs ont une intelligence de l’espèce des hommes blancs! (comte de Volney :voyages en Egypte et en Syrie 1783)

-”Tant que le lion n’aura pas ses propres historiens, les histoires de chasse seront toujours à la gloire du chasseur.” (Proverbe africain)

La connaissance de son passé, de sa culture ne sont-ils pas les 1ères formes de résistance à l’exploitation et à l’oppression ?

Nous les mélanodermes ne devons jamais prendre pour des vérités l’histoire et les faits racontés par les leucodermes (les blancs). Ceux-ci ont toujours fabriqué l’histoire à leur avantage, en construisant des mensonges pour se donner la prééminence et en mettant sur un plan d’infériorité les autres races surtout noire. Nous devons nous interroger sur ce qui est raconté, faire des recherches afin de faire ressortir la vérité. Ce n’est pas toujours évident mais dans tous les cas nous ne devons jamais prendre ce qu’ils racontent pour paroles d’évangile. Nous connaissons leurs instincts d’égocentrisme, de prédation. De ce fait, Restons méfiants et vigilants. La couleur blanche des Européens est souvent utilisée comme un outil de domination dans la narration historique.  

Vraie Mary Stuart Reine d'Ecosse Noire, à gauche. A droite :fake , blanchie

Mary Stuart Reine d’Ecosse. A gauche :vraie,A droite blanchie 

Famille Nenet du Pole Nord. Non blanchie par le froid

Famille Nenet au Pôle nord: Non blanchie par le froid

Explications trompeuses de la couleur blanche des Européens actuels

Beaucoup de personnes savent que les noirs sont venus d’Afrique en Europe Il y a environ 40.000 ans avJc à la fin de la période glaciaire. Comme nous l ‘avons déjà expliqué (chap : les noirs 1ers européens) ces noirs ont été éliminés par les leucodermes pour leur voler tout leur savoir et s’en approprier. Les historiens et scientifiques leucodermes expliquent la disparition de ces noirs par le fait qu’ils auraient progressivement blanchi sous l’effet du climat froid et seraient la population actuelle blanche en Europe. Cette théorie est admise non seulement par les leucodermes qui l’auraient inventée, mais aussi par les noirs sans que ces derniers la remettent en question. Réfléchissons ensemble à cette théorie qui ne serait rien d’autre qu’un mensonge leucoderme pour cacher l’horrible génocide commis contre les noirs en Europe : n’oublions pas que les leucodermes ont le contrôle absolu et total des médias. Ce génocide commis au 18è siècle a été suivi dans toute l’Europe par le blanchiment de tous les  portraits des noirs : nobles, rois, personnes célèbres afin de les faire passer pour blanches. Travail macabre dicté par leurs sociétés secrètes mondialement présentes. voir chap rois noirs en Europe 

Les noirs ont émigré d’Afrique à travers toute la planète : Amériques 130 000 ans av. J.-C., Pays Asiatiques 70 000 ans av. J.-C., Europe 45 000 ans av. J.-C. Quand vous allez dans des pays asiatiques comme le Népal, le Tibet, la Mongolie : pays très froids, et même au Pôle Nord chez les Inuits ou les Nénets, vous voyez une population bien teintée, voire noire. Pourquoi le froid ne les a pas blanchis après tant de millénaires, mais l’aurait fait pour les noirs venus bien après en Europe ?

La couleur blanche des Européens est souvent utilisée comme un outil de domination dans la narration historique, mais ces observations mettent en évidence les incohérences de cette explication.

Habitant de Mongolie pays très froid : Noir, non blanchi par le froid 

Habitant de Mongolie pays très froid : Noir, non blanchi par le froid 

Habitants du Tibet pays très froid : Noirs, non blanchis par le froid

Habitants du Tibet pays très froid : Noirs, non blanchis par le froid

Femme Nenet du Pôle nord : Noire, non blanchie par le froid

D’autre part, les noirs venus d’Afrique en Europe il y a 45 000 ans av. J.-C. avaient des traits très négroïdes : en plus de leur teint très noir, ils avaient les yeux dilatés, les lèvres épaisses, le nez épaté. Outre le prétendu blanchiment de leur peau, on peut se demander comment leurs traits très négroïdes seraient devenus caucasiens avec un nez droit, des lèvres minces et des yeux plus petits (phénotype des Européens blancs actuels). Cela revient à dire que le squelette de leur crâne se serait radicalement transformé.

Les archéologues leucodermes n’ont jamais, dans aucune de leurs fouilles, même les plus anciennes, découvert ce phénomène. De surcroît, l’observation des portraits des personnages dans les illustrations de ce site (ex : Roi Louis 18, Charles 10, Reine Charlotte, le compositeur Beethoven, etc.) vous montre des personnes du 18ᵉ siècle aux traits négroïdes.

Réfléchissez par vous-même ! Voilà encore un mensonge flagrant leucoderme afin de cacher le massacre, la spoliation des noirs d’Europe et leur envoi en esclavage en Amérique du Nord. La couleur blanche des Européens ne semble pas avoir été acquise de manière naturelle, ce qui remet en question les théories couramment avancées sur leur origine.

La mélanine est ce pigment marron ou noir qui fait la principale différence entre les noirs et les blancs. C’est grâce à la substance mélanine (neuromélanine) présente dans le cerveau et les centres nerveux des noirs que ces derniers ont réalisé toutes les magnifiques structures artistiques que vous admirez à travers le monde et surtout en Europe.

La (neuro)mélanine a les qualités suivantes : Outre le fait qu’elle peut prévenir les dommages cellulaires en tant qu’anti-oxydant, elle produit un développement psychomoteur plus avancé chez les personnes mélaninées, elle est responsable de la sensibilité, l’empathie, la créativité, la spiritualité, la gaieté, le partage, l’amour, l’affection, l’intuition, les émotions : qualités qui caractérisent ces personnes. Par contre les gens carencés en ce pigment sont égocentriques, agressifs, prédateurs de la nature et des autres races par massacres et génocides afin de servir leurs désirs bassement matériels, manquent de spiritualité, d’empathie, de sensibilité, de créativité (la créativité pour s’exprimer, a besoin de sensibilité).

En outre, les leucodermes cachent qu’ils seraient une race relativement récente qui daterait de moins de 8.000 ans-j’ai dit plus haut que le plus ancien squelette leucoderme a été découvert en Asie centrale il y a environ 2.800 ans avjc, aucun squelette leucoderme ancien n’a été découvert en Europe, tous les ossements anciens trouvés en Europe et reconstitués étaient négroïdes d’après les examens réalisés par les leucodermes eux-mêmes.

Comment les leucodermes auraient-ils pu surpasser une race présente sur le sol européen depuis environ 45.000 ans, donc des dizaines de millénaires avant qu’ils ne commencent à exister ; surtout avec les handicaps de la carence en neuromélanine ? Il est également crucial de considérer la question de “La couleur blanche des Européens” dans ce contexte, car elle soulève des interrogations fondamentales sur l’origine et l’évolution des populations humaines.

Mes chers frères et sœurs, ouvrez les yeux : Le blanc a été créé blond aux yeux bleus. Les couleurs de cheveux et d’yeux allant du brun le plus clair au noir le plus foncé sont les signes indélébiles et tangibles du métissage avec nos ancêtres noirs présents en Europe, qui ont été éliminés par eux.

Vous avez la preuve de l’existence passée de vos ancêtres en Europe en regardant les leucodermes, qui ont de plus en plus ces teintes car le noir est dominant et le blanc récessif. Il est essentiel de reconnaître le rôle du métissage dans la création de la couleur blanche des Européens et de comprendre comment cela témoigne de l’héritage des ancêtres noirs en Europe.

Compositeur Van Beethoven (18è siècle), Observez son phénotype négroïde

Compositeur Van Beethoven (18è siècle), Observez son phénotype négroïde

Reine d'Angleterre  Charlotte, épouse de George III (18è siècle). Observez son phénotype négroïde 

Reine d’Angleterre  Charlotte, ancêtre de la Reine Elizabeth II, épouse de George III (18è siècle). Observez son phénotype négroïde 

Roi de France Louis 18,(18è siècle) Observez son phénotype négroïde

Roi de France Louis 18 (1814/19è siècle) Observez son phénotype négroïde

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Les blancs ont créé une autre tromperie basée sur le fait que ce seraient les yamnayas venus du Caucase il y a 5000 ans qui auraient éliminés tous les noirs d’Europe alors que ces derniers étaient présents depuis 45.000 ans et plus dans toute l’Europe
RACISME

Explication honteuse de l’extermination desnoirs européens- les yamnayas

Explication honteuse de l’extermination des noirs d’Europe : Ils auraient  été exterminés par les Yamnayas racontent les blancs !!!. ​
Présence d’un racisme anti-noir chez des peuples basanés d’Europe, de la Méditerranée, portant de façon très marquée en eux ce dominant noir et n’ayant pas de population noire chez eux.
RACISME

Présence d’un racisme anti-noir chez des peuples basanés d’Europe, de la Méditerranée

  Présence d’un racisme anti-noir chez des peuples basanés d’Europe, de la Méditerranée, portant de façon très marquée en eux