ACCUEIL CIVILISATION NOIRE D'EUROPE

Les Noirs premiers Européens

Environ 45 000 ans avant notre ère, les grands glaciers qui recouvraient la majeure partie de l’Europe ont commencé à fondre et un groupe ou des groupes de peuples venus d’Afrique, de type Khoisan (maintenant appelé Grimaldi) ont traversé le détroit de Gibraltar et sont entrés en Europe. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que des humains modernes franchissent l’espace sauvage de l’Europe.

Les Noirs premiers Européens, INVASIONS BARBARES DE L’EUROPE NOIRE PAR LES CAUCASIENS

 ARRIVÉE DES BLANCS EN EUROPE, ÉLIMINATION DES NOIRS par les blancs :

HALTE AUX MENSONGES, HALTE A LA FALSIFICATION DE L’HISTOIRE PAR LES BLANCS à leur avantage et au détriment des noirs. LA VERITE DOIT ECLATER

Il y a deux Histoires : l’histoire officielle, menteuse qu’on enseigne (dans les écoles et universités), puis l’histoire secrète, cachée où sont les véritables causes des évènements : une histoire honteuse ” (Honoré de Balzac, écrivain)

Qui contrôle les médias, contrôle les consciences

Nous Noirs devons IMPERATIVEMENT SAVOIR que nous sommes les victimes depuis le 18è siècle de la part des leucodermes de la plus vaste et abominable usurpation d’identité que l’Histoire ait jamais connue, de nos rois, reines, saints et personnages célèbres. Nous sommes aussi les victimes de la plus grande et monstrueuse falsification de l’Histoire jamais réalisée. Les leucodermes ont réalisé ce travail diabolique de maquillage et de crimes à l’aide de leurs sociétés secrètes mondialement présentes (voir chap les noirs étaient les 1ers européens : 12 indices, Rois noirs en Europe).

« Le maniement du passé est un instrument de pouvoir: le vainqueur pour légitimer ses conquêtes, l’oppresseur pour justifier sa violence altèrent, maquillent le passé de leurs victimes »   Source: B Saint-Sernin: l’Action Politique selon Simone Weil pp53

………de penser que cette race d’hommes noirs aujourd’hui notre esclave et l’objet de nos mépris est celle la même à laquelle nous devons nos arts, nos sciences et jusqu’à l’usage de la parole; d’imaginer que c’est au milieu des peuples qui se disent les plus amis de la liberté et de l’humanité, que l’on a sanctionné le plus barbare des esclavages, et mis en problèmes si les hommes noirs ont une intelligence de l’espèce des hommes blancs! (comte de Volney :voyages en Egypte et en Syrie 1783)

-”Tant que le lion n’aura pas ses propres historiens, les histoires de chasse seront toujours à la gloire du chasseur.” (Proverbe africain)

La connaissance de son passé, de sa culture ne sont-ils pas les 1ères formes de résistance à l’exploitation et à l’oppression ?

Nous les mélanodermes ne devons jamais prendre pour des vérités l’histoire et les faits racontés par les leucodermes (les blancs). Ceux ci- ont toujours fabriqué l’histoire à leur avantage, en construisant des mensonges  pour se donner la prééminence et en mettant sur un plan d’infériorité les autres races surtout noire. Nous devons nous interroger sur ce qui est raconté, faire des recherches afin de faire ressortir la vérité. Ce n’est pas toujours évident mais dans tous les cas nous ne devons jamais prendre ce qu’ils racontent pour paroles d’évangile. Nous connaissons leurs instincts d’égocentrisme, de prédation. De ce fait, Restons méfiants et vigilants.  

Les guerres de religion, moyens utilisés par les blancs pour exterminer les Noirs et les envoyer en servitude en Amérique du Nord

Migrations des noirs sortis d’Afrique à travers le monde

Arrivée de l’homme noir en Europe : un peu d’histoire

« Environ 45 000 ans avant notre ère, les grands glaciers qui recouvraient la majeure partie de l’Europe ont commencé à fondre et un groupe ou des groupes de peuples venus d’Afrique, de type Khoisan (maintenant appelé Grimaldi) ont traversé le détroit de Gibraltar et sont entrés en Europe. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que des humains modernes franchissent l’espace sauvage de l’Europe. Une fois en Europe, l’homme de Grimaldi poursuivit ses migrations et finit par habiter toute l’Europe et l’Asie du Nord. La limite la plus orientale de son aire de répartition semble avoir été la colonie connue sous le nom de Mal’ta en Sibérie (Russie), juste au nord de la Mongolie. L’analyse définitive des squelettes de Grimaldi découverts à Monaco a été réalisée par Marcellin Boule (1861-1942), paléontologue français, elle a révélé qu’ils avaient des caractères négroïdes.

Cheddar Man le 1er anglais : Noir, Mort il y a 10.000 ans

Stonehenge en Angleterre

Grotte de Altamira Espagne

Grotte de Chauvet :France

Grotte de Lascaux : France

Tête d’un Dieu celte en Angleterre 100 avjc: traits négroïdes

Reconstitution d’ossements trouvés en Roumanie datant de 34.000 à 36.000 ans Traits négroïdes

Description des 1ers hommes :les gallois petits, noirs , les Ecossais et les celtes noirs à l’ouest de la, rivière Shannon en Irland, aussi bien que la même catégorie d’hommes en Bretagne,

en Aquitaine en France

Famille noble anglaise

Les précédentes sorties d’Afrique des noirs se seraient faites il y a environ 65,000 à 70,000 ans avant notre ère ; les africains auraient suivi une route les menant en Australie et dans les îles du Pacifique après avoir longé les côtes des pays d’Asie où ils se sont installés et ont produit les civilisations hindoues, chinoises et japonaises, asiatiques ; ils ont traversé le détroit de Béring entre l’Alaska et la Russie pour aller dans les Amériques du Nord et du Sud (ils ont produit les civilisations Incas, Aztèques, Mayas). Ces civilisations et cultures subsistent à travers les constructions (temples)qui font partie de l’histoire de ces pays. Ces Africains étaient de différents types : caucasoïdes avec des cheveux plats (Indiens du Sud de l’Inde) mongoloïdes en Chine, japon, Laos, Cambodge, Amériques…. Une autre vague migratoire les a ensuite menés en Europe 45,000 ans avt JC, leur installation a produit la civilisation et culture européenne dont les vestiges se voient dans les monuments bâtis jusqu’à leur extermination au 17 è siècle par les blancs arrivés à partir de 370 ap jc (cathédrales, châteaux….)et leur envoi par ces derniers en servitude aux Amériques.

Les premiers Noirs d’Europe se sont affairés à mettre leur empreinte “humaine” sur l’Europe avec leur art et ses structures, ex : Stonehenge en Angleterre, grottes d’Altamira en Espagne, Chauvet en France etc…, Celles-ci représentent l’apogée de l’art rupestre paléolithique développé en Europe entre 35 000 et 11 000 av JC.

Parmi les Africains qui quittaient l’Afrique, il y avait des Indiens de type dravidien (peau noire, traits caucasoïdes, cheveux lisses) et leurs albinos qui cherchaient probablement des terres moins ensoleillées, parce que le Soleil brûlait leur peau blanche. Ils se sont installés dans les terres du Caucase en Asie centrale où le climat leur était plus propice.

Les premiers Albinos (blancs, leucodermes) sont arrivés en Europe vers 1200 avant JC. Ils ont été intégrés sans problème aux cultures grecque et romaine noires de ces pays où ils avaient migré (Grèce, Italie). En 300 avant JC, les mulâtres y étaient monnaie courante. Les Européens albinos d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec ces premiers albinos, sauf un point d’origine commun : l’Asie centrale. Les Européens albinos d’aujourd’hui faisaient partie de ce qu’on appelle la “grande période de migration” – les Albinos l’appellent ainsi- qui s’est déroulée en 2 phases ; La première phase, qui se situe entre 300 et 500 ap. J.-C., La deuxième phase s’est déroulée entre 500 et 700 : c’étaient des goths, wisigoths, ostrogoths, Angles, Saxons, Elans 1etc. désignés sous le nom de ” barbares”. En réalité, il ne s’agissait pas d’une migration dutout, ces tribus albinos d’Asie centrale, appelées collectivement les Germaniques et les Slaves, ont été chassées de l’Asie par les Huns d’Attila. Plus tard, la dernière tribu des Albinos en Asie – les Turcs, a été chassée de l’Asie par les Mongols de Gengis Khan. Les invasions de l’empire romain par les albinos, quant à elles se sont déroulées entre 100 et 500 après JC.

La première civilisation bâtie par les noirs en Italie était celle des Étrusques. Par la suite, Les Étrusques ont été conquis et absorbés par les Romains / Latins qui ont créé leur propre empire.

Les Albinos avaient une tactique de conquête à deux volets – le meurtre et le métissage: laquelle était utilisée en premier, dépendait de la situation. Lorsque les Albinos sont arrivés pour la première fois en Europe occidentale (Europe actuelle), ils étaient trop faibles pour utiliser la violence comme première tactique. Ils ont donc utilisé l’accès à leurs femmes comme premier geste, la violence comme second geste.

Avec l’ajout des Albinos d’Asie centrale, l’Europe est devenue un environnement métissé. »

Ces barbares albinos étaient tous des peuples à peau blanche avec des cheveux blonds ou roux et des yeux bleus. C’est le métissage avec les noirs premiers européens sur place qui a donné les teintes de cheveux et d’yeux allant du marron au noir avec une peau teintée devenue blanche par l’élimination des noirs. Mais les teintes brun clair à noir des cheveux et des yeux qui subsistent sont le dominant noir avec lequel les blancs naissent et qui sont les preuves irréfutables de la présence passée des noirs en Europe. Par contre en Grande Bretagne et en Allemagne, la population a été surtout composée pendant des siècles après les invasions barbares de l’Europe, par 2 tribus barbares :les Angles et les Saxons qui ont donné les Anglo-Saxons :peuple à peau blanche, yeux bleus, cheveux roux ou blonds. Dans ces 2 pays les noirs ont été presque totalement éliminés par les guerres de religion et la guerre de 30 ans (guerres, prétexte pour éliminer les noirs). Ce qui explique ce phénotype blond, yeux bleus dans ces 2 pays. Ce phénotype est récessif, donc en voie de disparition et est de plus en plus remplacé par celui des cheveux et yeux châtains à noirs et une peau blanche.

En outre, dès que les envahisseurs albinos se sont imposés par la violence en Europe, les rois noirs européens ont été forcés à épouser des femmes albinos pour acheter la paix, ce qui a augmenté le métissage.

Ayant assez des atrocités des Albinos appelés les barbares, les Black Frank (qui étaient probablement des Allemands) qui dirigeaient la France se sont soulevés sous la direction de Charlemagne (signifie Charles le Grand) vers l’an 800 et les ont repoussé aussi loin que possible vers l’est. «

Les européens voyant ces déferlements d’albinos commettant les pires crimes, affolés croyaient qu’ils avaient affaire à des démons blancs comme ils les appelaient.

« La Perse étant contrôlée par les Albinos ainsi que les territoires de l’Empire romain d’Orient, il ne restait plus qu’une question de temps avant que le poids de tous ces Albinos ne soit trop lourd pour les Empires noirs.

« Une fois que les Huns ont quitté l’Europe, les Albinos se sont déchaînés dans toute l’Europe et en Afrique du Nord, culminant dans la destruction de l’empire romain d’Occident en 476 après J.-C. Au 4ème siècle, l’empire romain s’était scindé en divisions orientale et occidentale. L’empire oriental était l’empire byzantin de langue grecque, qui régnait depuis Constantinople (Turquie). L’empire romain oriental est resté intact.

Description d’Attila le Hun telle que l’avait faite l’historien grec Priscus. Les Huns étaient des noirs aux yeux bridés

Fausse description d’Attila le Hun

Les Etrusques 1er habitants d’Italie : Noirs

Vrai Charlemagne : Noir

Faux Charlemagne : blanchi. Si l’histoire des blancs était vraie, ils n’auraient pas eu besoin de fabriquer des faux

Charles V de France remet à Duguesclin l’épée de Haut Connétable 1369 : Noirs

Vrai Roi d’Angleterre James Francis Edward Stuart ; Mulâtre. Les Stuart ont été les derniers rois noirs d’Angleterre, jusqu’à ce que les blancs s’emparent du pouvoir en les renversant. James Francis Edward Stuart – CONFIRMÉ!

James Francis Edward, prince de Galles (le chevalier de Saint-Georges, “Le roi de l’eau”, “Le vieux prétendant” ou “Le vieux chevalier”; (1688-1766) était le fils du déchu Jacques II d’Angleterre et Irlande (James VII d’Ecosse). En tant que tel, il revendique les trônes anglais, écossais et irlandais (James III d’Angleterre et d’Irlande et James VIII d’Ecosse) à la mort de son père en 1701, lorsqu’il est reconnu roi par son cousin Louis XIV de France. Décédé en 1766, son fils Charles Edward Stuart lui succéda à la succession jacobite . Deux guerres pour restaurer la dynastie des Stuart échouèrent. James et ses fils sont restés les derniers Stuart

Faux Roi James Francis Edward Stuart : Blanchi. Si l’histoire des blancs était vraie, ils n’auraient pas eu besoin de fabriquer des faux

Roi d’Angleterre Edouard III

Stephen 1er Roi de Hongrie

Vrai Empereur Charles Quint : Héritier de 17  couronnes, Héritier des Habsburg et de la  Maison de Bourgogne 1500-1558

Faux Charles V Quint: blanchi

Catherine de Médicis : Visiblement fake Cheveux crépus, peau blanchie

Duc de Noailles. Visiblement fake, cheveux crêpés

Portrait du Roi de France Louis 14 (le Roi Soleil) cousin germain du Roi d’Angleterre James Francis Edward Stuart (roi noir) à côté. Observez ces cheveux noirs crêpés que l’on veut vous faire passer pour des perruques saupoudrés de poudre afin de leur donner de l’ampleur. Si les albinos étaient blancs pourquoi porteraient ils des perruques représentant des cheveux de noirs ?

Observez les détails qui font la richesse des vêtements. Quelle créativité ? Louis 14 était très amateur de danse et de musique, de femmes :tendances chez les noirs.
Louis 13 fils d’Henri 4, père de Louis 14, et Henriette de France fille d’Henri 4 et mère du roi d’Angleterre James Francis Edward Stuart sont frère et sœur, donc Louis 14 et James Francis Stuart sont cousins germains. Si je suis noir, mon cousin germain (Louis 14) est forcément noir ou métissé de noir. 

Reine Marie Antoinette d’Autriche épouse du roi de France Louis 16, décapitée en 1793. Observez ces cheveux très crépus qu’on vous présente pour une perruque. Ce portrait semble visiblement fake, blanchi ! Aurait-elle été victime d’une exécution sommaire parce qu’elle serait noire ?

EMPEREUR CHARLES QUINT 
(Gand 1500-Yuste, Estrémadure, 1558), empereur germanique (1519-1556), prince des Pays-Bas (1506-1555), roi d’Espagne (Charles Ier) [1516-1556], roi de Sicile (Charles IV) [1516-1556].

1.1. Héritier des Habsbourg et de la maison de Bourgogne

CHRONOLOGIE

  • 1516 Charles de Habsbourg (le futur Charles Quint) hérite des couronnes de Castille, d’Aragon et de Sicile.
  • 1519 Charles Quint succède à Maximilien Ier à la tête du Saint Empire.
  • 1525 Défaite de Pavie. Le roi de France François Ier prisonnier en Espagne. Il sera libéré l’année suivante.
  • 1527 Sacre de Rome par l’empereur Charles Quint.
  • vers 1528-1560 Cathédrale de Grenade, par D. de Siloé.
  • 1529 Traité de Cambrai ou paix des Dames entre Louise de Savoie, au nom de François Ier, et Marguerite d’Autriche, pour l’empereur Charles Quint.
  • 1534-1535 Tunis, occupée par Khayr al-Din Barberousse, est reprise par Charles Quint.
  • 1555 Paix d’Augsbourg, qui consacre la division de l’Allemagne entre principautés catholiques et protestantes.
  • 1556 Abdication de l’empereur germanique Charles Quint, qui transmet le titre impérial à son frère Ferdinand.

L’histoire de Charles Quint, c’est d’abord et principalement l’histoire d’un héritage. Son ascendance explique peut-être les bizarreries et les contradictions de son caractère. Le vainqueur de la bataille de Mühlberg fièrement campé sur son cheval de bataille tel que l’a fixé pour l’éternité le pinceau du Titien, c’est l’arrière-petit-fils du terrible Charles le Téméraire, le duc de Bourgogne.

Le prince mélancolique hanté par l’au-delà qui renonce avant sa mort à « l’empire sur lequel le soleil ne se couche pas » pour se retirer dans un couvent d’Estrémadure, c’est le fils de Jeanne la Folle, la fille cadette des Rois catholiques Ferdinant II d’Aragon et Isabelle Iere de Castille.

Une forte piété teintée d’humanisme

Si sa jeunesse et son éducation se déroulèrent en milieu flamand, il faut remarquer que celui-ci avait été déjà fortement marqué d’esprit espagnol et autrichien. Sa tante Marguerite d’Autriche, fille de l’empereur Maximilien Ier, avait été sa première éducatrice. Si sa langue naturelle était le français et s’il eut toujours des difficultés à parler un allemand correct, il n’était nullement un prince bourguignon. Il n’avait hérité des ducs de Bourgogne ni leur exubérance physique ni leur goût pour une vie somptueuse.

Ses précepteurs furent Guillaume de Croy, seigneur de Chièvres, qui restera un conseiller écouté, Charles de La Chaux et le doyen de Louvain Adriaan Floriszoon, le futur pape Adrien VI. Ce dernier, adepte de la Devotio moderna, lui inculqua une foi très vive, teintée de simplicité et d’un certain humanisme.

De nombreuses études insistent sur la religiosité de Charles, sur son « providentialisme » qui lui faisait voir l’action directe de Dieu dans tous les événements, trait mental caractéristique de cette époque. Autre trait remarquable, sa forte volonté, qui s’affirme à partir de son mariage en 1526 avec Isabelle de Portugal (1503-1539).

1.2. L’héritier de dix-sept couronnes

L’héritage de Charles Quint, préparé par l’habile politique matrimoniale de son grand-père paternel, Maximilien d’Autriche, ce sont aussi les possessions qui, réunies, formeront un des plus grands empires des Temps modernes.

Maximilien, ayant épousé Marie de Bourgogne, a, en effet, préparé la transmission à Charles Quint du double héritage bourguignon et autrichien. Dès 1506, Charles, à la mort prématurée de son père Philippe le Beau, devient maître des Pays-Bas (de la Flandre à la Groningue) et de la Franche-Comté (fief d’Empire).

En 1519, lors du décès de Maximilien, il incorpore à ses domaines les territoires autrichiens des Habsbourg (archiduchés de Haute- et Basse-Autriche, duchés de Styrie, de Carniole et de Carinthie, comté du Tyrol, landgraviat de Haute-Alsace). Entre-temps, il a été mis en possession, à la mort de son grand-père maternel Ferdinant II d’Aragon (1516), et au détriment de sa mère Jeanne la Folle, des royaumes de Castille, d’Aragon, de Naples, de Sicile, ainsi que des immenses colonies espagnoles d’Amérique. En plus, lui échoit le Nouveau Monde, récemment découvert par Christophe Colomb qui lui donne le nom d’« Indes occidentales », et bientôt entièrement conquis.

Vrai Tsar Pierre le Grand de Russie 1700 : Noir

Faux tsar Pierre le Grand : blanchi

Chevaliers Nobles de l’Empire germanique

Épouse du tsar Alexis de Russie  1650, mère des 2 tsars Feodor III et Ivan V

Empereur Constantin le grand, Patriarche orthodoxe de Moscou

Empereurs Incas et Charles Quint à droite :Noirs

En Grande-Bretagne et en Allemagne, les Albinos ont adopté une nouvelle approche novatrice pour s’emparer du pouvoir. Pour le peuple et segmenter les populations noire et blanche, ils ont créé de nouvelles religions pour concurrencer la religion officielle du catholicisme qui était celle de l’élite noire et du peuple (les papes de cette époque étaient noirs). En Grande-Bretagne, ils ont créé la religion anglicane ; en Allemagne, ils ont créé les religions protestantes dont les leaders étaient John Calvin et Martin Luther.

Le protestantisme est l’une des divisions majeures du christianisme “moderne”. Il a été défini comme “l’une des nombreuses confessions religieuses refusant l’autorité universelle du pape et affirmant les principes de réforme de la justification par la foi seule, le sacerdoce de tous les croyants et le primat de la Bible comme seule source de vérité révélée”. Bien sûr, le catholicisme a repris de l’importance, mais il est resté fermement sous le contrôle des Albinos.

Au cours de la période médiévale, des centaines de guerres raciales et religieuses ont eu lieu, la “guerre de trente ans” étant la seule que les Albinos reconnaissent ne pas être une guerre politique. En Allemagne, même si les Noirs et les Mulâtres ont continué à régner sur le Saint Empire romain germanique pendant un certain temps, la véritable puissance noire a été brisée par la défaite pendant la guerre de Trente ans. Les survivants noirs et les prisonniers de ces guerres étaient rassemblés et remis aux Britanniques. L’histoire des blancs étant ce qu’elle est (mensonges), il est très difficile de déterminer à quel moment la domination noire a été brisée en Grande-Bretagne, car, comme en Allemagne, les Noirs et les Mulâtres ont continué à régner, vraisemblablement en tant que figures de proue. En Angleterre les derniers rois noirs étaient les Stuart, les albinos les ont renversés et ont pris le pouvoir.

Selon l’essai de Benjamin Franklin (écrivain américain 1706 à 1790) écrit en 1751 les Noirs et les mulâtres gouvernaient encore certains pays de l’Europe jusqu’en 1751. Par conséquent, l’ascension du règne blanc en Europe date d’environ 200 ans. Citation de Benjamin Franklin : ” Et en Europe, les Espagnols, les Italiens, les Français, les Russes et les Suédois sont généralement de ce que nous appelons un teint basané, comme le sont également les Allemands, à l’exception des Saxons, qui forment avec les Anglais le principal corps du peuple blanc à la surface de la Terre. Je pourrais souhaiter que leurs nombres soient augmentés……”.Ces propos ont été répétés par Hitler dans son livre ” Mein Kampf”

Néanmoins, les guerres civiles anglaises, l’ascension d’Oliver Cromwell et la chute de la maison des Stuart qui représentait la royauté noire furent déterminantes pour la chute du régime noir en Grande-Bretagne.

Les Albinos victorieux d’Allemagne et de Grande-Bretagne ont rassemblé les survivants noirs des guerres, les prisonniers de ces guerres et les ont expédiés en Amérique du Nord et dans les Caraïbes en tant qu’esclaves.

La domination noire en Europe a été brisée.

C’est ainsi que les mongols(huns) se sont défaits du problème albinos en en faisant celui des Noirs en Europe avec les effets dévastateurs qui s’ensuivirent.

Les Albinos – blancs, leucodermes ou caucasiens – n’ont pas d’histoire, leur ascension est relativement récente, sans doute accélérée par les “soi-disant guerres ‘” : guerre de trente ans (1618 à 1648), guerres civiles britanniques(1642-1651) qui étaient en réalité des “guerres de race”, ; toutes aboutissant au massacre de la plus grande partie de la royauté noire européenne et à l’expulsion des noirs vers la servitude et l’esclavage dans les Amériques (colonies des Caraïbes et de l’Amérique du Nord). »

A propos de l’envoi des noirs vers l’Amérique du Nord. Durant la période esclavagiste, selon les statistiques il y aurait environ 308,005  noirs qui proviendraient directement du continent africain, tous les autres, donc des millions venaient d’Europe, expulsés par les albinos qui leur ont volé leurs terres, leurs titres de noblesse et leurs réalisations artistiques pour les appeler les leurs.

Cette défaite des noirs ne s’expliquent elle pas par cette différence de mentalité entre les noirs et les albinos. Le blanc a un acharnement à détruire et à tuer qui le fait rechercher toutes armes propices à satisfaire ce besoin démesuré, contrairement au noir qui est bien plus modéré, il a une boussole morale qui lui évite de tomber dans l’excès. Ne serait ce pas encore ce défaut de mélanine dans le cerveau des blancs qui les rend si cruels ?. Par la suite, conscients de leur faiblesse physique et numérique ils se lancèrent dans la course aux armements afin d’imposer leur domination sur le monde.

« Les Albinos, dans leur peur névrotique envers ceux qui ne sont pas comme eux, et particulièrement les noirs, se sont inventés un passé «fantastique» (surtout en Europe) dans lequel ils étaient les Européens autochtones ( en fait ils viennent du centre de l’Asie : le Caucase) . Ils ont imaginé que le monde était uniquement peuplé (surtout en Europe) d’albinos comme eux (de loin, les Blancs sont les moins nombreux sur la terre). Dans leur esprit, les Albinos étaient les créateurs de toutes les grandes civilisations en Europe et tous les grands héros de l’histoire étaient des Albinos. En conséquence, ils ont créé une «révision» officielle de l’histoire reflétant leur «fantaisie» névrotique. Cette révision est simplement appelé “Histoire” par les Albinos et “Histoire fantaisiste” pour ceux qui connaissent la vérité.

Une autre tactique utilisée par les Albinos pour falsifier le vrai sens de l’œuvre noire est de lui donner des titres faux et souvent péjoratifs.

– Dans la mesure du possible des recherches approfondies sont faites par les chercheurs pour découvrir le titre original des tableaux qui vous sont présentés. Lorsque cela échoue, le contenu de la peinture est analysé pour essayer de comprendre le sens original. Cette analyse est annotée au bas de l’image-.

»Les guerres se sont déroulées entre la fin du Moyen Âge : fin du 15 ème siècle et au 19ème siècle. Les albinos ont ensuite entrepris de créer une fausse histoire du monde, se plaçant ainsi dans la position naturelle des Noirs en tant que créateurs et explorateurs du monde, et en tant que dirigeants naturels du monde – AVEC DES ARTEFACTS FAUX POUR SOUTENIR LEURS MENSONGES et en maintenant jusqu’à aujourd’hui un contrôle strict et total sur l’information et sur tous les moyens de la diffuser par l’utilisation de l’intimidation et de la violence tant psychologique que physique. ». C’est avec ces moyens qu’ils ont radié les noirs de l’histoire et les ont présentés comme des êtres primitifs, non civilisés, sans culture, n’ayant rien inventé et ignorants.

A ce sujet je vais citer le discours de Dakar où le président français Sarkozy s’était permis de tenir les propos suivants devant des étudiants, des enseignants et des personnalités politiques en juillet 2007 à l’université de Dakar :

«le drame de l’Afrique, est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire». Ces propos sont insultants et méprisants envers l’homme noir qui est à l’origine de toutes les cultures dans le monde qu’il a bâties, donc qui a construit l’histoire mondiale. Cela nous montre le mépris ouvert que le leucoderme imbus de son faux sentiment de supériorité (on constate qu’il ne connaît pas, ou rejette sa vraie histoire) ressent pour nous alors que quotidiennement, depuis des siècles il nous spolie, et n’a aucun scrupule, ni état d’âme à nous éliminer pour mieux nous dépouiller.

Comment expliquer ces violences démesurées de la part des blancs pour dominer ?

Originaires du Caucase, les conditions de vie y étaient très difficiles ; à tel point que pour survivre ils tuaient leurs parents trop faibles et les mangeaient. Ce serait cette habitude de cannibalisme qui leur aurait donné ces tendances de domination auxquelles s’ajoute le défaut de neuromélanine dans leur cerveau.

Donc, « le leucoderme n’ayant pas d’histoire qui lui soit propre à part l’invasion,  les pillages, le meurtre et les mensonges, s’est construit une histoire de fantaisie basée sur les mensonges, l’usurpation et la fabrication de faux après avoir détruit la culture bâtie pendant des générations par les noirs dans tous les pays d’Europe avant son arrivée. » Les monuments historiques ex : cathédrales, châteaux, bâtiments de style gothique, puis ceux de la période de la renaissance (1300 à 1600) dont vous admirez l’architecture ont été conçus et construits par cette élite noire d’Europe. Le leucoderme nouvellement venu :par les invasions barbares (à partir des années 370 ap JC), a agi en criminel, usurpateur, spoliateur afin d’éliminer le noir et lui voler ses découvertes, son art… à travers divers conflits cités plus haut. Le leucoderme par l’utilisation de la violence, son arme première, a récupéré tout ce savoir, l’a falsifié à son compte à presque 100% pour s’en approprier l’invention et s’en faire le propriétaire. La noblesse européenne, la royauté étaient noires ; Charlemagne, Charles Quint et bien d’autres étaient des noirs et non les personnages falsifiés représentés souvent blonds aux yeux bleus. Les blancs après avoir détruit tout ce qui avait été conçu par les noirs : destruction de documents, de statues, de tableaux, de portraits ; se sont ingéniés à la fabrication de faux portraits, falsification de tableaux et statues représentant des éminences noires pour en faire des fausses personnalités blanches (Rois ex : la dynastie Stuart en Angleterre, les rois en France qui étaient noirs, Léopold 1er en Allemagne et bien d’autres nobles noirs dans d’autres pays d’Europe : Russie, Hongrie ….)..Donc après avoir pris les terres des noirs, leurs constructions artistiques et leur histoire pour les appeler les leurs,.ils se sont activés au cours des siècles à un travail de diabolisation des noirs et de la couleur noire (ex : des idées noires, une journée noire etc…)

A propos de ces destructions, je cite le passage suivant :

« C’est Thomas Cromwell 1er ministre du roi Henry VIII de 1532 à 1540. qui a détruit toutes les preuves de la domination noire en Grande-Bretagne

Article du Daily Telegraph Media Group Limited, janvier 2015

Thomas Cromwell était l’État islamique de son époque: ce “voyou” pathologiquement ambitieux a envoyé des centaines de personnes sur le billot et a détruit le patrimoine religieux et artistique de l’Angleterre. Par Dominic Selwood: 22 janvier 2015– Notez le chiffre cité ci-dessous par les Albinos eux-mêmes: “97%”.Cela signifie que presque TOUS les portraits que les Albinos vous montrent de leur “BLANCS «Rois, reines, noblesse et autres personnes importantes … SONT DES FAUX !!!-

Citation principale: Personne ne peut être sûr du chiffre exact, mais on estime que la destruction entamée et légalisée par Cromwell représentait 97% de l’art anglais existant à l’époque. Les statues ont été piratées. Les fresques étaient écrasées. Les mosaïques ont été pulvérisées. Les manuscrits très importants ont été déchiquetés. Des sculptures en bois ont été brûlées. Les métaux précieux ont été fondus. Les sanctuaires ont été réduits en décombres. Ce vandalisme allait bien au-delà d’une réforme religieuse. C’était une frénésie, effaçant le patrimoine artistique de siècles d’artisanat indigène avec une haine intense pour l’image et la description de ce qui était divin.

La culture, la civilisation Européennes ont été instaurées par l’élite noire qui régnait dans toute l’Europe

Jusque dans les années 1700 la royauté, la noblesse étaient noires dans toute l’Europe y compris la Russie. Les cathédrales, les châteaux, (ex : Château de Versailles, Châteaux des pays de la Loire) les monuments historiques ont été construits jusqu’au 17 e siècle par l’élite noire avant qu’elle ne soit exterminée et déportée en esclavage aux Amériques par les blancs arrivés à partir de 370 ap jc.

Les réalisations de l’homme noir en Europe.

Les noirs ont une spiritualité développée, ils sont très croyants, les constructions multiples de cathédrales et d’églises ne sont-elles pas une des preuves de l’existence de la population noire en Europe ? Le leucoderme est peu spirituel.

Les cathédrales, les châteaux, les édifices …….

A propos des œuvres de l’homme noir en Europe, parlons des cathédrales qui sont de grands chefs d’œuvre, témoignages de sa présence, de sa créativité, de son savoir-faire, de sa sensibilité, de sa forte spiritualité et de son travail sur le plan scientifique, architectural.

En raison des techniques révolutionnaires utilisées, les cathédrales furent et demeurent jusqu’à aujourd’hui, une grande source de fierté et de prestige pour les villes.

C’étaient de magnifiques édifices religieux érigés à la gloire de Dieu et qui montraient la forte spiritualité de leurs créateurs. (voir Chap Les cathédrales)

Etablissement du racisme anti noir par les blancs

Qu’est-ce que le racisme ?

Selon des sources albinos, du dictionnaire Merriam-Webster:’’ Le racisme est la conviction que la race est le principal déterminant des capacités et des traits humains et que les différences raciales produisent la supériorité inhérente d’une race particulière’’.

Mais si tel est le cas : que les Blancs croient qu’ils sont intrinsèquement supérieurs, pourquoi alors craindre et interdire de rivaliser avec les Noirs alors que la croyance supposée indiquerait une « victoire facile ?

Pourquoi chercher des occasions d’assassiner et de maltraiter les nègres humbles, alors que la magnanimité du supérieur devrait clairement dicter la pitié et la tolérance ?

Globalement, le racisme est en réalité une névrose de transfert, grâce à laquelle les albinos parviennent à surmonter leurs sentiments de faiblesse et d’incapacité dus à leur albinisme (voir chap albinisme, création du blanc), en créant une classe encore plus faible qu’eux. Ceci est accompli en induisant ces sentiments de faiblesse et d’incapacité chez les autres, par le recours à la violence, aux mensonges, aux abus. Ainsi, ils peuvent se sentir bien dans leur peau et dans leur état, en abusant de ceux sur lesquels ils ont acquis pouvoir et contrôle.

Une fois que les albinos d’Asie centrale  furent en nombre suffisant en Europe. Ils décidèrent de retourner la situation et établirent un nouveau paradigme : celui où ils étaient les maîtres.

À cette fin, ils ont mené plus de 250 guerres en Europe entre 1066 et 1795, au 17ème, 18ème et 19ème siècles pour aboutir à l’anéantissement et à l’expulsion en servitude aux Amériques des Noirs d’Europe. Stimulés par ces victoires sur les Noirs d’Europe, ils ont lancé une «course à l’armement» technologique visant à tuer ou à soumettre tous ceux qui auraient un avantage sur eux ou ne se plieraient pas à leurs exigences.

Ce rêve de domination totale du monde par les Albinos a commencé à se concrétiser lorsque les Britanniques ont commencé à prendre le contrôle de la Chine dans les années 1760, lorsque les Britanniques s’emparèrent de l’Inde en 1858. Après cela, la soumission de l’Afrique et d’autres pays devinrent un jeu d’enfant – la plupart des Noirs des Amériques (amérindiens) avaient déjà été tués.

Ainsi, le vingtième siècle a commencé avec les Albinos d’Asie centrale génétiquement défectueux, physiquement les plus faibles et numériquement les moins nombreux, à la tête du monde entier. Mais le pouvoir ne suffisait pas, ils voulaient aussi une histoire glorieuse et un passé digne de leur nouvelle situation, ils voulaient du respect, ils voulaient être reconnus. Ainsi ont commencé les mensonges, les fausses histoires et la création de faux artefacts, qui ont complètement effacé l’histoire ancienne jusqu’à maintenant par la main mise sur tous les moyens d’information pour que les noirs ne connaissent jamais la vérité.

Le nombre de Blancs dans le monde est très petit; Dans le monde entier, il n’y a qu’environ 800 millions à 1 milliard de Blancs , c’est-à-dire environ 10% de la population mondiale. C’est évidemment une grande surprise pour tous les Noirs qui ont été qualifiés de “minorités” par ces Albinos. Les Noirs, sont bien sûr les “humains originaux” et représentent plus de 5 milliards des 8 milliards d’habitants du monde. »

Étonnamment, les Blancs ont créé toute une histoire bidon du monde, remplaçant les Noirs par eux-mêmes et créant des milliers, voire des millions, de faux artefacts pour soutenir leur fausse histoire. Alors, quelle est la raison de tous ces meurtres, tueries et mensonges? Est-ce juste “du sang versé par luxure ” et du mensonge pathologique?

Non, c’est en fait plus banal que cela: c’est une question de peur, de déséquilibre du à leur albinisme et de cupidité (voir chap : albinisme, création du blanc).

Outre ces motifs, tous ces crimes démontrent clairement l’incapacité des albinos à créer, inventer ;s’ils en étaient capables ils n’auraient pas eu besoin d’éliminer les noirs pour leur voler leur culture et s’en faire les propriétaires ; En outre, leur comportement met en relief la valeur inestimable, la qualité de toutes ces œuvres culturelles bâties par les noirs. Encore la carence en neuromélanine chez eux qui est en cause et qui fait d’eux des barbares, des parasites (voir chap être noir, la mélanine une bénédiction) ; car ils vivent, se développent grâce à l’expropriation, au dépouillement, à l’élimination des noirs, c’est toujours le cas maintenant avec le pillage de l’Afrique et l’élimination de tout leader pan-africaniste (ex Kadhafi en 2011, Sankara, Olympio et bien d’autres).

Remarque: l’Europe d’avant semble très différente de l’Europe que nous connaissons aujourd’hui. Que pensez-vous qu’il soit arrivé à tous ces Allemands, Espagnols, Italiens, Français, Russes et Suédois basanés ? les Blancs les ont tués bien sûr, et ceux qu’ils n’ont pas tués, ont été absorbés par le métissage(ce qui explique la présence chez les blancs des cheveux et des yeux allant du brun le plus clair au noir le plus foncé car le blanc a été créé blond ou roux aux yeux bleus). Voir l’histoire de “Black Morrow” sur Wikipedia.

Les actes et les comportements des albinos une fois qu’ils ont pris le contrôle de l’Europe noire sont probablement bien connus.

Partout où ils sont allés, ils ont semé la destruction et la mortAu fur et à mesure que les albinos se sont répandus sur la planète, ils ont massacré toutes les personnes avec lesquelles ils sont entrés en contact.

Les populations noires des Amériques : amérindiennes précolombiennes (Incas, Aztèques, Mayas) ont été exterminées à 90/95 % par eux afin de piller leurs temples et voler leur or (env 16 tonnes). C’est grâce à cet or qu’ils ont commencé leur civilisation pré-capitaliste. Encore aujourd’hui une partie de cet or se retrouve dans des églises du Portugal et d’Espagne. Les albinos diffusaient savamment la variole dans ces peuples en leur donnant des couvertures qui avaient en Europe servi à envelopper des personnes atteintes de cette maladie. Vous devinez l’effet foudroyant que ce virus a eu sur ces populations.

Avant l’arrivée de Christophe Colomb la population amérindienne des Amériques était estimée à environ 141 millions de personnes ; 200 ans après,130 millions avaient été exterminés, elle a été réduite à une dizaine de millions. Les aborigènes d’Australie ont été exterminés à 90% ; tous les Tasmaniens en Océanie ont été éliminés à 100%.

Il ne fait aucun doute que les albinos d’Europe, ont tué plus de créatures : – certaines à l’extinction, humaines et non humaines – que tout autre Homo-sapiens.

Leur bilan partiel : le peuple de Tasmanie est maintenant éteint. Plus de 130 millions d’Américains noirs et mongols – essentiellement noirs – ont été tués lors de la conquête des Amériques. Des milliers d’Africains ont été tués en Afrique, luttant pour leur liberté et à la suite du commerce transatlantique des esclaves. Et d’innombrables millions de Noirs en Europe ont été tués dans les “guerres raciales” faussement qualifiées de “guerres religieuses catholiques / protestantes”, pour qu’ils prennent la souveraineté de l’Europe.

Ainsi, le vingtième siècle a commencé avec les Albinos d’Asie centrale génétiquement défectueux, physiquement les plus faibles et numériquement les moins nombreux, à la tête du monde entier grâce aux armes à feu. Mais le pouvoir ne suffisait pas, ils voulaient aussi une histoire glorieuse et un passé digne de leur nouvelle situation, ils voulaient du respect, ils voulaient être reconnus. Ainsi ont commencé les mensonges, les fausses histoires et la création de faux artefacts, qui ont complètement effacé l’histoire ancienne jusqu’à maintenant par la main mise sur tous les moyens d’information pour que les noirs ne connaissent jamais la vérité.

Le nombre de Blancs dans le monde est très petit; Dans le monde entier, il n’y a qu’environ 800 millions à 1 milliard de Blancs , c’est-à-dire environ 10% de la population mondiale. C’est évidemment une grande surprise pour tous les Noirs qui ont été qualifiés de “minorités” par ces Albinos. Les Noirs, sont bien sûr les “humains originaux” et représentent plus de 5 milliards des 8 milliards d’habitants du monde. »

Afin d’augmenter ou de stabiliser leur nombre, les blancs procèdent à un calcul différent de leur population et comptent de plus en plus pour caucasiens des personnes qu’ils classaient comme non blancs. Je constate cela dans ma famille aux Etats Unis et même dans l’île de la Guadeloupe, dépendance de la France ; des membres proches non blancs ont été reclassifiés caucasiens. Quel manque de pudeur morale !

Pourquoi la mensongère histoire Albinos est la seule que la plupart des humains connaissent ?

Le colonialisme européen a conquis tous les pays du monde, sauf ces cinq. Vous comprenez pourquoi l’histoire mensongère des albinos est la seule que la plupart des humains connaissent, parce qu’ils l’ont imposé aux autres nations par l’utilisation de la violence, des mensonges et de l’intimidation.
VOX Media, Inc.Carte: le colonialisme européen a conquis tous les pays du monde, sauf ces cinq Mis à jour par Max Fisher le 24 février 2015

Ce n’est un secret pour personne que le colonialisme européen était un projet vaste, souvent dévastateur, qui a mis pendant plusieurs siècles presque le monde entier sous le contrôle d’une puissance européenne ou d’une autre. Mais l’immensité de ce projet est peut être difficile à apprécier pleinement.

Pour vous donner une idée de l’ampleur du colonialisme européen, voici une carte montrant tous les pays soumis à un contrôle européen partiel ou total au cours de la période coloniale, qui allait des années 1500 aux années 1960 environ. Seuls cinq pays, en orange, ont été épargnés:

Comme vous pouvez le constater, presque tous les coins du globe ont été colonisés ou ont été dominés par diverses appellations telles que “protectorat” ou “mandat”, qui sont tous indiqués en vert. Cela inclut l’ensemble des Amériques et toute l’Afrique, à l’exception du Libéria (à propos du Liberia nous expliquerons pourquoi plus bas). Le Moyen-Orient et l’Asie ont également été divisés.

Les Blancs nous disent que la population noire des États-Unis représente seulement 12,5% (37 millions) – . Le nombre réel serait plutôt de 85-90 millions. (Pensez vous vraiment que les Blancs vous diraient la vérité sur votre force numérique? ).

Comme vous pouvez le voir d’après le tableau de Emory University voyages data base qui donne le compte rendu des esclaves importés d’Afrique durant la période de la traite négrière (env 400 ans) seulement 308 005 esclaves africains ont été débarqués en Amérique du Nord (Etats Unis, Mexique, Canada) . Comment pouvez-vous obtenir 85-90 millions de 308 005 (surtout que la moyenne de vie d’un esclave était de 6 ans)? Ce n’est pas crédible.  Selon ces statistiques la France, l’Angleterre, les Pays bas auraient acheté en tout 456 esclaves africains (voir tableau 2) durant la période de la traite négrière qui a duré près de 400 ans La plupart des Nord-Américains noirs sont issus d’Européens noirs expulsés d’Europe pour être envoyés en esclavage

Durant la période de la traite négrière (env 400 ans) seulement 308 005 esclaves africains ont été débarqués en Amérique du Nord (Etats Unis, Mexique, Canada)

Selon ces statistiques la France, l’Angleterre, les Pays bas auraient acheté en tout 456 esclaves africains (voir tableau) durant la période de la traite négrière qui a duré près de 400 ans. D’où proviendraient les autres, sinon les noirs européens ? Outre les Etats unis, cinq pays européens : France, Angleterre, Pays Bas, Portugal, Espagne se sont adonnés à la traite négrière ; comment expliquer cette présence de noblesse et rois noirs dans les autres pays européens qui eux ne se sont pas adonnés à ce commerce : Russie, Allemagne, Hongrie, Roumanie, Norvège, Danemark, Pologne etc.. …sinon que cette noblesse noire était bien native de ces pays et a été éliminée par les albinos.

Carte de la domination mondiale du monde par les blancs. Les pays en orange sont ceux qui n’ont jamais été colonisés

Certains pays sont plutôt tombés dans des “sphères d’influence”, marquées en jaune, dans lesquelles une puissance européenne déclarerait ce pays ou une partie de ce pays sous son influence, ce qui était un pas en avant pour le conquérir carrément. L’Iran, par exemple, était divisé entre la sphère d’influence britannique et russe, ce qui signifiait que les puissances européennes détenaient des droits exclusifs sur le pétrole et le gaz iranien entre autres.

La plupart des zones d’influence sur cette carte étaient politiquement dominées par les Britanniques, qui exerçaient une autorité par procuration sur: l’Afghanistan (qui subissait également l’influence russe), le Bhoutan et le Népal. La Mongolie était en réalité un État suppléant de l’Union soviétique pendant la majeure partie de la guerre froide.

Une situation similaire s’est produite en Chine, où les puissances européennes ont créé des parties de villes côtières ou de ports commerciaux en tant que “concessions” qu’elles occupaient et contrôlaient. Certaines, comme Shanghai, ont été divisées en plusieurs concessions européennes. D’autres, comme Hong Kong sous contrôle britannique, ont été pleinement absorbés par les empires européens. C’est pourquoi la Chine était considérée comme partiellement dominée par l’Europe.

L’Arabie saoudite moderne a été soumise à une domination partielle ; au début des années 1900, la majeure partie de la péninsule arabique est passée de l’empire ottoman à l’empire britannique, bien que les Britanniques aient laissé une grande partie de son vaste intérieur relativement vierge. Une partie de la Turquie moderne a été divisée entre les vainqueurs européens de la Première Guerre mondiale, bien que les nationalistes turcs les aient expulsés avec succès presque immédiatement par une guerre d’indépendance qui a instauré la Turquie moderne.

Seuls quatre pays ont complètement échappé au colonialisme européen. Le Japon et la Corée ont réussi à s’opposer à la domination européenne, notamment en raison de leur force et de leur diplomatie, de leurs politiques isolationnistes et peut-être à cause de leur éloignement. La Thaïlande a été épargnée lorsque les empires britannique et français ont décidé de la laisser demeurer indépendante en tant que tampon entre la Birmanie sous contrôle britannique et l’Indochine française. Le Japon a toutefois colonisé la Corée et la Thaïlande au cours de la période impériale du début du XXe siècle.
Il y a ensuite le Libéria, que les puissances européennes ont épargné parce que les États-Unis ont soutenu l’État libérien, créé au début du XIXe siècle par des esclaves américains libérés qui avaient décidé de s’installer en Afrique. Le projet libérien était important: les Américains qui s’étaient installés là-bas étaient gouvernés par une minorité privilégiée, tandis que les puissances américaines et européennes y envoyaient d’anciens esclaves, c’est ainsi qu’ils échappaient à la domination européenne.

Il y a également eu un débat afin de savoir si l’Éthiopie pourrait être considérée comme le sixième pays jamais soumis au colonialisme européen. L’Italie a colonisé les pays voisins et l’Ethiopie a cédé plusieurs territoires à la colonisation italienne dans le cadre d’un traité de 1889. Le traité visait également à obliger l’Éthiopie à céder la gestion de ses affaires étrangères à l’Italie, signe distinctif de la domination coloniale, mais la version amharique du traité excluait ce fait en raison d’une erreur de traduction entraînant une guerre perdue par l’Italie. Plus tard, l’Italie a conquis l’Éthiopie en 1935 et l’a annexée l’année suivante, mais cela n’a duré que jusqu’en 1941. Certains considèrent que cette période de domination italienne était de l’occupation colonialiste.

La période coloniale a commencé à se terminer après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les nations dévastées de l’Europe occidentale n’avaient plus les moyens d’exercer une telle influence mondiale et que les normes mondiales s’y opposaient. Le point décisif est parfois considéré comme la crise de Suez de 1956, dans laquelle les États-Unis et l’Union soviétique ont fait pression sur les troupes britanniques et françaises pour qu’elles se retirent après l’invasion de l’Égypte afin de s’emparer du canal de Suez avec l’aide d’Israël. Mais il a fallu quelques décennies pour que le colonialisme européen s’effondre complètement ; La France s’est battue pour l’Algérie jusqu’en 1962 et le Portugal n’a abandonné ses colonies africaines qu’en 1974. Cette carte, d’un monde dominé par les Européens, n’est donc pas aussi éloignée que cela peut paraître pour de nombreux Américains.

Réflexion sur cette élimination et cette dépossession des noirs d’Europe de leur culture, de leurs arts par les albinos La présence et la carence en neuromélanine ne seraient-elles pas impliquées ?

Pourquoi tant d’acharnement, tant de haine à avoir détruit les auteurs de cette culture européenne, à les avoir remplacés par des faux portraits d’albinos afin de s’attribuer toutes ces œuvres artistiques réalisées avec amour et patience pendant des décennies, œuvres qui manifestent un véritable esprit créatif et qui prouvent que c’est l’incapacité à les réaliser qui a poussé l’albinos à cette élimination des noirs pour s’emparer de leurs arts? Pourquoi cet acharnement à annihiler le noir auteur de cette culture pour le présenter comme un être inculte, sauvage, ignorant, à faible QI et limité exclusivement à l’Afrique subsaharienne qui elle-même est présentée comme un sous-continent qui serait peuplé d’êtres sauvages, sans culture, non civilisés ? Pourquoi ce contrôle absolu et total sur les médias pour interdire à la vérité de s’exprimer ?

Manifestement les leucodermes cachent les actes les plus horribles qui soient.

Beaucoup de personnes savent que les noirs sont venus d’Afrique en Europe Il y a environ 40.000 ans avant J.-C. à la fin de la période glaciaire. Comme nous l’avons expliqué plus haut ces noirs ont été éliminés par les albinos pour leur voler tout leur savoir et s’en approprier. Les historiens albinos expliquent la disparition de ces noirs par le fait qu’ils auraient progressivement blanchi sous l’effet du climat froid et feraient partie de la population actuelle blanche en Europe. Cette théorie est admise non seulement par les albinos qui l’auraient inventée, mais aussi par les noirs sans que ces derniers la remettent en question. Réfléchissons ensemble à cette théorie qui ne serait rien d’autre qu’un mensonge albinos pour cacher l’horrible génocide commis contre les noirs en Europe: n’oublions pas que les albinos ont le contrôle absolu des médias. Les noirs ont émigré d’Afrique à travers toute la planète: Amériques 130.000 ans avjc, Australie, pays asiatiques 70,000 ans avant J.-C., Europe 45.000 ans avant J.-C. Quand vous allez dans des pays asiatiques comme le Népal, le Tibet, la Mongolie : pays très froids, et même au Pôle Nord chez les Inuits ou les Nénet vous voyez une population bien teintée, voire noire,(voir chap: la mélanine une bénédiction) pourquoi le froid ne les a pas blanchi après tant de millénaires, mais l’aurait fait pour les noirs venus bien après, en Europe.

Habitant du Népal non blanchi par le froid

Habitante de Sibérie non blanchie par le froid

Habitants du Thibet non blanchis par le froid

La barbarie chez les blancs s’expliquerait par la carence dans leur cerveau du pigment (neuro)mélanine.

La mélanine est ce pigment marron ou noir qui fait la principale différence entre les noirs et les blancs. C’est grâce à la substance mélanine (neuromélanine) présente dans le cerveau et les centres nerveux des noirs que ces derniers ont réalisé toutes les magnifiques structures artistiques que vous admirez à travers le monde et surtout en Europe. La (neuro)mélanine a les qualités suivantes: Outre le fait qu’elle peut prévenir les dommages cellulaires en tant qu’antioxydant, elle produit un développement psychomoteur plus avancé chez les personnes mélaninées, elle est responsable de la sensibilité, l’empathie, la créativité (inventivité), la spiritualité, la gaieté, l’intuition, les émotions: qualités qui caractérisent ces personnes. Par contre les gens carencés en ce pigment : les blancs sont égocentriques, agressifs, prédateurs de la nature et des autres peuples  par massacres et génocides afin de servir leurs désirs bassement matériels, manquent de spiritualité, d’empathie, de sensibilité, de créativité (la créativité pour s’exprimer, a besoin de sensibilité). La carence en neuromélanine chez les blancs vient de la calcification dès leur naissance de leur glande pinéale en raison de leur albinisme ; la peau blanche est le 1er signe caractéristique de l’albinisme (chap albinisme, création de l’homme blanc).   C’est la glande pinéale (petite glande située dans le cerveau) qui fabrique la neuromélanine, cette glande est calcifiée chez les blancs et est développée chez les noirs. Or il s’avère que la (neuro)mélanine est ce qui rend les gens humains, elle les connecte aux forces créatrices de l’univers, et leur permet d’avoir des repaires dans leurs comportements. D’ailleurs, d’après les études du Dr Carol Barnes, biochimiste afro- américaine, la calcification pinéale   touche  5   à  15%  des  africains,  15  à 25%  des asiatiques, et  60 à 80%  des  occidentaux. La neuromélanine serait présente dans 12 endroits dans le cerveau des noirs et dans 2 endroits dans celui des blancs, ce qui explique les différences de comportements  des blancs et des noirs. Le Dr Carol Barnes, théoricienne de Melanin, écrit dans son livre Melanin: The Chemical Key to Black Greatness: »  La(neuro) mélanine est responsable de l’existence de la civilisation, de la philosophie, de la religion, de la vérité,  et de la justice. Les individus (blancs) possédant  de faibles niveaux de mélanine dans le cerveau se comporteront de manière barbare. La mélanine donne à l’homme la capacité de SENTIR car il absorbe toutes les fréquences d’énergie. Comme les Blancs ont le moins de mélanine, ils sont perçus par les personnes de couleur comme étant généralement rigides, insensibles (sans cœur), froids, calculateurs, mentaux et «non spirituels».

Selon les écrits égyptiens anciens, la race blanche aurait été crée il y a environ 6600 ans par un biologiste noir du nom de Yakub ; il l’aurait « fabriquée » avec son équipe par un processus de reproduction sélective appelé « greffes » qui dura 600 ans. Après ces 600 ans de processus de greffes est né un individu très pâle, avec des yeux bleus et des cheveux blonds ou roux-. Pour créer la race blanche, Yakub aurait manipulé le gène OCA2 : anciennement dénommé gène P, qui caractérise la couleur noire et dont la désactivation se finalise par l’albinisme. Le gène ancestral déterminant de la couleur noire est le gène P (rebaptisé en 2005 gène OCA2), sa mutation a produit 2 gènes albinos caractéristiques de la peau blanche : les gènes SLC24A5 et SLC 45A2.

De cette tribu d’albinos à la peau blanche, est née une race de dirigeants au comportement agressif. Yakub avait prédit que cette race existerait pendant environ 6000 ans, puis après, elle était vouée à s’éteindre. Le blond aux yeux bleus disparait progressivement et est remplacé par le leucoderme aux yeux et cheveux allant du brun le plus clair au noir.

Les Asiatiques partagent avec les blancs la version entièrement fonctionnelle du gène SLC24A5, mais ont acquis des mutations dans d’autres gènes qui entraînent une peau plus claire tout en conservant les cheveux et les yeux noirs [Francis Collins, The Language of Life (NY: Harper, 2010), p 150]. ” (voir chap Albinisme, création du blanc).

En outre, les albinos cachent qu’ils seraient une race relativement récente qui daterait de moins de 10.000 ans; j’ai dit plus haut que le plus ancien squelette leucoderme a été découvert en Asie centrale il y a environ 2.800 ans avant J.-C., aucun squelette leucoderme ancien n’a été découvert en Europe, tous les ossements anciens trouvés en Europe et reconstitués étaient négroïdes d’après les examens réalisés par les albinos eux-mêmes. Comment les albinos auraient-ils pu surpasser une race présente sur le sol européen depuis environ 45.000 ans, donc des dizaines de millénaires avant qu’ils n’existent, surtout avec les handicaps en eux de la carence en neuromélanine?

Mes chers frères et sœurs ouvrez les yeux: le blanc a été créé blond aux yeux bleus.

Les couleurs de cheveux et d’yeux allant du brun le plus clair au noir le plus foncé sont les signes indélébiles et tangibles du métissage avec nos ancêtres noirs présents en Europe qui ont été éliminés par eux. Vous avez la preuve de l’existence passée de vos ancêtres en Europe en regardant les leucodermes qui ont de plus en plus ces teintes car le noir est dominant et le blanc récessif. Ces teintes de cheveux et d’yeux allant du brun le plus clair au noir, représentent le dominant noir avec lequel ils naissent tous et qui est la preuve formelle, indélébile, tangible, de la présence passée des noirs en Europe, leurs ancêtres qu’ils n’ont pas hésité à éliminer afin de les dépouiller, les spolier.

LE LEUCODERME EST IL SATISFAIT DE SON PARCOURS ?

Le leucoderme ayant radié de l’histoire le noir par la main basse faite sur les réalisations des mélanodermes, ainsi que par la falsification et l’usurpation de ces réalisations, spécialement en Europe ; et spécialement en utilisant les mensonges et la violence, est-il pleinement satisfait de son parcours ? Est-il heureux ? car la finalité de toutes ces exactions est de ressentir le bien être, matériel certes, mais surtout psychologique, émotionnel ? On ne le penserait pas en raison des mécontentements qu’il exprime envers ses gouvernants. En outre, on assiste à une dégradation sociale et économique de ces pays dont les richesses sont concentrées dans les mains de l’élite dirigeante politique, financière et économique.

Il faut savoir que le bonheur, le bien-être de l’esprit sont avant tout des états d’âme. Le blanc est avant tout matérialiste et égocentrique. Pour lui, être heureux c’est avoir de l’argent, du matériel dont il peut jouir à satiété. Mais est-on heureux quand on est comblé matériellement ? Le grand mal être des sociétés occidentales où règnent beaucoup de mésentente, de divisions, où on rencontre beaucoup de violence, de crimes, démontre que bien qu’il ait totalement dépouillé les noirs et usurpé leur savoir, leurs réalisations et leurs possessions, cela ne lui a pas permis d’aboutir à un certain confort mental et spirituel. La cause encore serait-elle cette carence en neuromélanine qui le prive de sensibilité, d’empathie, de créativité, de spiritualité, de gaieté, d’intuition, d’émotions ?

Le leucoderme par sa domination du monde en utilisant la violence tant psychologique que physiologique, les mensonges, les abus, la falsification, nous a imposé sa vision de la vie, vision dominée par la peur. (Selon nos ancêtres africains il n’existe que 2 sentiments : la peur à l’origine de tous sentiments négatifs, et l’Amour à l’origine de tous sentiments positifs).

Regardons comment va le monde dominé par cette minorité que sont les albinos.

En 2023 nous assistons au réveil de l’Afrique, qui aidée par la Russie et son président Poutine aide les pays d’Afrique à se libérer du joug de l’Occident qui les élimine et les opprime.

C’est le chaos à tous les niveaux : nous nous attendons à un écroulement social et économique de cette société occidentale  qui prend l’eau de toutes parts. Selon les économistes nous nous attendons à un krach financier mondial d’un moment à l’autre. Les pays occidentaux sont très gravement endettés par un déficit qu’aucun d’eux n’est en mesure de rembourser. La dette des USA est en 2023 de34 trilliards de dollars. La France sa dette est de 3.046 milliards d’Euros. Les autres pays européens sont tous gravement endettés.

La dette de la France  serait beaucoup plus élevée s’il n’y avait pas les 440 milliards d’€ annuels de revenus provenant du change du franc CFA, monnaie qui est une véritable escroquerie faite aux Africains et qui permet à la France de se hisser au rang de 5è puissance mondiale et sans lesquels elle tomberait au 20è rang. (dixit ex Prés Sarkhozy)

Outre ces 440 milliards annuels d’€ de revenus grassement acquis, il convient d’ajouter les intérêts de la réserve de plus de 13.000 milliards d’€ : argent des africains détenu au Trésor français et correspondant aux réserves de change des pays africains francophones. Concernant ces fonds détenus par le Trésor français, il n’y a pas de comptabilité transmise aux banques ou aux pays africains. Un groupe restreint de hauts fonctionnaires du Trésor français connaît les montants figurant dans les « comptes d’opérations » où ces fonds sont investis ; s’il y a un bénéfice sur ces investissements, ils ont interdiction de divulguer ces informations aux banques CFA ou aux banques centrales des états africains. ” écrit le Dr Gary K. Busch. Il est estimé que la France gère près de 500 milliards d’€ d’argent africain dans sa trésorerie, et ne fait rien pour mettre un peu de lumière sur ce côté sombre de l’ancien empire.

Voilà où nous ont mené les albinos dans leur folie, leurs peurs, leur cupidité, leur égocentrisme ! la carence en neuromélanine ne serait-elle pas une nouvelle fois en cause ? La pandémie de coronavirus qui court dans le monde aggrave très sérieusement cette situation et pourrait être un prétexte créé, pour la mise sur pied d’un gouvernement mondial : but de l’élite.

D’autre part, nous sommes constamment au bord d’une 3è guerre mondiale, il y a des guerres partout dans le monde, fomentées à un degré ou un autre par eux les fabricants et pourvoyeurs d’armes destructrices. Le monde est divisé en 2 : d’un côté une petite minorité dirigeante et riche composée de leucodermes et appelée élite :0,01% de la population mondiale, qui possède tout et de l’autre côté une majorité dirigée par cette minorité qui décide pour elle et qui dépend d’elle à tous les niveaux. Heureusement qu’avec l’aide de la Russie, l’Afrique se libère de plus en plus du joug des pays occidentaux. Les pays BRICS dont le nombre augmente aident à la chute progressive du dollar qui perd sa qualité de monnaie de transfert de devises, ainsi que l’euro. L’Afrique se réveille, achète à la Russie des armements sophistiqués afin de se défendre et des structures industrielles, pour se développer et ne plus rester une proie facile et faible.

Les sentiments et actions des leucodermes seraient ils avant tout guidés par la peur ? Une peur permanente en eux qui créerait de l’angoisse, du stress : peur de l’autre qui pousse à exterminer les autres races ou à les soumettre, peur inassouvie de manquer (plus ils ont, plus ils veulent), peur de vieillir, peur de mourir, peur de la vie. Ces peurs entraîneraient en eux l’égocentrisme, des sentiments de violence, d’avidité. La carence en neuromélanine dans leur système nerveux n’est-elle pas en cause ?

D’un autre côté, le mélanoderme est plus serein devant la vie et ses événements, plus sage, plus équilibré, proche de la nature qu’il respecte et du Dieu créateur qu’il vénère. En considérant le comportement des leucodermes, n’aurions-nous pas tendance à aller jusqu’à éprouver de la compassion pour ceux qui depuis des siècles utilisent tous les moyens possibles pour nous détruire, abuser de nous, nous exploiter de la façon la plus honteuse qui soit, et se retrouvent aujourd’hui à être un peuple minoritaire et en voie d’extinction sur la planète ?

ÉPILOGUE

L’élimination définitive des noirs de l’Europe qu’ils ont bâtie daterait des 18è et 19è siècles. Jetons un regard sur cette Europe.

Je suis quelques fois sortie des États Unis pour arriver en Europe. J’aimais beaucoup arpenter les rues des grandes villes, visiter les monuments, je ressentais que cette architecture, tout cet art que j’admirais étaient l’œuvre d’âmes créatives qui avaient exprimé à travers leurs mains leur esprit inventif, leur sensibilité, grâce à un travail laborieux, patient qui avait duré des dizaines d’années, voire quelques  centaines d’années  afin d’ériger ces monuments qui font la fierté, l’orgueil et la gloire de ceux qui les ont usurpés. En déambulant les rues, en passant devant ces constructions  anciennes je ressentais que ces villes ont une âme, qu’elles ont été des témoins, ont beaucoup à raconter sur les événements malheureux, les souffrances subies par leurs premiers habitants qui leur ont donné naissance.

POUR CONCLURE je pense très sérieusement que nous noirs d’Afrique et de la diaspora devons coopérer à tous les niveaux :’ l’Union fait la force’ ; Chaque Etat d’Afrique ne devrait il pas faire partie du bloc BRICS (Brésil, Russie, Iran, Chine, Afrique du Sud) En faisant partie d’un bloc fort et bien armé car ce sont les armes les plus sophistiquées qui inspirent le respect nous pourrons nous imposer devant le bloc USA, Europe (soit dit en passant que ce sont les USA qui mènent l’Europe). Les Etats africains seuls et livrés à eux-mêmes sont une proie facile ; Evidemment le mieux est de créer les Etats Unis d’Afrique qui pour se renforcer pourraient faire partie de ces BRICS.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Jésus était noir et hébreu, Les hébreux étaient des noirs et décrits tels quels
CIVILISATION NOIRE D'EUROPE

PERSONNAGES SAINTS

Les personnages saints de l’église catholique étaient tous noirs, avant l’apparition des autres religions crées par les albinos (les blancs)
Les noirs ont une spiritualité très développée, ils sont très croyants, les constructions multiples de cathédrales et d'églises ne sont-elles pas une des preuves de l'existence de la population noire en Europe ?
CIVILISATION NOIRE D'EUROPE

LES CATHÉDRALES, LES CHÂTEAUX,

LES CATHÉDRALES, LES CHÂTEAUX, JUSQU ‘AU 17 E SIÈCLE ONT ÉTÉ CONSTRUITS PAR L’ELITE NOIRE AVANT QU ELLE SOIT EXTERMINÉE